Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 05:20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' H E U R E    D E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    R E C R E A T I O N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cour-Savennieres-s.jpg

 

 

                                                                                            Mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens,

c'était un matin...

 


 

La maîtresse m'avait demandé

de rester dans la classe,

au début de la récréation,

pour essuyer le tableau...

 


 

Il y avait tout plein de verbes,

écrits soigneusement en gros,

à la craie de nos enfances,

certains en couleur,

et j'avais pris tout mon temps.

 


J'ai toujours adoré essuyer

ce grand tableau vert sombre,

toute seulecomme une grande...


Pour le haut, c'était difficile,

il fallait que je me mette sur la pointe des pieds.


L'estrade craquait à chaque fois.


J'aimais bien m'appliquer.

 


Après,

je savais que ce serait le calcul,

mais ça, j'aimais moins...

 

 

 

 

 

Quand toutes mes copines étaient sorties en courant

dans la cour de tuffeau,

sous les trois tilleuls qui jaunissaient tranquillement,

un peu davantage chaque jour,

en sentant déjà bon les feuilles mortes

qu'on ramasserait bientôt à la pelle...

 


... et, au moment où elles étaient toutes bien occupées

à s'amuser en piaillant,

avec des osselets, des cerceaux,

des cordes à sauter ou des images à échanger...


...la maîtresse m'a demandé gentiment,

mais un peu solennellement, je crois,

de m'approcher un peu de son bureau.

 

 


   Elle sentait toujours bon...

 

 


 

Sur ses épaules toutes douces,

elle portait souvent,

très simplement,

un petit corsage blanc en dentelle d'autrefois.


Sa jupe écrue était ample, ondulante,

serrée à la taille

et très sage.

 

La ceinture,

à motifs traditionnels,

était brodée et finement ouvragée...

 



Mais jamais de chignon ni de vieilles lunettes,

comme les autres maîtresses...

 



Souvent,

elle se faisait de belles longues tresses blondes,

avec, au bout,

un petit noeud de ruban russe

très coloré, très joli,

que j'avais quelquefois envie de toucher

secrètement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Sur mon livre de géographie, le soir,

       je regardais souvent avec Papa,

          l'Ukraine et la mer Noire..

           

 

 

 


 

 

Au coin du bureau,

fixé solidement sur la gauche,

il y avait une drôle de petite machine noire qui brillait

et qui taillait parfaitement les crayons de bois,

quand on tournait bien comme il faut la petite manivelle...


A la fin,

en ouvrant grand les yeux,

on mettait délicatement son doigt sur le pointu,

c'était magique !

 

 

 

 

 

 

Ce jour-là,

je m'en souviens,

il y avait une belle lumière oblique d'automne

qui, à travers les vastes fenêtres à petits carreaux,

faisait danser très joyeusement,

au-dessus de la haute pile des cahiers violets,

des milliers et des millions

de minuscules grains de poussière

de craie blanche...

 


 

J'aimais beaucoup ces moments-là.

 

 

 

 

 

 

 


 

Alors,

avec son délicieux petit accent slave,

un peu chantant, un peu sautillant,

et en posant doucement

son beau regard bleu pastel sur mes yeux fiers,

elle avait dit :

 

 

 


 

" Dis-moi, ma Loop,

    j'aimerais bien savoir

       où tu as appris à lire et à écrire... "

 

 

 

 

 

 


 

Alors moi,

j'avais regardé le petit noeud bleu et rouge,

un peu coquin,

de ses longues tresses blondes

et j'avais dit tout bas :


 

 

 

 

 

 

           " Dans les lettres d'amour de ma Grande Soeur,

                mais il ne faut pas le répéter,

                  Maîtresse... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                              Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'image :

 

L'école communale de Savennières,

en Anjou,

là où a grandi Danièle Sallenave :


 

                                                 Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olia :     Clic !

 

 

 

 

 

 

 

Odeur des pluies de mon enfance :     Chic !

 

 

 

 

 

 

 

Loop se déguise en maîtresse d'école :     Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


                       .

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article

commentaires

valdy 25/11/2012 10:48


Ah oui, j'ai retrouvé mon chemin ... un vrai labyrhinte, la chevelure de la maîtresse


Une belle nostalgie, Pénéloop


Amicalement,


Valdy

Oh ! My Loop ! 29/11/2012 17:36



Valdy,


je savais que cette histoire te parlerait...


Loop

C'est plus facile d'écrire


quand on sait que l'on sera lue...

Loop 



Éric G. Delfosse 23/11/2012 23:53


C'est promis, je ne le répéterai à personne !

Oh ! My Loop ! 29/11/2012 17:38



Merci de ta discrétion, Eric !


Loop



Frieda 23/11/2012 20:44

Bonsoir Pénéloop J'aime cette atmosphère de l'école que tu décris si bien On voit presque la poussière de craie posée sur les les livres après que tu aies essuyé le tableau Bisous pour une belle
nuit Loop Frieda

Oh ! My Loop ! 29/11/2012 17:40



J'aime ton imagination fertile,


Frieda...


Loop 


 



Plume 23/11/2012 20:27


Entre instantanés gravés à la craie indélébile de l'enfance et souvenirs restitués à l'encre dorée des souvenirs, c'est tout l'attachement à cette chère école qui parfume ce texte émouvant . Pour
moi qui ai été maîtresse de petits de cours préparatoire, je peux dire que les maîtres conservent à jamais ces souvenirs d'anecdotes tendres qui surgissent au hasard des rencontres d'anciens
élèves . Quels liens puissants !


Merci Loop, bonne soirée, Plume .

Oh ! My Loop ! 29/11/2012 17:41



Ton témoignage sensible est précieux,


Plume...


Grand merci !!!


Loop



covix 23/11/2012 15:31


Bonjour Loop, 


Des souvenirs, des effluves remontent... nostalgie de culotte courte.


Bonne fin de semaine


@mitié

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !