Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 09:47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C O N F I D E N C E S . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

blanche-confidences-s.jpg

 

                                                                                                 Octobre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vous savez, tous les jours,

 

beaucoup de gens m'écrivent pour me dire :

 

 

" Mademoiselle Loop,

 

c'est pas juste,

 

on ne sait pratiquement rien sur vous !

 

Qui vous êtes...

 

Comment vous êtes...

 

Ce que vous aimez, ce que vous n'aimez pas... "

 

 

 

 

 

 

Alors, cet après-midi,

 

à l'heure du thé,

 

maman a fini par me supplier gentiment :

 

 

 

" Ma chérie, je t'en prie...

 

Sois chic !

 

Dis-leur un peu quelque chose aujourd'hui... "

 

 

 

 

Alors,

 

j'ai réfléchi un peu,

 

je me suis approchée d'elle

 

très doucement, très délicatement,

 

et, en l'embrassant tendrement dans le cou,

 

je lui ai murmuré :

 

 

 

 

" Oui Maman, tu as raison.

 

    Je vais le faire, je te le promets... "

 

 

 

 

 

 

 

Voici donc, just for you :

 

 

 

 

Eh bien,

 

j’aime quelquefois me prendre pour Jeanne d’Arc,

 

pour entendre des voix sur le trottoir, à midi,

 

quand je sors de la Fnac d’Orléans…

 

 

 

J’aime beaucoup entendre la pluie

 

faire des claquettes sur le trottoir, à minuit…

 

 

 

J'aime aussi...

 

...mais dois-je dire ?

 

les jolies filles en bicyclette

 

 et les beaux verres à pied...

 

 

 

Par contre,

 

je n’aime pas du tout, quand je passe le soir

 

prendre un verre chez Beethoven,

 

être toujours obligée de frapper comme un sourd

 

pour qu’il m’ouvre !

 

 

 

Je n’aime pas, non plus,

 

quand je suis au piano et que je viens d’écrire

 

un concerto particulièrement génial,

 

que quelqu’un, depuis la cuisine,

 

me glisse d'une voix, certes, affectueuse :


 

 

« Tu sais, je ne voudrais pas te vexer,

 

ma chérie,

 

mais notre ami Wolfgang a écrit exactement le même,

 

à la note près, le matin de Noël 1763,

 

pour le 43e anniversaire d’Anna Maria,

 

sa maman chérie… "

 

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

C'est bien ?

 

Ça vous va, comme ça ?

 

 



Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 18:04

 

 

 

 

 

 

 

E-business n° 20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    D E R N I E R    R Ê V E

 

 

 

 

 D E

 

 

 

 

 M A R I L Y N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

reve-marilyn-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Le dernier rêve de Marilyn "


 

by Pénéloop

 

 

*

*

*

 

 

( Huile sur toile )

 

67 x 60 cm


 

 

*

*

*

 

 

982,99 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

*

*

*

 

 

 

 

 

Demi-tarif

pour les trapézistes ariégeoises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la série E-business :

 

 

Clic !

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                        .

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Peneloop - dans E-business
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 18:35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J ' A I M E    L E    C H O C O L A T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chocolat-yeux-bandes-s.jpg

 

                                                                           Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aime le chocolat...

 

Et je crois qu'il m'aime beaucoup également.

 

Sincèrement.

 

 

 

J'aimerais tant me marier avec lui !



Mais hélas...

 

Son père me trouve

 

encore un peu trop jeune pour lui...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E M I L Y    S W I N D A L E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S U R    L' O R E E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

emily-swindale-alexa-wilding-dante-gabriel--rosetti-la-ghir.jpg

 

                                                          Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pulborough Cottage : Clic !

 

 

 

 

 

Morning in the countryside :   Hop !

 

 

 

 

 

Smell of toast : Chic !

 

 

 

 

 

May day :    Zip !

 

 

 

 

 

September song :    Hop !

 

 

 

 

 

Pretty little poppy :      Chic !

 

 

 

 

 

Wrath by day, wraith by night :      Zoom !    

 

 

 


 

 

 


 

anthologie anglaise 2 s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le peintre John William Waterhouse :

 

 

         Clic !     et     Hop !

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Questions de femmes
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 07:51

 

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P U L B O R O U H    C O T T A G E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rob-effaran-aa-s.jpg

 

                                                                                          Rob Effaran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Pulborough Cottage,

West Sussex.

Dernier dimanche de juillet.

 

 

 

 

 

 

A son arrivée,

elle pensait qu'il ne s'agirait que d'un jeu...

 

 

Un jeu, certes plaisant,

plutôt anodin, un jeu comme un autre,

presque un enfantillage,

un jeu pour l'été...

 

 

Delicious, delightful, delicate,

nice, lovely...

 

 

Et puis,

au coeur de la deuxième nuit,

une nuit sans lune,

juste les engoulevents dans les tilleuls du parc,

elle a soudain réalisé,

bien malgré elle et contre toute attente,

qui s'agissait de bien autre chose...

 

 

D'une vague souterraine,

insensée, inattendue, imprévisible...

 

 

Une vague très profonde

qui, imperceptiblement,

faisait vaciller totalement ses repères les plus secrets,

ses croyances les plus intimes,

ses certitudes les plus établies...

 

 

Mais également,

elle allait bientôt s'en rendre compte,

c'était une vague qui bousculerait jusqu'à ses raisons de vivre,

ses manières d'être, ses façons d'exister...

 

 

C'était un peu, à cet instant,

comme une révélation intime,

une seconde naissance,

un nouveau monde à explorer,

une promesse nouvelle, peut-être...

 

 

Comme un signe du ciel,

une bénédiction...

 

 

Terra incognita...

 

 

Le soleil allait maintenant se lever

très doucement sur Pulborough Cottage...

 

 

Ce sera bientôt l'heure du thé,

la si douce odeur matinale des toasts tout chauds,

le petit pot de confiture Lemon curd de Lady Lisbeth,

sur la belle nappe blanche brodée d'Aylesbury...

 

 

C'était certain, maintenant,

rien désormais ne serait plus comme avant...

 

 

 

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

      emily-swindale-alexa-wilding-dante-gabriel--rosetti-la-ghir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

     english-poetry-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 03:55

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M O R N I N G

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         I N    T H E    C O U N T R Y S I D E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

barque-bougies-s.jpg

 

                                                                                   John William Waterhouse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Morning in the countryside...

 

 


 

Une vieille barque endormie dans les roseaux,

 

Un pinson matinal dans les saules,

 

Trois iris délicats au bord de l'étang,

 

Silence... le soleil miroite...

 

 

 

Derrière la colline fleurie,

 

le tintement lointain de l'abbaye de Shrewbury...

 

Prières du matin...

 

 

 

Deux fragiles libellules bleues au sommet d'un jonc,

 

Un nénuphar bien ouvert et puis quelques grenouilles...

 

Pieds nus dans la rosée, une petite robe blanche...

 

Premiers soubresauts du désir, légère odeur de mouille...

 

 

 

 

 

 

              Emily Swindale

 

Anthologie de la poésie romantique anglaise

 

 

 

 

 

 

 

                      english-poetry-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emily Swindale sur l'Orée :

 

              Hop !

 

 

         

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 00:00

 

 

En fârsi, anglais, portugais...    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C H E V E U X

 

 

 

 

 

 

                            A U    V E N T . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

گیسوان در باد

 

 

 

 

 

 

  H a i r   i n   t h e   w i n d . . . 

 

 

 

 

 

 

 C a b e l o s   a o   v e n t o . . .

 

 

 

 

 

 

 

cheveux-au-vent-s.jpg

 

                                                                                  Août 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheveux au vent.

 

 

 

 

La mer est calme, ce matin,

 

riche de promesses nouvelles

 

et de rivages inconnus...

 

 

 

 

J'ai mis les voiles, cheveux au vent.

 

 

 

 

Ce que l'on cache suscite le désir,

 

alors, j'ai désiré très fort

 

jeter les interdits par-dessus bord.

 

 

 

 

  Cheveux au vent, j'ai mis les voiles.

 

 

 

 

Ce matin, la mer est calme,

 

riche de rivages inconnus

 

   et de promesses nouvelles...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

Mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cheveux-au-vent-couleur-s.jpg

                                Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 گیسوان در باد

 

 

 

 

امروز صبح دریا آرام است

 

پرا از وعده های تازه و رودهای ناشناخته

 

گیسوانم در دست باد و به دوردست ها سفر میکنم

 

چیزی را که پنهان می کنیم شور و شوق آدم را بر می انگیزد

 

آن موقع خیلی دلم می خواست

 

ممنوعه ها را کنار بگذارم

 

گیسوانم در دست باد و به دوردست ها سفر میکنم

 

امروز صبح، دریا آرام است

 

پر از رودهای ناشناخته و وعده های تازه

 

 

 

 

 

 

 

En fârsi grâce à 

 

Zahra Rezaei

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cheveux-au-vent-fillette.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hair in the wind...

 

 

 

 

The sea is calm this morning

 

rich new promises

 

and unknown shores ...

 

 

 

I set sail, wind in your hair.

 

 

 

What is hidden arouse desire,

 

then I desired strong

 

throw overboard prohibited.

 

 

 

Hair in the wind, I set sail.

 

 

 

This morning, the sea is calm,

 

rich unknown shores

 

  and new promises ...

 

 

 

 


En anglais

 

grâce à Florent Deniaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cabelos ao vento...

 

 

 

O mar está calmo esta manhã

 

Rico de novas promessas

 

E horizontes desconhecidos...

 

 

Eu iço as velas e Zarpo

 

  Cabelos ao vento...

 

 

Suscita-me este desejo oculto

 

Então, este desejo tão forte

 

de atirar borda fora estes desejos proibidos...


 

 

Cabelos ao vento, eu iço as velas...


 

Esta manhã, o mar está calmo

 

Rico de novas terras

 

   E de novas promessas...

 

 

 

 

En portugais

 

grâce à Isabel Dias Regengos

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En hommage aux femmes courageuses

 

 

    du Mouvement " Libertés furtives " 

 

 

" Stealthy Freedoms of Iranian women "

 

 

 

 

Les Inrocks :   Clic !


 

 

     RFI :      Hop !

 

 

 

          Libertés furtives :    Zoom !

 

 

 

Une interview de Masih Alinejad :     Hop !

 

 

 

                     Le Grand Livre de Loop :      Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hommes-nikab-s.jpg

 

 


 

 

 

خوبه اینا مجبور نیستن حجاب بگیرن وگرنه من که همه ش می خندیدم

 

 

 

 

Si les hommes aussi portaient le hidjab,

 

on rirait jour et nuit...

 

 


 


 

 

 

 

 

A écouter :

 

La chanson de Pierre Perret

 

" La femme grillagée "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E T    L O O P

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  C R É A     D I E U   ! ! !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( en toute modestie...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bardot s

 

                                                                           Image internet


                                                                        " Et Dieu créa la femme "

                                                     Roger Vadim

                                                     1956

                                                            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut aimer Dieu...


 

Pourquoi ?  me direz-vous ...


 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hum...

 

Je me demande...

 

 

 

Si, un jour, je croise Dieu dans la rue...

 

Qu'est-ce que je fais ?

 

 

 

a / Je me mets à genoux ?

 

 

b / Je lui demande un autographe ?

 

 

c / Je dis très poliment :

 

" Messire, je connais votre générosité sans borne.

 

Me feriez-vous, mon Prince, par hasard,

 

l'aumône d'un euro, ou de quelques centimes,

 

s'il-vous-plaît ? "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On est dimanche.


J'ai presque envie de louer le Seigneur.


  Pour une journée, je me demande combien ça coûte...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'heure des douceurs :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois coups à la porte :

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes dimanches avec Jésus :

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 st-martin-de-chevreuse-s-copie-1.jpg

 

 

St Martin de Chevreuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sept familles.

 

 


 

Dans la Famille Dieu,

je demande le Fils.

 

........

 

Ah ! Il est sorti ?

 

Bon, ce n'est pas grave.

 

Alors, passez-moi son Père.

Si c'est possible...

 

Merci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Jésus : Le journal intime

 

 

Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au commencement était Dieue !

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai deux mille ans,

 

deux mille ans de quête...


 

Je l'avoue,

 

je fais parfois demi tour, sans crier gare.

 

Demi tour gauche, demi tour droite,

 

c'est selon l'air du temps...


 

L'autre jour,

 

j'ai croisé Jésus qui revenait des Croisades.


 

Il avait l'air un peu perdu, un peu désorienté...

 

Juste besoin d'être tendrement

 

consolé, réconforté, câliné, je crois...


 

Alors, il a posé doucement sa jolie tête blonde

 

sur mon épaule nue.


 

Il souriait aux anges, c'était très touchant...

 

 

" Comme j'aime votre parfum léger de Judée !

 

En fermant les yeux,

 

je revois soudain

 

les amandiers de mon enfance,

 

les pêchers, les orangers, les amélanchiers,

 

les chemins montants parmi les ifs,

 

et aussi, l'ombre si rassurante des fontaines chantantes..."

 

 

 


 

Après un long silence d'oiseau,

 

  il a ajouté dans un murmure :

 

 

 

 

 

   " Si vous le vouliez-bien, Oh my Loop !

 

        j'aimerais me reposer un brin,

 

           juste un brin, contre vous...



              Guère plus de deux mille ans...

 

                 Devant l'Eternel, je vous le promets..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath le mans s

 

 

 

Cathédrale St Julien

 

Le Mans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mot de Prévert :     Clic !    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 façade st pierre s

 

 

 

Cathédrale St Pierre

 

Nantes

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vierge-7s-s.jpg

 

                                                       Août 2008

 

 

 

      Chapelle des Sept Saints


Erdeven


Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà, en son temps, Descartes écrivait :

 

" Peut-on prouver l'existence de Loop ? "

 

Grande et noble question...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu ne convoiteras pas la femme de ton voisin,

mais plutôt sa belle-soeur,

qui est bien plus jolie...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Week-end chez Bouddha...

 

                Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'aube de ce XXIème siècle,

où l'on constate, hélas,

une certaine perte des valeurs fondamentales,

beaucoup se posent la question :

 

" Loop est-elle la Grande Horlogère de l'Univers ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 icone-grece-s.jpg

 

                                               Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Il existe 4 évangiles officiels. ( canoniques )

 

Et une soixantaine de cachés, écartés,

non retenus par le dogme. ( apocryphes )


Dont celui de Judas.


 

***

 

Les Evangiles ont été écrits au moins 40 ans

après la mort de Jésus.

 

 

***

 

 


 

Dans les Evangiles,

Marie-Madeleine est citée 19 fois.


Marie, mère de Jésus : 3 fois.


 

***

 

 

Marie était très jeune, moins de 20 ans.
 

Peut-être orpheline.


Peut-être accueillie chez Joseph,

qui était bien plus âgé,

entre 60 et 70 ans.


Il était soit charpentier, soit marchand de bois.

 

 

***

 

 


 

Personne ne nous raconte 

ce qu'a fait de sa vie Jésus,

entre 12 et 30 ans...

 

***


 

L'image officielle de Marie-Madeleine 

réunit vraisemblablement 3 ou 4 Marie différentes

que Jésus aurait rencontrées

au cours de son existence.

 

***


 

Rien ne prouve que Jésus n'a pas été marié.


 

 

***


 

La relation des miracles de Jésus

occupe un tiers des Evangiles.

 

 

***

 

Jésus serait né entre - 7 avant JC

et + 6 après JC.

 

Pas en décembre,

( les moutons ne sont pas en pâture à cette date )

mais plus vraisemblablement

fin septembre de l'an -7,

en raison de la conjonction historique

de Saturne et de Jupiter.



Ce phénomène astronomique

pourrait être à l'origine de

" l'étoile exceptionnellement brillante "

qui guide les Rois Mages.
 

Qui n'étaient pas rois,

mais savants, astrologues ou astronomes...

 

Bref,

il est fort possible que nous soyions déjà

en l'an 2021

après Jésus-Christ...

 

 

C'est le pape Libère

qui a décidé en 354

de fixer la naissance de Jésus,

Fête de la Nativité,

le 25 décembre,

jour de la fête païenne de Sol Invictus.

( Soleil Invaincu )

 

A cette époque,

on considérait cette date comme celle du solstice d'hiver.

Les jours allaient enfin rallonger,

on fêtait donc le retour de la Lumière..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai puisé ces informations 

dans le très passionnant documentaire

de Franck Ferrand  " Qui était Jésus ? "

diffusé sur France 3,

le 26 décembre dernier.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cloître mont st michel s

 

 

 

      Le cloître de l'abbaye

     du Mont St Michel

 

    Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jésus s'est fait homme parmi les hommes.


Mais, en fait,

il savait surtout parler aux femmes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath le mans s

 

 

 

 

Cathédrale St Julien

 

Le Mans

 

Avril 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grandeur et lumière...

 

 

         Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si on brûlait toutes les sorcières ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 église bugarach intérieur s

 

 

 

      Eglise de Bugarach

  Aude

 

    Septembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnellement,

je pense que quelqu'un

qui a besoin de faire sans arrêt

des miracles

pour exister un tantinet

aux yeux des autres et du monde,

celui-là manque singulièrement de confiance en lui-même...

 

Je me trompe ?


 

A sa décharge,

il faut reconnaître, qu'à l'aube de notre ère,

on n'avait pas encore inventé Freud,

et les gens, à l'époque,

quand ils avaient besoin de parler,

il s'asseyaient tout simplement sur un gros caillou,

sous un arbre de Judée, par exemple,

c'est très joli au printemps,

et ça fleurit rose, je crois...

 

On les écoutait tranquillement

en frottant des bâtons l'un contre l'autre

pour éloigner les bêtes féroces...

 

Et c'était gratuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 p françois vierge enfant s

 

 

      Une oeuvre du Père François

 

Octobre 2012

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En vérité,

 j'aime les hommes.

 

C'est un point commun que j'ai avec Dieu,

 d'ailleurs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 offrandes s

 

 

 

Eglise de Bugarach

 

Aube

 

   Septembre 2012  

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faut-il aimer Dieu ?

 

La réponse est " oui ".

 

Mais, très vite,

pour que les choses soient bien claires,

il faut évoquer une chose très importante,

sur laquelle butent nombre de couples :

 

Faut-il aller forcément chez ses beaux-parents,

le dimanche après-midi ?

 

Pensez-y...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si on brûlait tous les hérétiques ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 voûtes 1 s

 

 

      L'Abbaye de Bouchemaine

 

Anjou

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Dieu a le pardon facile...


C'est pourquoi, moi,

je n'hésite pas,

certains après-midis,

 à emmener au cinéma,

le mari de ma voisine...


... Vous savez,

 celle qui est si belle, 

mais un peu overbookée,

à vrai dire,

ces temps derniers... 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 sapin mont s

 

 

      Parvis de l'abbaye

     du Mont St Michel

 

    Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Petite saynète de l'Avent

 

  ( pour deux personnages en quête. )

 

 


 

Elle :

 

" Mon Père,

     je m'accuse d'avoir mangé 3 chocolats..."


 

Lui :

 

" C'est tout ? "



 

 

       Rideau.


Applaudissements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peut-on chasser

les Marchands du Temple

en dehors des périodes d'ouverture ? 

Je me demande. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Indiens ont-ils une âme ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 clocher s

 

 

 

      L'église de Bugarach

 

   Aude

 

 

   Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les copains étaient là...

 

 

Jeannot avait apporté les bonnes huîtres de Marennes,

 

P'tit Luc, les rillettes du Mans,

 

Paulo, le jambon de Parme,

 

Matthieu, les dattes de la vallée du Jourdain,

 

Marco, le fromage de chèvre du Causse noir,

 

Madeleine, des douceurs sans nom...


 

... et Jésus, le pain et le vin,


        tout simplement... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Jésus aimait le pain,

 le vin,

  ( mais sans trop...)

   les Pharisiens,

    les oranges de Jaffa,

      les pêches Melba,

 et par-dessus tout,

  les films de Woody Allen...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 abbé 4 s

 

 

        Image

         Fondation Abbé Pierre

 

 

                  Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie a-t-elle un sens ?

 

Si oui,

merci de nous laisser une petite indication...

 

  Ce serait...

 

       Plutôt vers la gauche ?

           Plutôt vers la droite ?

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens...

 

Il avait plu pendant 40 jours, 40 nuits...

... et je ne retrouvais pas le numéro du plombier ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cinq bougies s

 

 

 

  Prieurale de Cunault

Anjou

 Décembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La question du jour :

 

 

Si Dieu a bien créé l'homme à son image,

comme chacun croit savoir...

 

... Dieu regarde-t-il quelquefois

sous les jupes des filles ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

choeur abbaye s

 

 

 

  Abbaye du Mont St Michel

 

Octobre 2012

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    " Chanter les Noëls "

 

          avec Marie Rouanet...   

 

                       Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                à suivre.....

 

 

 

 

 

 

 

 

            .

Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 09:20

 

 

Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S M E L L    O F    T O A S T 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rob-Hefferan-3-s.jpg

 

                                                               Rob Efferan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Smell of toast...

 

 

 


 

La cuisine sentait bon le pain grillé.

 

La bouilloire ronronnait tranquillement, sur le côté...

 

Jasmine tea...

 

 

 

Par la bow-window, le soleil, oblique et matinal,

 

venait juste de lécher les mugs

 

en porcelaine blanche de Royal Worcester...

 

 

 

C'est le moment qu'il choisissait souvent

 

pour lui prendre la main,

 

l'inviter à se lever doucement de sa chaise

 

 

 

et la contraindre tendrement à s'allonger,

 

comme elle était,

 

sur le tapis,

 

 

 

alors que la bouilloire continuait à cracher

 

gentiment ses petits jets de vapeur...

 

Jasmine tea...

 

 

 

 

 

            Emily Swindale

 

 

 Anthologie de la poésie romantique anglaise 

 

 

 

 

 

 

 

                  anthologie-anglaise-1-s.jpg 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Voluptés
commenter cet article
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 18:37

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U N E    S E M A I N E

 

 

 

 

 

 

 

 

S A N S    B . B . 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B-B-cage-blanche-s.jpg

 

                                                                       Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelquefois, je le savais,

 

il avait besoin de parler de sa vie d'avant.

 

 

Il le faisait toujours

 

avec beaucoup de simplicité et de modestie.


 

Un soir,

 

c'était l'automne dernier,

 

on revenait d'une belle cueillette aux champignons.


 

J'adore l'omelette aux cèpes !


 

Je venais juste d'allumer une petite flambée

 

dans la cheminée

 

et on s'était installés tranquillement,

 

côte à côte, sur le petit sofa.


 

La pièce était encore dans la pénombre

 

et il a attendu

 

que le feu commence à crépiter

 

pour commencer...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vous savez, my Loop,

 

c'était une autre époque...

 

 


Dieu venait tout juste de créer la femme.

 

 

 

Bon.

 

 

Je ne vais pas vous raconter ma Vie Privée,

 

mais Gunter Sachs

 

devait la marier dès le lendemain,

 

à Las Vegas,

 

à l’aube d’un 14 juillet mémorable.

 

 

 

Donc, c’était un matin, très tôt.

 

 

Au téléphone, elle m’avait dit,

 

un peu excitée, un peu inquiète :

 

 

 

« Tu comprends, ces jours-ci,

 

j’ai quelques obligations familiales,

 

mais, on est mercredi,

 

et, je te le promets,

 

la semaine prochaine, jeudi, à 8 heures pile,

 

je serai là… »

 

 

 

 

Moi, sur le coup, j’ai été un peu sonné,

 

mais, finalement, question d’éducation sans doute,

 

j’ai décidé de rester fair play.

 

 

 

 

Alors,

 

j’ai promis de rester enfermé

 

dans mon placard,

 

pendant toute cette longue, longue, interminable semaine.

 

 

 

Dans un placard,

 

comme dans les vaudevilles d’autrefois.

 

 

 

Comme chez Labiche.

 

Comme chez Courteline.

 

 Je t’aime, moi non plus…

 

 

 

 

Une semaine dans un placard…

 

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé,

 

mais c’est une expérience un peu particulière…

 

 

 

 

Dans le noir,

 

des images folles se bousculaient dans ma tête.

 

 

 

Je la revoyais, l’été dernier,

 

danser un mambo terrible

 

sur une toute petite table de café,

 

une nuit torride, à St Tropez…

 

 

 

 

Bonnie and Clyde,

 

sur la plage abandonnée,

 

coquillages et crustacés…

 

 

 

 

Heureusement,

 

la Providence allait veiller sur moi.

 

 

 

Dès la première heure,

 

Gainsbourg était venu m’apporter des oranges,

 

6 packs d’eau, deux de ré, 4 de mi, 3 de fa et 7 de sol.

 

Plus quelques sucettes, évidemment...

 

 

 

Le deuxième jour,

 

Jacques Charrier, plutôt nerveux,

 

était passé rapidement chercher, dans l’autre placard,

 

un paquet de couches pour Nicolas.

 

Sans même me saluer.

 

Moi, j’ai pris ça un peu pour Le Mépris.

 

 

 

 

Tu les aimes, mes jambes ?

 

Tu les aimes, mes seins ?

 

Tu les aimes, mes fesses ?

 

 

 

 

Ponctuel comme une montre suisse,

 

Godard, l’après-midi même,

 

avait grimpé les escaliers quatre à quatre

 

pour m’offrir, très gentiment,

 

du bon chocolat des montagnes,

 

vous savez, celui avec la jolie petite vache mauve,

 

toute mignonne, sur la tablette !

 

Quel délice !

 

 

 

 

Sacha Distel,

 

quant à lui, le bougre !

 

m’avait adressé, dans la soirée,

 

un SMS on ne peut plus laconique :


 

« Ah ! La belle vie ! »


 

Moi, j’ai encore pris ça pour Le Mépris.

 

 

 

 

 

Bon.

 

On va dire, alors,

 

qu’il s’agissait d’une reprise…

 

 


 

Bref !

 

Faisons court, faisons court métrage…

 

 

 

Les minutes ont passé, les heures ont coulé,

 

les jours ont défilé,

 

comme au 14 juillet,

 

tant bien que mal,

 

même si c’était plus mal que bien…

 

 

 

 

Il fallait absolument que j’honore ma promesse…

 

Non, quoi qu’il en coûte,

 

je ne quitterai pas mon placard !

 

 

S’il le faut,

 

je serai l’ombre de ton ombre,

 

l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien…

 

 

 

Chaque soir,

 

je peux l’avouer aujourd’hui,

 

j’ai prié la Vierge Marie…

 

Et le matin aussi.

 

Viva Maria !

 

 

 

 

 

Et puis, enfin !

 

Enfin !

 

Jeudi, jeudi chéri, jeudi adoré arriva !

 

 

 

 

A 8 heures pile, elle était là !

 

Brigitte avait tenu parole.

 

 

 

Paroles, paroles…

 

 

 

 

Tu les aimes, mes jambes ?

 

Tu les aimes, mes seins ?

 

Tu les aimes, mes fesses ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, my Loop,

 

vous savez tout...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article

Waoh ! Le blog de Pénéloop !!!



A l'Orée
         des  peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?


              
Pénéloop

 

      

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

.
Pénéloop

 ( l'héroïne )



image-facebook-s.jpg

Pénélope Estrella-Paz

( l'auteure )





Sur facebook :



L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !