Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 18:41

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Il n'est pas toujours facile de distinguer l'ivraie du faux... "

 

 

 

Jean-Sébastien Dubongrain


Philosophe français


1676 / 1712

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens, il m'avait dit :

 

" Melle Loop,


j'aimerais tant vous mettre en cage...

 

Moi, j'avais répondu :

 

" Pourquoi pas, beau prince...


Mais est-ce que je pourrai quand même


sortir un peu le dimanche ?

 

 

 

Loop 7,4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelquefois,


je rêve que je ne rêve plus...


C'est un cauchemar !

 

 

Loop 8,5

 

 

 

 

 

 

 

 

Hum...


Il faudrait peut-être se méfier un peu :


Quelquefois, trop de jour nuit...

 

 

 

Loop 6,4

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 09:50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    T O R C H O N    B R Û L E   !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                        Juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcel Proust,


qui ne faisait pas tous les jours dans la dentelle Etam,


avait, jadis, dans un article resté célèbre

 

de la Gazette littéraire datée du 12 février 1921,


passablement égratigné Loop en ces termes :

 

 

 

 

" Melle Loop, me semble-t-il, persiste dans son style

 

écrivain pour happy few...

 


Pour ma part,

 

il m'apparaît un tantinet que c'est fort regrettable... "

 

 

 

 

Loop,

 

qui ne s'en était jamais laissé conter


avec les freluquets souffreteux normands qui toussent,


ne paniqua pas un brin.

 

 

Que nenni !

 

 

Aussi,

 

se drapa-t-elle tranquillement dans sa dignité,


économisa illico trois semaines d'argent de poche,


et puis s'offrit une pleine page retentissante

 

dans le Petit Parisien,


édition de luxe du soir,

 

un fameux samedi de mars 1921,


avec ce message magistral, 

 

on ne peut plus laconique,


en caractères rose fuchsia sur fond blanc :

 

 

 

" Missié Proust,


sachez que nous n'avons jamais gardé,


les madeleines ensemble, il me semble ! 


Signé Loop ! "

 

 

 

Et paf !

 

 

Bien joué, Melle Loop !


Chapeau bas !

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

8 février 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Proust et moi :    Clic !

 

 

 

Proust sur l'Orée :          Bing !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 09:14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I C I   E T   M A I N T E N A N T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gontrand était un adepte de Confucius 


et, tout à la fois, un amoureux très empressé.

 

 

Un jour, je me souviens, on sortait de la Poste,


On marchait tranquillement sur le trottoir,


bras dessus, bras dessous.

 

 

Là-haut, dans les acacias, 


les tourterelles roucoulaient tranquillement


et les pinsons élégants donnaient gentiment


la réplique aux jolies mésanges bleues...

 

 

Gontrand m'a vite fait comprendre


qu'il avait très envie de me faire un câlin


tout de suite, ici et maintenant.

 

 

Moi, j'étais en train de cacheter soigneusement


ma lettre au Père Noël.

 

 

Un peu décontenancée, j'ai dit :

 

 

" Gontrand, mais vous êtes terrible !


Laissez-moi au moins le temps 


de coller mon timbre, je vous prie..."

 

 

 

 

 

 

 

                                       Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 09:51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N O T R E - D A M E ,

 

 

 

 

 

 

 

       R I E Z   P O U R   N O U S . . .

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Presque la nuit...

 

 

 

Sur les quais, les pavés luisants,


un brasier éphémère, un réverbère à l'ancienne...

 

 

 

La Seine versait des larmes,


les bouquinistes pensaient à Hugo...

 

 

 

Je cherchais des alexandrins, 


mais pourquoi penser à demain ?

 

 

 

S'attendre au pire, croire aux chimères,


Sans rien dire, sans rien faire,

 

 

 

Il s'était collé tout contre moi,


il me serrait les épaules

 

 

 

Je regardais dans les loins,


je fermais presque les yeux

 

 

 

Et je pensais très fort :


" J'aimerais tant que le disque dure..."

 

 

                       

 

 

 

                                     Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 13:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M A    C O P I N E    L I L Y . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lily-s.jpg

 

                                      Mars 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois

 

des choses très étranges, du genre :

 

 

 

" J'ai toujours rêvé de mettre un jour

 

au pieu un homme très pieux... "

 

 

 

 

 

 

 

Le papa de ma copine

 

Lily est pompier.

 

 

Sa forêt préférée,


c'est celle de Paimpont...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily a un dicton très personnel :

 

" Tantrisme n'est pas temps triste.."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bluetooth...

 

 

Ma copine Lily est hyper connectée


autant qu'hyper câline...


J'adore sa nouvelle couleur.

 

 

Bluetouffe....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,

elle dit quelquefois des trucs étranges,

du style :

 

 

" Si tu croises un rat, souris ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,
elle dit parfois des trucs un peu bizarres,
du genre :
 
 
 
" Moi, j'ai décidé d'aller voter aujourd'hui
 
car j'ai l'intuition que ce sera l'occasion unique,
 
en entrant dans l'isoloir,
 
de rencontrer enfin l'homme de ma vie ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,
elle dit parfois des trucs un peu bizarres,
du genre :
 
 
 
" Croyez-moi,
 
ça ne sert à rien de s'inquiéter pour demain,
 
car après-demain sera encore bien pire ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily se dit triskaïdékaphobique.
 
Que dois-je en penser ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily, 
elle dit parfois des choses étonnantes, 
du style :

 

 

 

" Moi, quand un garçon me fait des câlins,
 

ce qui me donne beaucoup, beaucoup de plaisir, 
 

c'est d'imaginer que je suis dans les bras
 

de son papa..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,
elle dit des choses un peu bizarres,
quelquefois, du genre :

 

 

 

 

 

" Hum...
 
moi, le dimanche après-midi, surtout lorsqu'il pleut,
 
il m'arrive parfois de rêver de conversations très tendres au coin du feu,
 
d'ydilles secrètes et tout à fait bucoliques au fond du jardin, 
 
voire de doux ébats amoureux, les rideaux tirés,
 
sur la table de la cuisine,
 
et même, et même, j'ose le dire...
 
ah ! soyons folle !
 
... de nocturnes oaristys, n'importe où... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily, elle dit quelquefois :

 

 

 

Je pense que tous les goûts sont dans la nature...

 

Moi, par exemple,

quelquefois j'avale,

quelquefois je recrache...

 

C'est comme ça,

ça ne se commande pas...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

 

 

Autrefois,

je croyais que Boris Vian,

c'était une marque de vodka,

servie après-guerre dans certaines caves

de St Germain des Prés...

 

Plusieurs fois, ça m'a fait honte en société.

Oui, je l'avoue.

 

Mais j'ai beaucoup lu, depuis un an.

 

Des magazines, des journaux économiques,

et même des revues érotiques...

Surtout chez ma coiffeuse.

 

Mon horizon, peu à peu s'est ouvert.

Quelle chance !

Je me sens maintenant beaucoup plus intelligente !

 

Ça renforce ma confiance à moi en moi,

comme ils disent à Psychologies Magazine,

avec Audrey Tautou en couverture.

 

Maintenant,

je sais que Boris Vian,

c'est une marque de lessive.

 

Ce n'est peut-être pas grand chose,

mais je me sens vraiment mieux...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,

 

elle dit quelquefois des trucs un peu bizarres,

 

du genre :

 

 

 

Il n'y a pas que le sexe dans la vie,

 

il y a aussi la baise...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

 

 

Quelquefois,

quand j'ai mes règles,

mon humeur change pendant plusieurs jours...

 

Si si, c'est vrai.

 

Par exemple,

soudain, j'ai envie de faire l'amour avec un rapporteur

plutôt qu'avec un compas...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

 

 

Quelquefois,

quand je prends un pot avec mes copains

à la terrasse de la Bourse,

je fais mine de ne rien comprendre à la politique...

 

Sinon,

j'ai peur qu'ils me trouvent moins sexy...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily,

elle dit quelquefois des choses un peu bizarres,

du genre...

 

 

 

 

 

 

" Moi, je ne fais jamais l'amour

       les jours pairs...

 

 

On dit que ça porte malheur...

 

 

... Sauf si c'est avec 13 amants en même temps...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

 

 

 

 

Je ne sais pas si ça vous fait ça, à vous,

mais moi, quand un garçon m'embrasse,

je pense aussitôt à une capitale...

 

C'est plus fort que moi.

 

Lima, Bruxelles, Athènes, Yaoundé,

Téhéran, Tokyo, Oulan-Bator, Addis-Abeba, etc...

 

J'en connais plein plein plein !

 

Et des pas très connues, en plus.

Sans me vanter...

 

Et, si on m'embrasse plusieurs fois de suite,

à chaque fois,

je change de pays et de capitale...

 

J'adore voyager comme ça.

 

J'aime bien.

 

En plus, ça me permet de réviser ma géographie.

 

A l'école,

quand j'étais petite,

j'ai toujours eu des très bonnes notes en histoire géo,

et Papa, je m'en souviens, était très content...

 

A la fin du mois,

quand on recevait mon carnet de notes,

il me prenait sur ses genoux,

comme ça...

 

Hum... c'était bon...
 

Et on regardait tout ensemble, tranquillement,

pendant que Maman nous préparait un bonne mousse au chocolat.

 

Aujourd'hui, dans ma vie,

je sens très souvent l'odeur du bon chocolat,

dans la cuisine...

 

C'est pour ça que,

maintenant que je suis grande,

quand on m'embrasse,

je suis très forte en capitales...

 

Vous comprenez ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a juste un truc qui m'embête un peu,

c'est quand, à un moment où je ne m'y attends pas,

je tombe sur les Etats-Unis...

 

Et, je ne sais pas pourquoi,

mais ça arrive, en fait, très souvent...

 

A cet instant-là,

j'ai toujours comme un moment de panique,

parce que j'hésite toujours

entre New-York et Washington...

 

Et, même si c'est très court,

ça me perturbe complètement

et paf !

 

...Le garçon s'en rend compte tout de suite,

et ça le rend triste parce qu'il pense aussitôt

que je ne l'aime plus...

 

C'est dommage...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

Partager cet article

Repost0
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 11:25

 

 

 

Fais court, Chérie...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maman a toujours fait 

 

            plus jeune que moi...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est comme ça.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Tout le monde le dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A une époque,

 

 

      avec Papa,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le samedi soir,

 

     quand on voulait sortir au restaurant,

 

              tous les deux,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

on était obligés

 

        de prendre une baby-sitter...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

Février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    .

 

Partager cet article

Repost0
6 mai 2018 7 06 /05 /mai /2018 11:11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C H E V E U X    A U    V E N T

 

 

 

 

 

 

 

Tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

                                                                                                         Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie

a décerné, en février 2015,

le Prix des droits des femmes

à la journaliste iranienne Masih Alinejad.

 

Son combat ?

 

Elle a créé une page Facebook

 

" My Stealthy Freedom "

 

invitant les femmes qui vivent en Iran à poster

des photos d’elles sans leur hijab,

le voile islamique obligatoire.

 

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La  page facebook de Masih :

 

" My Stealthy Freedom "

 

" Ma liberté en cachette ! "

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le blog :      Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des images de l'Iran

 

dans les années 60 et 70 :

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je trouve mon Dieu dans la beauté.
 

Je trouve mon Dieu dans la liberté.


 

 

Je trouve mon Dieu partout 
 

sauf dans la prison du hijab, 
 

devant ces yeux indécents qui me scrutent.

 

 

Je trouve mon Dieu dans une rare source de lumière
 

qui contraste avec la noirceur du tchador

 

 qui m'enferme...

 

 

 

 

‪#‎MyStealthyFreedom‬

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelquefois,
une femme est voilée.

 

Quelquefois,
le soleil est voilé.

 

Certains disent : c'est pareil.

Moi je dis, non, ce n'est pas pareil...

 

Le soleil, lui,

il n'est obligé par personne...

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Masih Alinedjad à Genève :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 Mars 1979

 

Téhéran

 

Des femmes dans la rue, cheveux au vent...

 

Une vidéo : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un écho en Chine :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheveux au vent .....      Tome 1 :

 

 

 

Clic ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise

 

politique, économique ou religieuse

 

pour que les droits des femmes soient remis en question.

 

 

Ces droits ne sont jamais acquis.

 

Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.

 

 

 

Simone de Beauvoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2018 4 03 /05 /mai /2018 21:08

Jean-Hugues,

 

                          libraire attentif, Phénomène J, Angers :

 

 

 

" On aimerait que les femmes écrivent plus souvent comme ça... "

 

 

 

                            Ding !

 

 

 

 

 

 

 

*

*

*

 

 

 

 

 

 

Adamante :

 

                   au sud du sud, au nord du nord...

 

 

 

 

" Pénéloop : le mot juste qui touche

                   et la sobriété pour des instantanés plein de vie... "

 

 

         Zim !

 

 

 

 

 

 

*

*

*

 

 

 

 

 

 

Marie, 

                 à l'ouest du coeur

 

 

" Pénéloop nous entraîne dans un univers pétillant et léger... "

 

 

                 Zoom !

 

 

 

 

 

 

*

*

*

 

 

 

 

 

 

Vanina

              au Sud de la Belgique !

 

 

 

" J'ai bien aimé le petit comm d'Ulysse sur ton livre... "

 

                           Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 22:40

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C O U R A N T S    D' A I R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                        Mars 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Je l'avais rencontré


à un concours de hula hoop...

 

 

Le dimanche, souvent,


il me promenait dans sa Daimler.

 

 

Nombril de Vénus, rose bonbon,


Fleurs des dunes et petits chardons blancs...

 

 

Pas besoin de ton chandail,


ciel de traîne, dis-moi que tu m'aimes...

 

 

J'avais voulu voir Honfleur


et on a vu Honfleur...

 

 

Mais, dès le début, j'ai bien senti 


qu'il avait toujours envie de soulever mes jupes.

 

 

Et moi, 


j'ai toujours eu horreur des courants d'air...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 20:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E L O G E 

 

 

 

 

 

 

 D E S    G R A N D S    H O M M E S  :

 

 

 

 

 

 

P A S T E U R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                Avril 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Pasteur

 

n'aimait la télévision 


que très modérément...

 

 

 

 

 

On dit même que certains programmes


lui mettaient carrément

 

la rage...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !