Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 04:41

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j a C q u E s     p R é V E r T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' O R E E    D E S    P E U T - E T R E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                    Image internet

 

 

 

Avec Miro et Chagall

 

au restaurant la Colombe d'or

 

à St Paul de Vence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

prevert-st-paul-s.jpg

 

 

 

 

Prévert à St Paul de Vence

 

Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris est tout petit...

 

 

 

Paris est tout petit,

 

c’est là sa vraie grandeur.

 

 

Tout le monde s’y rencontre,

 

Les montagnes aussi.

 

 

Même, un beau jour, l’une d’elles

 

Accoucha d’une souris

 

 

Alors, en son honneur,

 

Les jardiniers tracèrent le parc Montsouris.

 

 

C’est là sa vraie grandeur,

 

Paris est tout petit.

 

 

 

Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre Père qui êtes aux cieux

Restez-y

Et nous nous resterons sur la terrre

Qui est quelquefois si jolie

 

Avec ses mystères de New York

Et puis ses mystères de Paris

Qui valent bien celui de la Trinité

 

Avec son petit canal de l’Ourcq

Sa grande muraille de Chine

Sa rivière de Morlaix

Ses bêtises de Cambrai

 

Avec son Océan Pacifique

Et ses deux bassins aux Tuilleries

Avec ses bons enfants et ses mauvais sujets

 

Avec toutes les merveilles du monde

Qui sont là

Simplement sur la terre

Offertes à tout le monde

Éparpillées

 

Émerveillées elles-même d’être de telles merveilles

Et qui n’osent se l’avouer

Comme une jolie fille nue qui n’ose se montrer

Avec les épouvantables malheurs du monde

Qui sont légion

 

Avec leurs légionnaires

Aves leur tortionnaires

Avec les maîtres de ce monde

Les maîtres avec leurs prêtres leurs traîtres et leurs reîtres

 

Avec les saisons

Avec les années

Avec les jolies filles et avec les vieux cons

Avec la paille de la misère

pourrissant dans l’acier des canons.

 

 

 

 

Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi

 

 

 

Dîner René.

 

Battre Janine.

 

Fesser Michèle.

 

Boire un verre.

 

Faire autocritique.

 

 

 

 

Les éphémérides

de Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et Dieu chassa Adam.

 

 

 

Et Dieu chassa Adam à coups de canne à sucre

 

Et ce fut le premier rhum sur la terre

 

Et Adam et Ève trébuchèrent

 

dans les vignes du Seigneur.

 

 

La Sainte Trinité les traquait

 

mais ils s’obstinaient à chanter

 

d’une enfantine voix d’alphabet :

 

 

Dieu et dieu quatre

 

  Dieu et Dieu quatre !

 

 

Et la sainte Trinité pleurait...

 

 

Sur le triangle isocèle et sacré

 

un biangle isopoivre brillait

 

et l’éclipsait.

 

 

 

 

 

Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prévert colle !       Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un certain Jacques Prévert :     Boum !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 prevert-vence-2-s.jpg

 

 

 

      Prévert à St Paul de Vence

 

Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire le portrait d'un oiseau

 

 

 

 

Peindre d'abord une cage

avec une porte ouverte.

 

Peindre ensuite

quelque chose de joli,

quelque chose de simple,

quelque chose de beau,

quelque chose d'utile pour l'oiseau.

 

Placer ensuite la toile contre un arbre

dans un jardin,

dans un bois ou dans une forêt.

 

Se cacher derrière l'arbre

sans rien dire, sans bouger...

 

Parfois,

l'oiseau arrive vite,

mais il peut aussi mettre de longues années

avant de se décider...

 

Ne pas se décourager,

attendre,

attendre, s'il le faut, pendant des années...

 

La vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau

n'ayant aucun rapport

avec la réussite du tableau.

 

Quand l'oiseau arrive,

s'il arrive,

observer le plus profond silence.

 

Attendre

que l'oiseau entre dans la cage,

et, quand il est entré,

fermer doucement la porte

avec le pinceau...

 

Puis,

effacer un à un tous les barreaux,

en ayant soin

de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau.

 

Faire ensuite le portrait de l'arbre

en choisissant la plus belle de ses branches

pour l'oiseau.

 

Peindre aussi le vert feuillage

et la fraîcheur du vent,

la poussière du soleil

et le bruit des bêtes de l'herbe 

 dans la chaleur de l'été

et puis attendre que l'oiseau

se décide à chanter...

 

Si l'oiseau ne chante pas,

c'est mauvais signe,

signe que le tableau est mauvais.

 

Mais s'il chante, c'est bon signe !

Signe

que vous pouvez signer...

 

Alors,

vous arrachez tout doucement

une des plumes de l'oiseau

et

vous écrivez votre nom

  dans un coin du tableau...

 

 

 

 

 

Jacques Prévert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En farsi

 

 grâce à Sara Irani !

 

 

 

 

 

کشیدن تابلوی يك پرنده

ژَک پرِه‌ور- احمد شاملو

نخست قفسی بكشيد

با دری باز

سپس

چند چیز زيبا بكشيد

ساده

ملوس

سودمند

برای پرنده

سپس تابلو را روی درختی بگذاريد

در باغ

در بيشه

يا جنگل

حالا پشت درخت پنهان شوید

بی هيچ حرفی

يا حرکتی

ممكن است پرنده زود سربرسد

ممكن هم هست سال ها بگذرد

تا راضی شود که بیاید

دلسرد نشويد

صبر كنيد

اگر آمدن پرنده

سال ها طول بكشد

باز صبر كنيد

اين که پرنده کی می رسد

دير يا زود

ربطی به خوبی تابلو ندارد

وقتی آمد

او را در سكوت عميق نگاه كنيد

صبر كنيد تا وارد قفس شود

وارد که شد

در را آرام با قلم مو ببنديد

سپس

ميله ها را يك به يك پاك كنيد

حواستان باشد به پرهای پرنده دست نزنيد

حالا تصوير درخت را بكشيد

و زيباترين شاخه هايش را برای پرنده انتخاب كنيد

سپس برگ های سبز را بكشيد

نسيم خنك

ذرات نور

و صدای حشرات را

در سبزه ها

در گرمای تابستان.

سپس صبر كنيد تا آواز بخواند

اگر نخواند

نشانه بدی است

نشان می دهد كه اين تابلوی بدی است

اما اگر خواند نشانه خوبی است

نشان می دهد كه می توانيد امضا كنيد

بنابراين خيلی آرام يكی از پرهای پرنده را بكنيد

ونامتان را در گوشه ای از تابلو بنويسيد

بنابراين خيلی آرام يكی از پرهای پرنده را بكنيد

ونامتان را در گوشه ای از تابلو بنويسيد

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           Clin d'oeil :

 

  Mademoiselle Barbara...

     

               Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prévert chez Noëlle !  

 

             Zip !    et   Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                     à suivre...

 

 

 

 

 

                                             

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 17/03/2017 18:39

un voyage dans l'univers de Prévert que je ne peux qu'apprécier merci

covix 24/02/2017 14:51

Bonjour,
Prévert, un poète de la vie, j'aime ton partage et ses vers que l'on dégustent sans retenue.
Bonne fin de semaine
@mitié

audeterrienne 22/02/2017 09:15

Ah quel bonheur ce Prévert !

Loop 23/02/2017 09:47

Il est venu prendre le café hier à la maison...
Beaucoup de malice....

suzame 07/03/2016 14:03

Je suis ivre de Prévert et ne dessaoule pas après au moins un demi-siècle de lecture. Merci Loop!

suzâme 05/12/2015 20:52

Prévert se boit de quelques vers à retenir au fond du coeur. Merci pour cette belle page. A bientôt. Suzâme

Oh ! My Loop ! 06/12/2015 12:14

A la tienne...
A la vôtre !
Et bon dimanche...

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !