Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 01:29

 

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P R E T T Y    L I T T L E    P O P P Y . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

waterhouse-foulard-s.jpg

 

                                John William Waterhouse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pretty little poppy.

 


 

I closed the curtain a little,

 

My finger is a little wet,

 

Just as it should be...

 

 

 

You are lying on your belly,

 

Your black skirt slightly lifted

 

Just as it should be...

 

 

 

Your white pants are down,

 

Your ass gently spread,

 

Just as it should be...

 

 

 

My finger a little wet, my friend, now

 

Around your pretty little poppy.

 

Just as it should be...

 

 

 

 

 

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

Anthologie

 

de la poésie anglaise romantique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

emily swindale alexa wilding dante gabriel rosetti la ghir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        english poetry 3 s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emily Swindale sur l'Orée :

 

            Clic !

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 13:04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' A U T O M N E

 

 

 

 

 

 

 

   L' A P R E S - M I D I . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fenetre-Pere-La-chaise-sepia-s.jpg

 

                                                                        Septembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne, l'après-midi...

 

 

 


Petites fenêtres sous les toits,

 

Mystère des longs après-midis d'automne...

 

 

 

Sanglots longs, violons fiévreux,

 

Sérénité évanescente, indécence inavouée...

 

 

 

Indifférence envolée, petite musique du silence,

 

Secrète obéissance, à l'oeil comme au doigt...

 

 

 

Entre deux colonnes, elle se donne...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 19:03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    S I    T E N D R E    E N F A N C E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D I V I N    M A R Q U I S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sade-cerceau-s.jpg

 

                                                  Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand il était petit,

 

le Marquis de Sade

 

était très sage et très obéissant.

 

 

 

Pour traverser la rue,


il donnait toujours gentiment la main


      à sa maman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre l’Épiphanie et la Chandeleur...

 


 

 

 

Comme chacun sait,

 

la maman de Sade,

 

qui était aussi vigoureuse que vertueuse,

 

répondait au nom charmant de

 

Marie-Eléonore de Maillé de Carman.

 

 

 

 

Comme nos chers bambins l'apprennent aujourd'hui

 

dès le cours élémentaire,

 

Dame d'honneur de la Princesse de Condé,

 

elle était la digne descendante du Cardinal de Richelieu.

 

 

 

 

Il y eut,

 

durant l'hiver 1776 / 1777,

 

c'est très étonnant,

 

un événement particulièrement important,

 

qui a été relaté, je pense, à sa juste mesure

 

dans toutes les gazettes de l'époque :

 

 

 

 

Juste après les Fêtes de Noël,

 

ayant un tantinet abusé du chocolat,

 

 

( mais, dites-moi, qui lui jettera le premier Mon Chéri ? )

 

 

la très douce Marie-Eléonore,

 

femme de caractère aussi sage qu'avisée,

 

décida soudainement,

 

au grand dam de sa famille,

 

de perdre 5 kilos

 

entre l'Epiphanie et la Chandeleur !

 

 

Quelle audace !

 

 

Mais c'était, vous me direz,

 

sous l'Ancien Régime...

 


 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

attaquer-soleil-s.jpg

 

 

 

Musée d'Orsay

 

Novembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                     à suivre...

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 15:50

 

 

En français et en fârsi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C H A N S O N    D' A U T O M N E

 

 


 

 

 

ترانه‌ی پاییزی...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuilles-chambiers-s.jpg

 

                                                                                      Novembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson d'automne.

 

 

 

 

Les sanglots longs des violons de l'automne

Blessent mon coeur d'une langueur monotone.

 

 

Tout suffocant et blême,

Quand sonne l'heure,

Je me souviens des jours anciens

Et je pleure...

 

 

Et je m'en vais, au vent mauvais,

Qui m'emporte, deçà, delà,

Pareil à la feuille morte.

 

 

 

Paul Verlaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ترانه‌ی پاییزی

 

 

پل ورلن

 

 

ترجمه‌ی سارا ایرانی

 

هق هق کِشدار ویلون های پاییز

 

،با نوایی بلند، نه دل انگیز

 

.قلبم را جریحه‌دار می‌کند

 

 

آنگاه که ساعت زنگ می‌زند

 

من بی‌نفس, از چهره‌ام رنگ می‌پرد

 

.یادِ گذشته می‌کنم و اشک می‌چکد

 

 

خود را به بادِ سهمگین می‌سپارم

 

تا برد مرا به هر سو که خواهد

 

.چونان برگی که بر خاک می‌فِتد

 

 

 

 

 

 

En fârsi

 

grâce à Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

 

 

Charles Trénet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop aime l'automne :

 

          Clic !

 

 

 

 

 

 

Pluie d'automne :

 

       Hop !

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 11:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

 

A I M E    L' A U T O M N E   !

 

 

 

 

 

2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Premier jour de l'automne

en Anjou

 

 

 

automne-anjou-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie

 

cueillir un bouquet d'automne

 

au pays des amphores

 

renversées.

 

 

Qmjd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est un peu tôt pour les images d'automne

 

Il est un peu tard pour rentrer chez moi

 

Alors cet arbre

 

Dans son parfum de brume

 

M'a invité à contempler

 

La fin programmée de sa robe

 

J'ai regardé dessous

 

J'ai vu ce que nul n'a vu

 

J'ai vu ma renaissance

 

 

        Jonas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne de Clotilde

en Vendée

 

 

 automne-clotilde-s.jpg

 

 

 

      Son album photos

 

     Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson d'automne.


 

 

 

Les sanglots longs des violons de l'automne

Blessent mon coeur d'une langueur monotone.

 

 

Tout suffocant et blême,

Quand sonne l'heure,

Je me souviens des jours anciens

Et je pleure...

 

 

Et je m'en vais, au vent mauvais,

Qui m'emporte, deçà, delà,

Pareil à la feuille morte.

 


 

Paul Verlaine

 

 

 

 

 

 

ترانه‌ی پاییزی

  پل ورلن

 

ترجمه‌ی سارا ایرانی

هق هق کِشدار ویلون های پاییز

،با نوایی بلند، نه دل انگیز

.قلبم را جریحه‌دار می‌کند

آنگاه که ساعت زنگ می‌زند

من بی‌نفس, از چهره‌ام رنگ می‌پرد

.یادِ گذشته می‌کنم و اشک می‌چکد

خود را به بادِ سهمگین می‌سپارم

تا برد مرا به هر سو که خواهد

.چونان برگی که بر خاک می‌فِتد

 

 

 

 

Traduction en persan :

Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne de LiZa à Egine,

île grecque :

 

 

 

 

 

 

LiZa-automne-s.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dans-les-rues-d-Egine-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 plage-Danae-septembre-Liza-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Mer bleue,

 

Soleil et plaisirs de la plage

 

Devenue déserte

 

En semaine,

 

Mais

 

Remplie le week-end !

 

 

 

LiZa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      L'automne en Jura 

 de Godnat

 

 

 

 

 

 cerf-nathalie-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuille-nat-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colchiques dans les prés


 

 

Colchiques dans les prés

Fleurissent fleurissent

Colchiques dans les prés

C’est la fin de l’été

 

 

 

Refrain

La feuille d’automne emportée par le vent

En ronde monotone tombe en tourbillonnant

 

 

 

Châtaignes dans les bois

Se fendent se fendent

Châtaignes dans les bois

Se fendent sous les pas

 

 

 

Nuages dans le ciel

S’étirent s’étirent

Nuages dans le ciel

S’étirent comme une aile

 

 

 

Et ce chant dans mon coeur

Murmure murmure

Et ce chant dans mon coeur

Appelle le bonheur

 

 

 

      Paroles et Musique:

  Francine Cockenpot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne de Noëlle

 

en Aquitaine

 

 

 

 

 liquidambar-noelle.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noelle-narcisses-s.jpg

 

 

 

Le 6 novembre !

 

Narcisses en folie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bruyeres-noelle-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bruyeres-2-s-noelle.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Arcimboldo-s.jpg

 

 

      Arcimboldo

 

     1527 / 1593

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Vivaldi

              L'automne


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Pendant ce temps,

dans le jardin de Frieda

   à Yaoundé :

 

 

 

 

 

jardin frieda s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cat 1 s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cat-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath-4-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath-5-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne

 

 

 

 

Odeur des pluies de mon enfance

 

Derniers soleils de la saison !

 

A sept ans, comme il faisait bon,

 

Après d'ennuyeuses vacances,

 

Se retrouver dans sa maison !

 

 

 

 

 

La vieille classe de mon père,

 

Pleine de guêpes écrasées,

 

Sentait l'encre, le bois, la craie

 

Et ces merveilleuses poussières

 

Amassées par tout un été.

 

 

 

 

 

Ô temps charmant des brumes douces,

 

Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,

 

Le vent souffle sous le préau,

 

Mais je tiens entre paume et pouce

 

Une rouge pomme à couteau...

 

 

 

 

 

René Guy Cadou

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lumière d'automne

sur le Lac du Bourget

 

par Michèle

 

 

 

 lac-du-bourget-michele-b-s.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      L'automne de Loop

 

   dans les Maures

 

   et ailleurs...

 

 

 

 

 

fenetre-grimaud-s.jpg

 

 

      Grimaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ramatuelle-s.jpg

 

 

Ramatuelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Layet-s.jpg

 

 

Le Lavandou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Cévennes

 

 


 

colognac-vigne-vierge-s-copie-1.jpg

 

 

Colognac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 colognac-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuilles-plessis-bourre--s.jpg 

 

 

 En Anjou :

Le Plessis-Bourré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuilles-st-marc-s-copie-1.jpg

 

 

St Marc sur Mer

Sud Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

peintre-plessis-bourre-s.jpg

 

 

 

Château du Plessis-Bourré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au grand marché

  des

   quatre saisons...

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le jardin de ma grand-mère

Il pleut des feuilles tout en or

Et l’on dirait qu’un roi, sur terre

A répandu tout son trésor.


Pourtant,

grand-mère n’est pas riche

Car cet or-là n’est que couleurs…


Et l’automne n’en est pas chiche,

Lui qui n’offre que peu de fleurs.


Mais lui,

si triste de manière,

Devient, lorsqu’il entre hésitant

Dans le jardin de ma grand-mère,

Aussi joli que le printemps.

 

 

 

G. Belot

 

 

 

 

Quelqu'un connaît-il son prénom ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      En Iran


    chez Sara !

 

 

 

 

 automne-iran-sara.jpg

 

                                           

 

 

 

 

 

 

     Automne malade

 


 

Automne malade et adoré

Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies

Quand il aura neigé

Dans les vergers


Pauvre automne

Meurs en blancheur et en richesse

De neige et de fruits mûrs


Au fond du ciel

Des éperviers planent

Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines

Qui n’ont jamais aimé


Aux lisières lointaines

Les cerfs ont bramé


Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs

Les fruits tombant sans qu’on les cueille

Le vent et la forêt qui pleurent

Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille


Les feuilles

Qu’on foule


Un train

Qui roule


La vie

S’écoule...

 

 


    Guillaume Apollinaire,

           Alcools

            1913

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une page d'automne

 

" So romantic ! "

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  A Rome

 par Jacqueline

 

 

 

 a-rome-Jacqueline-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lumière d'automne

 

à Thessalonique

 

par Marianna d'Athènes

 

 

 

 

Thessalonique-Marianna-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Strip-tease de l'automne !

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est presque un parfum de brune,

 

Petites robes d'automne et promesses sous la lune,

 

Son corps si sage, plus rien ne m'étonne...

 

 

Loop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Larissa, en Grèce

 

chez Fanny

 

 

 

balcon-fanny-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fanny-guitare-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Ardèche

 

chez Erato !

 

 

autone-erato-s.jpg

 

 

 

 

 

 

Pourtant que la montagne est belle

Comment peut-on s'imaginer

En voyant un vol d'hirondelles

Que l'automne vient d'arriver ?

 

Jean Ferrat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Derniers feux de l'automne en Anjou

 

by Loop

 

 

 

 

chene-chambiers-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

etang-chambiers.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 ors-chambiers-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuille-chambiers-s-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vendredi-13-durtal-s-copie-2.jpg

 

                                               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci


pour vos magnifiques participations

 

et

 

vive l'hiver bientôt !

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E S    T R O I S   G R Â C E S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    a u   f i l    d u    t e m p s . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-femme-chapeau-s.jpg

 

                                                                             Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 joshua-2-s.jpg

 

 

 

      Joshua Burbank

 

2008

 

 

                 Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

thomas dodd 2010    

 

 

 

 Thomas Dodd

 

2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les-3-graces-mariella-s.jpg

 

 

 

      par Mariella

 

 

( auriez-vous des informations complémentaires ? )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-3-graces-Botticelli.jpg

 

 

 

 

Sandro Botticelli

 

1482

 

 

Détail du " Printemps "

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David-Rourke-variation-s-copie-1.jpg    

 

 

 

 Variation

 

    par David Rourke   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-Graces-Raphael-s.jpg

 

 

 

 

      Raphaël


 

   1504 / 1505

 

 

  Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-graces-alessandro-mercury-s.jpg

 

 

 

       Une variation

 

      chez Alessandro Mercuri


 

     Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au-louvre-s.jpg

 

 

 

 

      Antiquité romaine

 IIe s


 

 Restaurée en 1603 par Nicolas Cordier

 

Musée du Louvre

 

 

Oh !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3-graces-regnault-s.jpg 

 

 

 

Jean-Baptiste Regnault

 

 

1797 / 1798

 

Musée du Louvre


 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3-graces-cranach.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucas Cranach l'Ancien

 

1472 / 1553

 

 

peint en 1531

 

 

 

 

 

 

Ce tableau a été acquis par

le musée du Louvre

grâce à une formidable souscription publique

en 2010

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 duncan-s.jpg

 

 

 

Isadora Duncan's dancers

New York, 1920

 

Arnold Genthe

1869-1942

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3-graces-plage-fanny-s.jpg

 

 

 

En Egée

 

Fanny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-3-graces-par-Dende-O-s.jpg 

 

                                                   Image Frieda

 

 

 

 

 

" Retour de la source "

 

 

 

Dende O


Yaoundé

 

 

2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chez Frieda :    Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 mer et fille griffe s

 

 

Dende O à la Loop Galerie :    Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

moni-jana-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

Moni Jana

 

Angers

 

 1997

 

 

 

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-filles-3-graces-s.jpg

 

                                        Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Qui sont les Trois Grâces ?

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je complèterai cette page

   au fil de nos découvertes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                     à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Créatrices - Créateurs
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 20:17

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne-nuit-bougie-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 19:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D E V I N E T T E

 

 

 

 

A

 

 

 

 

I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pont-d-ispahan-s.jpg

 

 

 

 

 

Le pont Khadju

 

sur la rivière Zâyanderoud

 

Ispahan


 

27 mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Devinette :

 

 

 

Dans une rue d'Ispahan,

 

de Téhéran ou de Kermânshâh,

 

comment reconnaît-on une fillette de 9 ans

 

 marchant à côté d'une autre

 

 de 8 ans et 11 mois ?

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran :

 

Clic !

 

 

 

 

 


 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 06:50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J' A R R Ê T E    P R O U S T   !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gibrat-proust-s.jpg

 

                                                        Jean-Pierre Gibrat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin,


j'ai décidé de ne plus lire Proust,

 

de ne plus manger de madeleines

 

et

 

 de ne plus dormir avec la Joconde...

 

 

 

 

Question de principe.

 

 

 

 

Proust

 

a-t-il lu un seul de mes livres ?

 

Non.


 

 

 

Léonard

 

a-t-il admiré une seule de mes œuvres ?

 

Non.

 

 

 

 

 

Alors,

 

vous comprenez,

 

  il n'y a pas de raison...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proust sur l'Orée :   Clic !

 

 

 

 

L'image :

 

Affiche de Jean-Pierre Gibrat

 

pour les Journées Musicales Marcel Proust

 

à Cabourg 2012


 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

H E L E N E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R E N E    G U Y    C A D O U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Helene-et-Rene-Guy-Cadou-s.jpg

 

 

      Hélène et René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne voit pas

L’herbe grandir

 

La terre

Tourner

 

On ne voit Dieu

Dans son ciel

Et pourtant

La terre tourne

 

L’amour s’épanouit

Et Dieu existe

Dans le regard de l’homme

 

Plus vrai

Que le temps qui nous ronge.

 

 

 

Hélène Cadou 


1991

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carte-d-identite-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Profession :

 

Poète et instituteur

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Hélène

 


Je t'atteindrai Hélène

À travers les prairies

À travers les matins de gel et de lumière

Sous la peau des vergers

Dans la cage de pierre

Où ton épaule fait son nid

 

Tu es de tous les jours

L'inquiète la dormante

Sur mes yeux

Tes deux mains sont des errantes

À ce front transparent

On reconnaît l'été

Et lorsqu'il me suffit de savoir ton passé

Les herbes les gibiers les fleuves me répondent

 

Sans t'avoir jamais vue

Je t'appelais déjà

Chaque feuille en tombant

Me rappelait ton pas

La vague qui s'ouvrait

Recréait ton visage

Et tu étais l'auberge

Aux portes des villages.

 


 

René Guy Cadou

  La vie rêvée

       1944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Une courte biographie :

 

             Hop !

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

helene-bernerie.jpg

 

 

 

 

René photographie Hélène

 

à la Bernerie en Retz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène Cadou

 

poète et femme de René Guy Cadou

 

 Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mariage-clermont-s.jpg

 

 

 

 

 

Le repas de mariage

 

à Clermont sur Loire

 

le 23 avril 1946

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


        C'était lui...

 

 

 

 

C’était lui dans le vent glacé

 

Je vous dis qu’il vient de passer

 

C’est encore elle qui l’entraîne

 

Il faut me laisser m’en aller

 

 

 

Je ne vais pas me faire belle

 

Il ne se retournera pas

 

Elle a la douceur de la neige

 

Et sait mieux lui parler que moi

 

 

 

Mais laissez laissez-moi aller

 

Il est là de l’autre coté

 

Peut-être qu’il aurait bien froid

 

Dans une éternité sans moi !

 

 

 

 

           Hélène Cadou

 

        Le bonheur du jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rencontre-clisson-s.jpg

 

 

 

 

 

 

Première rencontre à Clisson

 

le 17 juin 1943

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne te retourne pas

 

Le souvenir est devant toi

 

Car ce printemps est advenu

 

Comme d'une étoile écorchée

 

Dans la grande allée du royaume

 

À jamais perdu retrouvé

 

Douceur des larmes dans la chair

 

Enfance aiguë

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

helene-rene-Germigny-des-pres-1948-s.jpg

 

 

 

Hélène et René

 

à Germigny les Prés

 

en 1948

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce soir

 

La nuit est bleue

 

Avec un parfum de girofle

 

Sous la pierre lente et chaude

 

Tu vas et viens

 

De ton cœur

 

Au jardin

 

Et le pouls des planètes

 

Pourrait cesser de battre

 

Sans que la peur

 

Ne soit nommée

 

Dans la douceur des choses.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


helene-rene-a-Louisfert-s.jpg

 

 


A Louisfert,

 

près de Châteaubriant

 

en Loire-Atlantique.

 

 

 



René Guy Cadou

 

y était instituteur

 

pendant la dernière partie de sa vie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 portrait-cadou-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toi

Dans une tour de soleil

 

Toi

Dans la terre

Avec mes ongles retournés

 

Toi

N'en déplaise aux loups

Qui cernent mon sommeil

 

Toi

Dans la mer

À la pelure fraîche lavée

Avec les mille doigts du bonheur

Avec le fuseau des heures enlacées

Avec les continents en dérive

 

Toi

Dans la chambre où je veille

Épaule contre ma joue

Fougère qui parle dans les vitres

Arbre du sang qui me dessine

 

Toi

À plein cœur à pleine voix

 

Toi

Dans les souvenirs à venir

Pour l'enfant que nous n'avons pas.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

musee-cadou-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

A Louisfert

 

la salle de classe de René

 

est devenue musée.

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

Les photos publiées ici

 

proviennent de cette exposition.

 

 

Grand merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 plumes-rene-guy-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

 Les outils

 

 du maître d'école et du poète...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la place du ciel, je mettrai son visage.


Les oiseaux ne seront même pas étonnés...

 

Et, le jour se levant,

très haut dans ses prunelles,

on dira :

 

Le printemps est plus tôt cette année...

 

 

           René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les fruits merveilleux tintent sur son épaule.

Son sang est sur ma bouche une flûte enchantée.

Je lui donne le nom de ma première enfance,

de la première fleur et du premier été...

 

 

 

           René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu es dans un jardin et tu es sur mes lèvres.


Je ne sais quel oiseau t'imitera jamais.


Ce soir, je te confie mes mains

pour que tu dises à Dieu de s'en servir

pour des besognes bleues,

car tu es écoutée de l'ange...


Tes paroles ruissellent dans le vent

comme un bouquet de blé

 

Et les enfants du ciel, revenus de l'école

t'appréhendent avec des mines extasiées...


 

 

René Guy Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les itinérances de René Guy Cadou

 

en Loire Inférieure

 

( aujourd'hui Loire Atlantique )

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Môrice Bénin

 

chante en public

 

" Hélène "

 

à Nantes

en mars 2014

dans le cadre du colloque


" René Guy et Hélène Cadou, poésie et éternité "


organisé par les Cahiers des Poètes de l'École de Rochefort-sur-Loire

et l'Université Permanente de Nantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Editions du Petit Véhicule

 

ont réalisé 3 CD

 

où Môrice Bénin chante Cadou

 

ainsi que de nombreux ouvrages autour 

 

du poète de l'Ecole de Rochefort


 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était un matin blanc.

 

Le fleuve à la renverse sous les saules

 

Entre ton corps et la colline.

 

L'innocence de la mémoire.

 

Je tenais l'essaim des chansons

 

Sur mon cœur, comme une pivoine.

 

 

 

Hélène Cadou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 helene--livre-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cahiers cadou s

 

 

 

      Editions du Petit Véhicule

 

2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

      Dans l'émission Ça rime à quoi ?

 

Luc Vidal évoque Cadou

 

 sur France Culture :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site officiel

 

  Cadou Poésie :


 

Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Loop et les Chics poètes de la Loire :


 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cadou sur l'Orée :

 

Vers le Tome 1

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Créatrices - Créateurs
commenter cet article

Waoh ! Le blog de Pénéloop !!!



A l'Orée
         des  peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?


              
Pénéloop

 

      

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

.
Pénéloop

 ( l'héroïne )



image-facebook-s.jpg

Pénélope Estrella-Paz

( l'auteure )





Sur facebook :



L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !