Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 19:26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P     E N    I R A N

 

 

 

 

 

 

 

 

لوپ در ایران

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 6

 

 

 

 

 

 

 

 

18 mars / 2 avril 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Nouvelles Lettres Persanes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atefeh-retroviseur-s.jpg

 

 

 

      Atefeh à Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bazar-Tadjrish-pres-du-mausolee-Imam-Saleh-Teheran-s.jpg

 

 

 

 Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

à Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bleu-bazar-d-ispahan-s.jpg

 

 

 

Le bazar d'Ispahan

 

près de la place Naghsh-e Jahan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

enfant-bassin-hafez-s-copie-1.jpg

 

 

 

Au mausolée de Hafiz

 

Shiraz 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

famille-a-Shiraz-s.jpg

 

 

 

Une famille iranienne

 

en vacances à Shiraz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gole-Rezaii-ye-restaurant-Teheran-s.jpg

 

 

 

Golé Rézaii Yé

 

Restaurant des artistes et des intellectuels

 

amoureux de la culture farnçaise et occidentale

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bazar-Tajrish-2-s.jpg

 

 

 

 Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

à Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pont-d-ispahan-s-copie-1.jpg

 

 

 

Le Pont Khadju

 

Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

titre-hafez-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

Un magnifique livre d'art :

 

Les poèmes de Hafiz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mosquee-du-shah-Ispahan-s.jpg

 

 

 

La mosquée du Shah

 

ou mosquée de l'Imam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couturier-Teheran-s.jpg

 

 

 

      Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

à Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquee-Jamee-Hamedan-s.jpg

 

 

La mosquée Jâmée

 

Hamedan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran :

 

 

 

Tome 1

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 5 : 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 7 :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femmes iraniennes :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie persane :

 

 

 

Zoom !        et       Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les histoires de Loop en fârsi :

 

 

 Hop !     et     Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                           à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 03:11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

 

 

E T    L E S    C H I C S    P O E T E S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D E    L A    L O I R E

 

 

 

 

 

 

 

Tome 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 louet-a-mantalon-s.jpg

 

 

 

      Le Louet à Mantelon.

 

Le Louet,

un très joli bras de Loire

qui se prend pour une vraie rivière...

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 toue-chalonnes-1-s.jpg

 

 

Chalonnes sur Loire

 

A bord de la toue cabanée

" Rue du tangage "  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suspends tes flots, heureuse Loire,

Dans ces vallons délicieux...

Quels bords t'offriront plus de gloire

et des coteaux plus gracieux ?

 

Pactole, Méandre, Pénée,

Jamais votre onde fortunée

Ne coula sous de plus beaux cieux...

 

 

Jean-Baptiste Louis Gresset

1709 / 1773

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1843-denee-s.jpg

 

 

 

Denée

 

Quand, l'hiver,

le Louet et la Loire montent, montent...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est là, dans le trèfle azuré de la crèche

Dormante des chemins, au fond des pailles fraîches,

Belle à fermer les yeux, jalouse du revoir,

Et, quand les portes bleues dérivent dans le soir,

Elle essuie sur sa joue une larme qui sèche...



René Guy Cadou 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 haie-longue-crue-s.jpg

 

 

La Haie Longue

en hiver

 

Rochefort sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec son menu bagage de rêves,

Rose avait apporté ses tonnelles ombreuses,

ses guirlandes de chèvrefeuilles

et de roses du Val de Loire,

ses terrasses de tuffeau et d'ardoise

et les tables rondes

où de bons compagnons

se penchent sur des verres

d'où monte l'incessante raie d'argent

d'une bulle qui éclate et rit

  en mourant dans l'air...

 

 

Maurice Fourré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

table-ste-gemmes.JPG

 

 

Ste Gemmes sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma mère de source fut la Loire 

qui, par l'incessant et mélodieux bruissement de ses eaux,

me fit pressentir

que les fleuves avaient eux aussi leur langage...

 

 

Jacques Lacarrière

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

confluence-Authion-s.jpg

 

 

Confluence avec l'Authion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'eus donc eu beaucoup de chance de grandir ainsi

au coeur d'un jardin habité de paroles florales

et

sur les bords d'un fleuve

hanté de chuchotis...

 

 

Jacques Lacarrière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ponts-de-Ce-30-12-12.jpg

 

 

Les Ponts de Cé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai traversé les ponts de Cé

C'est là que tout a commencé

 

Une chanson des temps passés

Parle d'un chevalier blessé

 

D'une rose sur la chaussée

Et d'un corsage délacé...

 

 

Aragon

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vagues-behuard-s.jpg

 

 

Béhuard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La

Loire

étant crue,

 je la mangerai cuite...

 

 

Loop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pres-inondes-behuard-noel-2012-s.jpg

 

 

Béhuard

 

Noël 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Te souviens-tu de la maison

et du passeur en cotte bleue

qui fumait des cigarettes mouillées ?

 

Te souviens-tu de Béhuard,

cette cloche qui nous battait le coeur

comme une aile brisée ?

 

 

René-Guy Cadou

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 preinondable-s.jpg

 

 

 Pré inondable

Ste Gemmes sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nul n'est censé oublier

 

la Loire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Les Jubeaux "

 

Une chanson de

Jean-Pierre Pellier et Jean-Claude Poiroux

1995 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

" Les Jubeaux "

 

Une chanson de

Jean-Pierre Pellier et Jean-Claude Poiroux

1995 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers le tome 2 :

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 02:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

E T

 

 

 

 

 

 

L E S    C H I C S    P O E T E S    D E    L A    L O I R E

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

loire-chien-s.jpg

 

 

Ste Gemmes sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce que le fleuve dit à vos rives heureuses

dans cette immensité d'un flot teinté d'azur,

c'est que la vie est douce à qui sait,

d'un coeur pur,

tracer à son vouloir les lois harmonieuses.

 

 

Hubert-Fillay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

balcon-rouge-s.jpg

 

 

Port Thibault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne faudrait jamais regarder couler

la Loire,

c'est une chose fatale.

 

Après,

on ne sait plus faire que ça,

et le reste est sans importance...

 

 

Alix de St André

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

confluence-novembre-s.jpg

 

 

La confluence Loire Maine

La Pointe Bouchemaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Loire insinue ses traîtres abandons.

 

Tour à tour,

caprice d'anguille

et fable précieuse des ruisseaux

elle se sublime en flaques de feu blanc.

 

Une barque s'affole aux tourbillons du confluent,

jusqu'à perdre le droit fil du courant.

 

 

Paul Badin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

noe-nuit-s.jpg

 

 

Bistrot inondable Le Noé

Bouchemaine

 

Sur la Maine

à deux pas de la confluence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lente Loire passe altière

et, d'île en île,

noue et dénoue, au loin,

son bleu ruban moiré.

 

La plaine, mollement, la suit,

de ville en ville,

le long des gais coteaux

de vigne et de forêt.

 

 

Francis Vielé-Griffin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rochefort-sur-Loire-s.jpg

 

 

Rochefort sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Debout sur la grève

l’âme drainée par le flot

rincée par les eaux

 

Contemplant les paumes d’ilots

picorées d’oiseaux blancs

 

Apercevant d’un héron l’amphore à long col

 

Et puis le poitrail gris

d’un arbre engravé dans le sable

qui tend quatre fers vers le fleuve

qui voudrait chevaucher encore

 

Une sterne claire passe au-dessus de moi

posée sur le vent

message léger

paraphe de la Loire

 

 

 

Antoine Boisseau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2-barques-Bouchemaine-s.jpg

 

 

 

Bouchemaine

 

La Maine

juste avant la confluence avec la Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'oublie jamais

un paysage que j'ai traversé.

 

 

 

Le saule trempe aux eaux brumeuses

et les marie aux berges

aussi doucement

que le petit gris bordant la peau nue.

 

Le peuplier, en arrière, déploie sa voilure haute,

avec cet air noble et sourcilleux

qu’il a de naviguer toujours par file d’escadre :

l’arbre de l’eau et l’arbre de l’air s’apparient

et se conjuguent sur cette lisière tendre...

 

 

 

Julien Gracq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

maine-en-crue-s.jpg

 

 

La Maine en crue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce melon divin,

honneur du climat angevin,

que dis-je ? d'Anjou !

C'est un fruit du cru de ma muse,

un fruit en Parnasse élevé,

de l'eau d'Hyppocrène abreuvé...

 

 

Antoine Girard de St Amant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

thoureil-toue-s.jpg

 

 

Le Thoureil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louise Perdriau,

femme du voiturier par eau Joseph Piau

accouche sur le chaland

du petit Louis

à La Bohalle

en novembre 1739.

 

 

Registres

de la Paroisse du Thoureil.

 

D'après Jeanne et Camille Fraysse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ingrandes-2-s.jpg

 

 

 

Le Fresne sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Loire coulait au milieu,

baignant les îles,

mouillant la bordure des prés,

faisant tourner les moulins

et laissant glisser sur sa sinuosité argentée

les grands bateaux attachés ensemble

qui cheminaient, paisibles, côte à côte,

à demi endormis au craquement lent

du large gouvernail qui les remue,

et, au fond,

il y avait deux grandes voiles,

éclatantes de blancheur au soleil.

 

 

 

Gustave Flaubert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cata 3 s

 

 

 

Entre

 

le Mesnil en Vallée et Montrelais

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai r'trouvé la Loèr'...

 

Y avait comben d'temps,

comben don d'hivars,

comben don d'printemps

que j'avions pardue,

enter' les îl's vart's et l'sab' jaunissant...

La Loér' ?

 

Ein trou d'ieau, ein douet',

é' j'vous dis !

 

Y'ell' que je r'trouvais comme ein Paradis,

du fond d'ma vallée...

 

 

Emile Joulain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le-rivage-s.jpg

 

 

" Le Rivage "

 

La société de boules de fort

des Jubeaux

à Denée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

meilleraie-s.jpg

 

 

 

La Meilleraie

 

Varades

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand la Loire, le soir,

glisse en jonque de soie

vers le plus beau matin du jour,

ma barque est un sampan de roi,

son sillage,

un pommier d'amour...

 

Alain Debroise

1911 / 1999

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

st-florent-2-s.jpg

 

 

St Florent le Vieil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jardin de nos délices

le vent varie comme nos vies...

Mais ces nuages lents, poussés de l'océan,

habillent les façades de rose et de blanc

quand le soleil d'aurore accroche au tuffeau frêle

sa parure de fête

comme un gai carnaval.

 

 

Yves Cosson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

debacle-s.jpg

 

 

 

Vers Bouchemaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des surnoms

de mariniers de Montjean

autrefois :

 

Balayette

Fend l'air

Le Zouave

Le p'tit Jésus

Panse de bique

Beau dard

Chapeau de tôle

Sabots de bois

Dur au monde

La bigaille

la Tulipe

Courageux...

 

 

 

D'après Jeanne et Camille Fraysse

 

" Vie quotidienne au temps de la marine de Loire "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 20:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   É L O G E    D U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   " T R O I S "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival International des Jardins

 

Chaumont sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Mosquée du Sheikh Lotfollah

 

Loop en Iran

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Golfe du Morbihan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cunault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 av de l'opéra pluie s

 

 

Avenue de l'Opéra

 

Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dampierre en Yvelines 1 s

 

 

 

Dampierre en Yvelines    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-chez-Niki-s-copie-1.jpg

 

 

 

Le Grand Palais

 

Exposition Niki de St Phalle   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-cygnes-Rambouillet-s.jpg

 

 

 

Sauve qui peut !

 

Château de Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eloge du Trois by

 

Nina Ricci !

 

 

 

      " Les trois fées "

 

    selon Nina Ricci

 

      ( à regarder plein écran ! )

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 03:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      C o m m e n t   n a î t   u n   v o y a g e  :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    R Ê V E

 

 

 

 

 

 

 

 

 D '   I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 اصفهان

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

33 ponts s

 

                                                                                Image internet

 

 

 

 

Ispahan

 

Le pont aux 33 arches

 

" Si-o-se-Pol "

 

" Allahverddikhan "

 

 Construit en 1650

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir rêvé sur cette image,

 

  découverte par hasard, un soir, sur mon écran,

 

j'avais écrit ce texte

 

le 21 août 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ispahan.

 

 

 

 

 

Un jour, quand je serai riche,

 

j'irai sur ce pont.

 

 

 

J'emmènerai un instrument de musique.

 

 

 

A la tombée de la nuit, je fermerai les yeux,

 

et je jouerai, assise sur la pierre chaude,

 

pour bercer tranquillement ces 33 arches douces et magiques,

 

illuminées du feu précieux des 1001 fraternités...

 

 

 

 

Sous les étoiles, exactement...

 

 

 

 

Pour les amis d'ici et de là-bas,

 

pour les amis d'hier et les amis d'aujourd'hui...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

اصفهان

 

 

روزی که تروتمند شوم

 

به این پل خواهم رفت

 

 

سازی با خود خواهم برد

 

 

شباهنگام چشم‌هایم را خواهم بست

 

و خواهم نواخت، نشسته بر سنگی گرم

 

لالایی خواهم خواند برای این سی‌وسه طاقِ لطیف و جادویی

 

درخشان از شعله‌ی گرانبهای هزارویک حسِ برادری

 

 

درست زیرِ ستارگان

 

 

برای دوستانِ اینسو و آنسو

 

برای دوستانِ دیروز و برای دوستانِ‌ امروز

 

 

 

 

 

Traduction en persan :

 

Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 mars / 8 avril 2014

 

 

 

Sept mois

 

 après avoir imaginé ces lignes,

 

 le rêve est devenu réalité

 

grâce à la merveilleuse invitation

 

de deux familles amies iraniennes.

 

 

 

 

 

 

     Loop en Iran :

 

  Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce voyage

est aussi issu

   d'une aventure littéraire :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mohamad avait reçu un jour

dans sa boîte aux lettres

le petit livre de

 

l'Orée des Peut-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

livre cadeau 2 s

 

 

 

 

Clic !      et     Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, par la suite,

 

notre amie Sara Irani

 

a eu la grande gentillesse 

 

  de  traduire certains de mes textes

 

en fârsi...

 

 

 

Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ispahan : Images glanées...

 

Clic !

 

 


 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Babel
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 03:37

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images glanées avant mon voyage en Iran

 

au printemps 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

shah_mosquee_ispahan-s.jpg

 

                                                                                    Image internet

 

 

 

 

 

La Mosquée de l'Imam

 

 

( anciennement Mosquée du Shah )


1630

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juin 2010,

 

la revue Grands Reportages

 

publiait un dossier intitulé

 

 

 

Ispahan

 

Voyage en Perse éternelle

 

 

 

 

 

 

 

En voici quelques illustrations

 

signées Pascal Meunier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Isp-1-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très pâles,

 

les femmes ont du charme

 

et

 

des yeux d'une naïveté ancienne.

 

 


Des foulards brodés et pailletés enveloppent leur chevelure.

 

 

Elles portent des vestes à longues basques

 

et, par dessous leurs pantalons,

 

des jupes courtes et bouffantes, comme les jupes des ballerines...

 

 

 

 

Pierre Loti

 

" Vers Ispahan "

 

1904

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-4-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses d'Ispahan

 

 

 

Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse,

 

Les jasmins de Mossoul, les fleurs de l'oranger

 

Ont un parfum moins frais, ont une odeur moins douce,

 

O blanche Leïlah ! Que ton souffle léger.

 

 

 

Ta lèvre est de corail, et ton rire léger

 

Sonne mieux que l'eau vive et d'une voix plus douce,

 

Mieux que le vent joyeux qui berce l'oranger,

 

Mieux que l'oiseau qui chante au bord du nid de mousse.

 

 

 

Mais la subtile odeur des roses dans leur mousse,

 

La brise qui se joue autour de l'oranger

 

Et l'eau vive qui flue avec sa plainte douce

 

Ont un charme plus sûr que ton amour léger !

 

 

 

O Leïlah ! Depuis que de leur vol léger

 

Tous les baisers ont fui de ta lèvre si douce,

 

Il n'est plus de parfum dans le pâle oranger,

 

Ni de céleste arôme aux roses dans leur mousse.

 

 

 

L'oiseau, sur le duvet humide et sur la mousse,

 

Ne chante plus parmi la rose et l'oranger ;

 

L'eau vive des jardins n'a plus de chanson douce,

 

L'aube ne dore plus le ciel pur et léger.

 

 

 

Oh ! Que ton jeune amour, ce papillon léger,

 

Revienne vers mon coeur d'une aile prompte et douce,

 

Et qu'il parfume encor les fleurs de l'oranger,

 

Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse !

 

 

 

 

Charles-Marie Leconte de Lisle

 

1818 / 1894

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-5-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-6-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-7-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-8-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses de Saadi

 

 

 

 

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses.

 

Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes

 

Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.

 

 

 

 

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées

 

Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.

 

Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir.

 

 

 

 

La vague en a paru rouge et comme enflammée.

 

Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée.

 

Respires-en sur moi l'odorant souvenir...

 

 

 

 

 

Marceline Desbordes-Valmore

1786 / 1859

 

 

Saadi :

poète persan du 13e siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


isp-9-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1954,

 

Nicolas Bouvier et Thierry Vernet,

 

en route vers l'Afghanistan,

 

ont traversé l'Iran dans leur petite Fiat Topolino.

 

 

 

Voici quelques images d'Ispahan ou de ses environs.

 

tirées du livre

 

 

" L'oeil du voyageur "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le récit de ce voyage :

 

" L'usage du monde "

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan-bouvier-1-s.jpg

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Même si l'abri de ta nuit est peu sûr

 

Et ton but encore lointain,

 

Sache qu'il n'existe pas de chemin sans terme.

 

Ne sois pas triste. "

 

 

Hafiz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Bouvier avait fait peindre

 

ce quatrain de Hafiz en persan

 

sur la portière de la voiture

 

pour leur traversée de l'Iran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

topolino s

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Des buffles, des ânes, des chevaux noirs

 

et des paysans aux chemises éclatantes

 

travaillaient à finir les moissons.

 

 

On voyait le bulbe léger des mosquées

 

flotter sur la ville étendue... "

 

 

 


Nicolas Bouvier

 

" L'usage du monde "

 

1954

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan bouvier s

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un voyage se passe de motifs.

 

Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même.

 

On croit qu’on va faire un voyage,

 

mais, bientôt, c’est le voyage qui vous fait,

 

ou vous défait.

 

 

Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan-bouvier-2-s.jpg

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment naît un voyage :

 

Le rêve d'Ispahan

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les histoires de Loop en fârsi :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie persane :

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 20:49
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
S P I R A L E S
 
 
 
 
 
 
 
 E T    T R I S K E L S 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
                                                                                      Avril 2016
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Spirales et triskels,
 
 
 
   comme un parfum d'Armorique...
 
 
 
 
 
Rendez-vous secret,
 
 
  hier soir, au coeur des dunes...
 
 
 
 
 
Ce soir,
 
 
 
dans la crique aux elfes et aux korrigans,
 
 
 
  le souvenir évanescent
 
 
 
  d'un bain minuit silencieux...
 
 
 
 
 
Hum...
 
 
 
Vague après vague, 
 
 
 
à peine effleurée...
 
 
 
 
 
 Je suis triste qu'elle parte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pénélope Estrella-Paz
 
 
 
 
Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 05:44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

F O L I E    D O U C E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                Janvier 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Folie douce...

 

 

 

C'est la vie qui éclabousse


Elle est partie ce matin en douce


Sa petite culotte sur la mousse...

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 04:06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C O S M O S    N O S T A L G I E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                    Décembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moi, je ne demandais qu'à traverser...
 
La voie lactée semblait à portée de coeur.
 
Riche déraison, maigre consolation.
 
 
 
Si seule, si fragile,
 
Andromède au bord du chemin.
 
Moi, je ne demandais qu'à traverser...
 
 
 
Qui donc me prendra la main ?
 
 
 
 
 
Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 04:51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P    A I M E

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    P O E S I E    G R E C Q U E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Η Λουπ αγαπάει την ελληνική ποίηση 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

egee-s.jpg

 

                                                                Image : Fanny de Larissa

 

 

 

 

La mer Egée

 

 près de Larissa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une jolie bouche,
 
le plus gros juron
 
est un hymne...
 
 
Yannis Ritsos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si l'arbre brûle...

 

 

 

 

 Et si l'arbre brûle, reste la cendre et la lumière. 
 
Dans le désert, les cactus prennent racine.
 
Si les sources se sont taries, il pleuvra à nouveau.
 
 
 
Le jeune fils reviendra à la maison délaissée.
 
Sous la neige épaisse, les graines veillent.
 
A la limite de la cour, le vent mauvais s'épuise.
 
 
 
Et même si nous sommes nus
 
et entourés de loups,
 
notre décision de nous battre reste intacte.
 

 

 
Angélique Ionatos
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu as dansé...
 
 
 
 
Mon âme, tu as dansé tout l'été
Tous les signaux lumineux l'indiquent...
 
 
Tu as déplié ton corps au soleil de midi
Tu as nagé, tes yeux aux arbres et dans la plaine...
 
 
Tu t'es roulée dans le sable, tu as froissé le ciel
Tu as dansé près de l'eau jusqu'à l'aube
Parmi les gens, les phonographes et la tristesse...
 
 
Mon âme, tu as dansé un seul été...
 
 
 
 
 
 
Nìkos-Alèxis Aslànoglou
 
1931 / 1996 
 
 
Zip !       et       Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu ne seras jamais là

 

avec le tuyau à arroser les fleurs
 

alors que les vieux plafonds dégoulinent
 

chargés de pluie
 

et que ma personnalité s'est diluée
 

dans la tienne
 

tranquillement, comme en automne...
 



Ton cœur d'exception
 

- d'exception parce que je l'ai choisi -
 

sera toujours ailleurs
 

et moi je continuerai à couper avec des mots
 

les fils qui me relient
 

à l'homme particulier
 

qui me manque
 

jusqu'à ce qu'Ulysse devienne symbole de Nostalgie
 

et qu'il arpente les mers
 

dans l'esprit de tout un chacun.
 

 


Katerina Anghelaki-Rooke



" Les papiers épars de Pénélope "

1977
in " Poèmes 1963-1977 " 

 

 

 

Clic !
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Quand la nuit ne prend que peu de place dans le coeur
 
 
 
Et que les cheminées nous montrent du doigt 
 
 
 
le chemin du bonheur,
 
 
 
 
 
 
 
Quand le poète et le prolétaire peuvent à égalité
 
 
Respirer le parfum du grand oeillet du crépuscule,
 
 
 
c'est la Paix.
 
 
 
 
 
 
 
Mes frères, c'est dans la Paix 
 
 
 
que nous respirons à pleins poumons
 
 
L'univers entier avec tous ses rêves...
 
 
 
 
 
 
Mes frères, mes soeurs,  donnez-vous la main, 
 
 
 
c'est cela la Paix...
 
 
 
 

Yannis Ritsos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le corps du silence est vivement agité,

 

comme une femme jouissant dans son sommeil,

 

ou lors d'une ardente étreinte amoureuse

 

ou comme le corps d'une jeune fille prise d'une fureur sacrée,

 

quand, sans motif et de façon inespérée,

 

une petite fille relève sa robe

 

et révèle à tous le tendre abricot de son publis,

 

dans toute sa grâce duveteuse et gonflée,

 

sans pudeur, sans honte...

 

 

 

Andrèas Embirikos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit oiseau rose

 

lié par un fil

 

avec ses petites ailes ondulées

 

vole vers le soleil...

 

 

 

 

Si tu le regardes une seule fois,

 

il te sourira.

 

 

 

 

Si tu le regardes deux ou trois fois,

 

   tu te mettras à chanter...

 

 

 

 

Yannis Ritsos

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous jouons ce soir avec ce poème.

 

 

 

 

 

Je vous le lance

 

et

 

vous me le renvoyez.

 

 

 

 

 

On l'ouvre en deux

 

les mots se répandent.

 

 

 

 

Car il nous faut,

 

salaud de poème,

 

te désarmer à temps,

 

   sinon tu nous étendras tous...

 

 

 

 

Andonis Fostieris

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un rêve qui passe.

 

 

 

 

Elle lui parle doucement

 

  mais il ne l'entend pas...

 

 

Où marches-tu ?

 

murmurait-elle.

 

 

 

Mais ses mots

 

ne parviennent pas jusqu'à lui.

 

 

 

Lui,

 

il cherche la fraîcheur dans les ravines,

 

dans les épineux,

 

dans une couche creusée de part en part

 

et dans les draps d'un paradis...

 

 

 

Elle murmure :

 

 

Tu étais si bon...

 

 

Hum... Tu n'entends rien...

 

 

Allez, ne te tracasse pas.

 

 

C'était un rêve,

 

ce n'est qu'un rêve qui passe...

 

 

 

N'aie pas peur,

 

toi qui marches la nuit

 

  dans d'étranges sommeils...

 

 

 

 

Jenny Mastoraki

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les souffrances de la pluie.

 

 

 

 

En pleins raisonnements et déraisonnements,

 

la pluie s'est mise à faire fondre minuit,

 

avec, toujours, ce bruit de défaite :

 

 

Tu, tu, tu...

 

 

Bruit sourd, tout plein de solitude,

 

bruit normal

 

d'une pluie normale...

 

 

 

 

Kiki Dimoula

 

Née en 1931

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La poésie grecque dans Grèce Hebdo :        Hop ! 

 

 

Les histoires de Loop en grec :       Clic !

 

 

Loop et la poésie persane :       Boum !

 

 

Doux, les mots doux :        Chic !

 

 

 

 

 

 

 

Un poème de Georges Séféris

 

Clic !

 

dit par Mélina Mercouri.

 

Musique : Vangelis

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !