Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 12:22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

F E M M E S    P O E T E S

 

 

 

 

 

 

A U T O U R    D U    M O N D E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                   Octobre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elles avaient dormi dans des granges,
quêté un repas pour la petite.
 
Toutes ces femmes savaient survivre, défier,
que ce soit dans les tea-shops ou les bottlejoints.
 
Certaines fermières ne connaissaient ni le mot
" pauvreté " ni le mot " anarchie "...
 
 
 
 
Josée Yvon
Québec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je sais que ce n'est pas la dernière fois 
que je me tiens devant ce miroir,
essayant, avec ferveur,
d'apparaître comme une femme qui joue
sur le paysage de la fêlure en elle,
telle une femelle...

 

 

Ghada Fouad Al Samman
Syrie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet instant...

 

 

Suavité de cet instant
où ton âme a touché la mienne,

 

dans la mesure où des esprits 
peuvent sentir avec leurs mains,

 

dans la mesure où des humains
peuvent, parfois, n'être qu'esprits...

 

 

 

Liliane Wouters
Belgique

 

Clic !      et     Hop !     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi pas...

 

Laisse la chaleur être notre alliée.

 

Pour nous aventurer,


nous n'avons plus rien à perdre,


sauf le temps...

 

 

 


Ghada Fouad Al Samman

Syrie
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je mouille mon lit d'un liquide blanc
d'un liquide noir
ou bleu
et parfois
d'un surplus de sang
 
je mouille mon lit d'un liquide
salé
de sueur
 
d'une bouche entrouverte
d'où s'écoule
la salive
 
dans le lit dorment
un cahier et un stylo
et quand je me réveille
je rassemble mes pensées humides
et mes rêves fuyants
confuse
des taches qui trahissent
la solitude
 
 
Maram al-Masri
Syrie
 
 
 
 
Clic !     et     Zip !                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 10:38

 

 

 

 

              Noël provençal

                Henno de Rose   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C H A N T E R

 

 

 

 

 

 

L E S

 

 

 

 

 

    N O Ë L S . . .

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

chanter-les-noels-s.jpg 

 

                                                                               Décembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A quoi tenait ce bonheur,

sinon à des grandes petites choses...

 

 

 

 

 

A ces santons,

qu'avec ma soeur,

nous allions désemmailloter de leur papier de soie.

 

 

 

 

 


A Nadalet, 

qui, dix jours avant la fête,

ferait carillonner les cloches de la paroisse.

 

 

 

 

 


A la répétition des chants de Noël,

surtout,

qui peuplaient l'Evangile

de personnages charmants et si proches de moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

La naissance d'un enfant pauvre,

le dénuement d'une étable,

une mangeoire qui sert de berceau,

les petits, les très humbles connaissent cela...

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui douterait de l'utilité des femmes lors d'une naissance ?


Et les voilà partout,

gaies et bavardes,

effficaces, portant de grands tabliers blancs,

langeant l'enfant, soutenant la mère,

cuisant la soupe,

chantant et même dansant !

 

 

 

 

 

 


 

Bientôt,

je vais commencer à fredonner les noëls,

je vais puiser dans leur fraîche beauté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cinq-bougies-s.jpg

 

                             Cunault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Au milieu du fatras commercial,

  dans le gaspillage,

    à travers tant de foies gras, de superflu,

      ils me seront fil d'ariane

        vers la divine pauvreté...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

          Marie Rouanet

       L'ordinaire de dieu

           Albin Michel

 

       " Chanter les noëls "

               ( extraits )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Marie-rouanet.jpg

                 Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                        Clic !

 

 

 

                       

 

 

 

 

 

        . 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 10:34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V A P E U R S    D' O P I U M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fernande-picasso-v.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vapeurs d'opium qui flottent

 

Bateau Lavoir qui danse

 

  Picasso pense à Fernande...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fernande-picasso-s.jpg

 

 

 

Fernande

 

Picasso

 

1906

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Créatrices - Créateurs
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 20:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R E C H A U F F E M E N T

 

 

 

 

 

 

 

 

C L I M A T I Q U E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                     Août 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains soirs,


quand il entrait dans ma chambre...

 

 

 

 

Hum... Comment dire ?

 

 

 

 

Il était...


Il était si...


Il était tellement...


Il était trop...

 

 

 

 

Enfin,


si vous voyez ce que je veux dire,


j'en arrivais à penser, à cet instant précis,


que le combat était, d'ores et déjà,


dans ma toute petite chambrette,


perdu d'avance...

 

 

 

Et que,

 

dans ces conditions tout à fait particulières


et à notre niveau tout à fait personnel,


à lui et à moi,


il était clair qu'une fois encore,


on ne réussirait pas vraiment


à lutter très efficacement 


contre le réchauffement climatique !

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 10:31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

H E L E N E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R E N E    G U Y    C A D O U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Helene-et-Rene-Guy-Cadou-s.jpg

 

 

      Hélène et René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne voit pas

L’herbe grandir

 

La terre

Tourner

 

On ne voit Dieu

Dans son ciel

Et pourtant

La terre tourne

 

L’amour s’épanouit

Et Dieu existe

Dans le regard de l’homme

 

Plus vrai

Que le temps qui nous ronge.

 

 

 

Hélène Cadou 

 

1991

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carte-d-identite-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Professions :

 

Poète et instituteur

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Hélène
 

 


Je t'atteindrai Hélène

À travers les prairies

À travers les matins de gel et de lumière

Sous la peau des vergers

Dans la cage de pierre

Où ton épaule fait son nid

 

Tu es de tous les jours

L'inquiète la dormante

Sur mes yeux

Tes deux mains sont des errantes

À ce front transparent

On reconnaît l'été

Et lorsqu'il me suffit de savoir ton passé

Les herbes les gibiers les fleuves me répondent

 

Sans t'avoir jamais vue

Je t'appelais déjà

Chaque feuille en tombant

Me rappelait ton pas

La vague qui s'ouvrait

Recréait ton visage

Et tu étais l'auberge

Aux portes des villages.

 

 

 

René Guy Cadou

  La vie rêvée

       1944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Une courte biographie :

 

             Hop !

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

helene-bernerie.jpg

 

 

 

 

René photographie Hélène

 

à la Bernerie en Retz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène Cadou

 

poète et femme de René Guy Cadou

 

 Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mariage-clermont-s.jpg

 

 

 

 

 

Le repas de mariage

 

à Clermont sur Loire

 

le 23 avril 1946

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        C'était lui...

 

 

 

 

C’était lui dans le vent glacé

 

Je vous dis qu’il vient de passer

 

C’est encore elle qui l’entraîne

 

Il faut me laisser m’en aller

 

 

 

Je ne vais pas me faire belle

 

Il ne se retournera pas

 

Elle a la douceur de la neige

 

Et sait mieux lui parler que moi

 

 

 

Mais laissez laissez-moi aller

 

Il est là de l’autre coté

 

Peut-être qu’il aurait bien froid

 

Dans une éternité sans moi !

 

 

 

 

           Hélène Cadou

 

        Le bonheur du jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette heure, dans le monde,
 

il y a peut-être une petite fille 
 

qui cueille des fleurs sur le bord de la voie
 

dans un pays meilleur,
 

et, dans un port de mer,
 

quelqu'un qui agite son mouchoir longuement,
 

comme un télégramme chiffré...

 

 

 

René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rochefort sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rencontre-clisson-s.jpg

 

 

 

 

 

 

Première rencontre à Clisson

 

le 17 juin 1943

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne te retourne pas

 

Le souvenir est devant toi

 

Car ce printemps est advenu

 

Comme d'une étoile écorchée

 

Dans la grande allée du royaume

 

À jamais perdu retrouvé

 

Douceur des larmes dans la chair

 

Enfance aiguë

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

helene-rene-Germigny-des-pres-1948-s.jpg

 

 

 

Hélène et René

 

à Germigny les Prés

 

en 1948

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce soir

 

La nuit est bleue

 

Avec un parfum de girofle

 

Sous la pierre lente et chaude

 

Tu vas et viens

 

De ton cœur

 

Au jardin

 

Et le pouls des planètes

 

Pourrait cesser de battre

 

Sans que la peur

 

Ne soit nommée

 

Dans la douceur des choses.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

helene-rene-a-Louisfert-s.jpg

 

 

 

A Louisfert,

 

près de Châteaubriant

 

en Loire-Atlantique.

 

 

 

 


René Guy Cadou

 

y était instituteur

 

pendant la dernière partie de sa vie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 portrait-cadou-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toi

Dans une tour de soleil

 

Toi

Dans la terre

Avec mes ongles retournés

 

Toi

N'en déplaise aux loups

Qui cernent mon sommeil

 

Toi

Dans la mer

À la pelure fraîche lavée

Avec les mille doigts du bonheur

Avec le fuseau des heures enlacées

Avec les continents en dérive

 

Toi

Dans la chambre où je veille

Épaule contre ma joue

Fougère qui parle dans les vitres

Arbre du sang qui me dessine

 

Toi

À plein cœur à pleine voix

 

Toi

Dans les souvenirs à venir

Pour l'enfant que nous n'avons pas.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

musee-cadou-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

A Louisfert

 

la salle de classe de René

 

est devenue musée.

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

Les photos publiées ici

 

proviennent de cette exposition.

 

 

Grand merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ah ! Dans cette minute où je ne vieillis pas,
 
comment penser à autre chose qu'à toi ?
 
 
à tes seins de colombe,
 
à ta bouche
 
à tes mains,
 
à ta beauté bien faite,
 
à tes longues jambes qui m'emportent,
 
à tes caresses qui fleurissent chaque soir comme un lilas...
 
 
 
René Guy Cadou
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 plumes-rene-guy-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

 Les outils

 

 du maître d'école et du poète...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la place du ciel, je mettrai son visage.

 

Les oiseaux ne seront même pas étonnés...

 

Et, le jour se levant,

très haut dans ses prunelles,

on dira :

 

Le printemps est plus tôt cette année...

 

 

           René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les fruits merveilleux tintent sur son épaule.

Son sang est sur ma bouche une flûte enchantée.

Je lui donne le nom de ma première enfance,

de la première fleur et du premier été...

 

 

 

           René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu es dans un jardin et tu es sur mes lèvres.

 

Je ne sais quel oiseau t'imitera jamais.

 

Ce soir, je te confie mes mains

pour que tu dises à Dieu de s'en servir

pour des besognes bleues,

car tu es écoutée de l'ange...

 

Tes paroles ruissellent dans le vent

comme un bouquet de blé

 

Et les enfants du ciel, revenus de l'école

t'appréhendent avec des mines extasiées...

 

 

 

René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les itinérances de René Guy Cadou

 

en Loire Inférieure

 

( aujourd'hui Loire Atlantique )

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Môrice Bénin

 

chante en public

 

" Hélène "

 

à Nantes

en mars 2014

dans le cadre du colloque

 

" René Guy et Hélène Cadou, poésie et éternité "

 

organisé par les Cahiers des Poètes de l'École de Rochefort-sur-Loire

et l'Université Permanente de Nantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Editions du Petit Véhicule

 

ont réalisé 3 CD

 

où Môrice Bénin chante Cadou

 

ainsi que de nombreux ouvrages autour 

 

du poète de l'Ecole de Rochefort

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était un matin blanc.

 

Le fleuve à la renverse sous les saules

 

Entre ton corps et la colline.

 

L'innocence de la mémoire.

 

Je tenais l'essaim des chansons

 

Sur mon cœur, comme une pivoine.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 helene--livre-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cahiers cadou s

 

 

 

      Editions du Petit Véhicule

 

2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Dans l'émission Ça rime à quoi ?

 

Luc Vidal évoque Cadou

 

 sur France Culture :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site officiel

 

  Cadou Poésie :

 

 

Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et les Chics poètes de la Loire :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cadou sur l'Orée :

 

Vers le Tome 1

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Créatrices - Créateurs
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 21:08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A U R O R E

 

 

 

 

 

 

 

A    L' A B B A Y E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                             Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



C'était bientôt l'heure de la messe,
 

juste après une folle nuit d'ivresse...

 

 

 

Moi qui pensais n'être qu'une pauvre pécheresse,
 

il me murmurait sans cesse
 

que j'étais son altesse,
 

la plus douce des abbesses,

 

que ma peau,

 

délicieusement ambrée,
 

lui inspirait les plus délicates délicatesses...

 

 

 

Mais c'était bientôt l'heure de la messe,

 

et il ne m'avait toujours pas mis

 

la main aux fesses...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 18:04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E N T R E

 

 

 

 

 

C I E L    E T    T E R R E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                         Octobre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonsoir Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs…

 

 

 

 

Voulez-vous que je me présente ?

 

Hum… Je sais, je sais…

 

Certains, ici, dans cette salle, je les connais, je ne les nommerai pas,

 

oui, certains ne peuvent pas me voir en peinture…

 

 

… Quoi qu’il en soit,

 

j’assume tout à fait mon éventuel manque de popularité.

 

Voilà. En vérité et en toute modestie, je suis Dieu

 

Excusez du peu…

 

 

 

Regardez bien ce paisible paysage marin,

 

qui me donne tant envie de partager le pain…

 

 

Admirez cette noble pêcherie, si fière, si élancée,

 

résolument en marche vers un monde meilleur,

 

sur son fond quasi divin de ciel mauve et rose,

 

rose et mauve, et parme aussi…

 

 

Vous savez quoi ?

 

Eh bien moi, cette très élégante pêcherie,

 

ce soir, me donne des envies,

 

des envies… de pêche miraculeuse !

 

Rien que ça…

 

 

Et cette mer tranquille, cet océan vague, cette écume unique,

 

( pour une fois, soyons œcuménique… )

 

cette mère tranquille, eh bien, Dieu le père,

 

ça lui donne des envies, carrément, de marcher sur les eaux !

 

Comme ça… Regardez ! Floc floc floc !

 

 

Tiens, je ne sais pas pourquoi, à cet instant,

 

je pense à Marie,

 

à Marie, le jour où elle a perdu les siennes, de z’eaux…

 

 

Hum… Je l’aime bien, la douce Marie,

 

surtout quand elle vient prendre un petit café,

 

l’après-midi, sur mon petit nuage,

 

toute gentille, toute jolie, toute pimpante,

 

dans sa petite robe Cache Cache…

 

 

Mes amis, ce soir, j’en appelle à tous les Saints :

 

Saint Camaïeu, Saint Pimkie, Sainte Jennifer, Sainte Nitouche…

 

 

Oui… j’en appelle solennellement à tous les Saints,

 

car, ces temps-ci, voyez-vous, je me sens un peu perdu,

 

pas très en forme, pas trop dans mon assiette…

 

 

Et, pour tout vous dire, depuis vendredi soir *,

 

j’ai comme une envie de pleurer.

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

*  Vendredi 13 Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout savoir sur Dieu :     Clic !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 22:52

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

A    P A R I S

 

 

 

 

 

 

 

Tome 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sorbets-ile-st-Louis-s.jpg

 

 

Sur l'île St Louis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                          Septembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tablier-paris-loop-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris est tout petit...

 

 


Paris est tout petit,

c’est là sa vraie grandeur.

 

Tout le monde s’y rencontre,

Les montagnes aussi.

 

Même, un beau jour, l’une d’elles

Accoucha d’une souris.


Alors, en son honneur,

Les jardiniers tracèrent le parc Montsouris.


C’est là sa vraie grandeur,

Paris est tout petit.

 

 

 

Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3-ballons-canal-st-martin-s.jpg

 

 

 

 

Le Canal St Martin

 

L'écluse des Récollets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hotel-du-Nord-s.jpg

 

 

 

 

      Juste devant l'écluse...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le film de Marcel Carné


Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ballons-canal-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bamyan-Paris-s.jpg

 

 

 

 

 

L'Afghanistan

 

sur l'Île St Louis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Paris est une image...



    Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 bouquinistes-s.jpg

 

 

 

Quai de Montebello,

 

 je penche à Notre Dame de Paris...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 robe-bleue-notre-dame-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 volie-blanc-notre-dame-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 pantalon-blanc-metro-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 asiatique-canal-st-martin-s.jpg

 

 

 

Le canal St Martin 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                       A suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Loop à Paris :  

 

 

 

  Tome 1 :    Hop !


 

  Tome 2 :    Zip !

 

 


 

 

Loop aux portes de Paris :     Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 11:08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S A    T R E S    S A I N T E    M A I N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'autre soir,
 

le 14e Dalaï Lama dînait à la maison.

 

 

 

Il adore ma quiche aux crevettes et aux champignons !

 

 

 

A la fin du repas,

 

très poliment, très courtoisement,
 

avec le gentil sourire qui m'a fait toujours craquer,
 

il a posé sa très Sainte et très douce main
 

sur mon genou joli

 

et il a dit :

 

 

 

" Oh my Loop,
 

pourriez-vous nous aider, un jour prochain,
 

à bouter enfin nos amis chinois

 

hors du Tibet ? "

 

 

 

 

Alors moi ,

 

sans réfléchir davantage, 
 

et dans un très bel élan de compassion,
 

j'ai murmuré,

 

en m'inclinant très modestement

 

devant Lui :

 

 

 

 

" Votre Sainteté,

 

il n'y a pas de souci.
 

J'ai déjà des contacts très fructueux là-bas.

 

 

Ne le répétez pas, mais...
 

... j'achète toute ma lingerie depuis longtemps
 

sur les bords

 

    du Yang Tsé Kiang... "

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite brioche de Karmaling :          Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 18:48

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  D E   L' A U T R E   C Ô T E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     Octobre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nuit, sans bruit,

 

elle est passée de l'autre côté.

 

 

Ce matin,

 

elle regarde tranquillement passer les nuages.

 

 

Soudain,

 

le temps n'a plus d'âge.

 

 

 Il est encore temps de jouer à la poupée...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !