Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 20:16












M E S    
A N N E E S    C O U E T T E S










confessional-aubigne-s.jpg
                                 
           
                                        Août 2008






     




Frère André disait toujours :




Pénélope,
 

tu mettras bien ta jupe du dimanche
 

avec 
 
ton petit corsage blanc...





     
 

Quelquefois, il ajoutait :
 

 Ça fera plaisir au petit Jésus...




Je ne savais jamais

quoi répondre...





Pénélope Estrella-Paz


Août 2008

.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 05:20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' H E U R E    D E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    R E C R E A T I O N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cour-Savennieres-s.jpg

 

 

                                                                                            Mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens,

c'était un matin...

 


 

La maîtresse m'avait demandé

de rester dans la classe,

au début de la récréation,

pour essuyer le tableau...

 


 

Il y avait tout plein de verbes,

écrits soigneusement en gros,

à la craie de nos enfances,

certains en couleur,

et j'avais pris tout mon temps.

 


J'ai toujours adoré essuyer

ce grand tableau vert sombre,

toute seulecomme une grande...


Pour le haut, c'était difficile,

il fallait que je me mette sur la pointe des pieds.


L'estrade craquait à chaque fois.


J'aimais bien m'appliquer.

 


Après,

je savais que ce serait le calcul,

mais ça, j'aimais moins...

 

 

 

 

 

Quand toutes mes copines étaient sorties en courant

dans la cour de tuffeau,

sous les trois tilleuls qui jaunissaient tranquillement,

un peu davantage chaque jour,

en sentant déjà bon les feuilles mortes

qu'on ramasserait bientôt à la pelle...

 


... et, au moment où elles étaient toutes bien occupées

à s'amuser en piaillant,

avec des osselets, des cerceaux,

des cordes à sauter ou des images à échanger...


...la maîtresse m'a demandé gentiment,

mais un peu solennellement, je crois,

de m'approcher un peu de son bureau.

 

 


   Elle sentait toujours bon...

 

 


 

Sur ses épaules toutes douces,

elle portait souvent,

très simplement,

un petit corsage blanc en dentelle d'autrefois.


Sa jupe écrue était ample, ondulante,

serrée à la taille

et très sage.

 

La ceinture,

à motifs traditionnels,

était brodée et finement ouvragée...

 



Mais jamais de chignon ni de vieilles lunettes,

comme les autres maîtresses...

 



Souvent,

elle se faisait de belles longues tresses blondes,

avec, au bout,

un petit noeud de ruban russe

très coloré, très joli,

que j'avais quelquefois envie de toucher

secrètement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Sur mon livre de géographie, le soir,

       je regardais souvent avec Papa,

          l'Ukraine et la mer Noire..

           

 

 

 


 

 

Au coin du bureau,

fixé solidement sur la gauche,

il y avait une drôle de petite machine noire qui brillait

et qui taillait parfaitement les crayons de bois,

quand on tournait bien comme il faut la petite manivelle...


A la fin,

en ouvrant grand les yeux,

on mettait délicatement son doigt sur le pointu,

c'était magique !

 

 

 

 

 

 

Ce jour-là,

je m'en souviens,

il y avait une belle lumière oblique d'automne

qui, à travers les vastes fenêtres à petits carreaux,

faisait danser très joyeusement,

au-dessus de la haute pile des cahiers violets,

des milliers et des millions

de minuscules grains de poussière

de craie blanche...

 


 

J'aimais beaucoup ces moments-là.

 

 

 

 

 

 

 


 

Alors,

avec son délicieux petit accent slave,

un peu chantant, un peu sautillant,

et en posant doucement

son beau regard bleu pastel sur mes yeux fiers,

elle avait dit :

 

 

 


 

" Dis-moi, ma Loop,

    j'aimerais bien savoir

       où tu as appris à lire et à écrire... "

 

 

 

 

 

 


 

Alors moi,

j'avais regardé le petit noeud bleu et rouge,

un peu coquin,

de ses longues tresses blondes

et j'avais dit tout bas :


 

 

 

 

 

 

           " Dans les lettres d'amour de ma Grande Soeur,

                mais il ne faut pas le répéter,

                  Maîtresse... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                              Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'image :

 

L'école communale de Savennières,

en Anjou,

là où a grandi Danièle Sallenave :


 

                                                 Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olia :     Clic !

 

 

 

 

 

 

 

Odeur des pluies de mon enfance :     Chic !

 

 

 

 

 

 

 

Loop se déguise en maîtresse d'école :     Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


                       .

 


 


Partager cet article

Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:55

 

 

 

 

 

 

         L'Andante de Blainville

par l'orchestre Le Parnasse Français

  enregistré le 30 septembre 2005

  dans l'Abbaye du Mont St Michel.

         ( Arcandia records )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E S    M Y S T E R E S

 

 

 

 

 

 

 

 


D U

 

 

 

 

 

 

 


M O N T    S T    M I C H E L

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sapin-mont-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

choeur abbaye s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

capuche-vers-droite-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

arbre-vitrail-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

enfant-capuche-s.jpg

 

 

                                                                                Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 


 

 

 

 

 

St Michel terrassant le dragon :

 

                                              Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

Losange, les anges :

 

                                      Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                        A suivre...

 

 

 

                                          .

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 20:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mes douze ans,


ma tante Amélie


m'avait offert


ce livre-là...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

fille-esprits-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénéloop

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 21:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E V E R    D E    L U N E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D E S I R    D E    L' A U T R E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lune-larmor-s.jpg

 

                                                                                          Juillet 2009

                                                                       Golfe du Morbihan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il m'avait dit :

 

 

 


   Oh! My Loop !

 

 

 



Ce soir, je vous attendrai au pied du phare,

 
au bout de la jetée...

 

 

 

 



Assis sur le granit usé, lisse,

 
tout encore chaud,

 
on regardera, sans rien dire, à l'horizon mauve,

 



le soleil décliner lentement,

marche après marche,

 
degré après degré,

 

 


pour s'abîmer enfin, fragile,

 
dans les loins outremer...

 

 

 

 

 

 

 



On ne bougera pas.


On restera là, comme ça.

 

 

 



        Petite brise fébrile sur vos épaules nues...

 

 

 

 

 

 

 



Patiemment,


on guettera longtemps

 

le lever de la lune...

 

 

 

 

 

 

 



                       En silence, o
n grignotera

 

                                 quelques Petits Ecoliers...

 

 

 

 

 



                                   ***

 

 

 

 

 



Et puis, sait-on jamais,


si, 
ce soir,


la Providence avait la douce délicatesse

 

de m'offrir un présent,

 


 


peut-être,

 

   avant minuit,


      aurez-vous un peu froid...

 

 

 

 


 

                    Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                   .

 

 

Vous trouverez chez Juliette,


   sur les pages de septembre dernier,


      six autres Levers de lune...

 

 

                    Clic !

 

 

 

 

                         .

 

 


Partager cet article

Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 21:09

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    G R A N G E

 

 

 

 

 

 


 

 

A U X

 

 

 

 

 

 

 

F O I N S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oeufs-paques-s.jpg

 

 

                                                                     Avril 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maman disait


qu'il était beau comme un dieu...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On venait juste de fêter ses 32 ans...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un beau jour de printemps,


on était allés jusqu'à la mare aux épinettes


multiplier les brioches


pour les canes et les canards.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'adorais faire des miettes avec lui,


assise sur une large dalle d'ardoise,


bien chaude au soleil,


au milieu des cardamines et des fritillaires...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         Des populages des marais,  


                                                                   aussi...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce jour-là,


on aurait dit qu'il avait


comme un pressentiment...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On avait poussé la barrière


et franchi tranquillement la dernière haie.

 

 


 

 

 

 

On allait apercevoir bientôt


  la grange aux foins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On connaissait bien le chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A un moment,


machinalement,


il avait cueilli un Rameau.

 

 

 

 

 

 

 

                              D'aubépines, je crois...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

En regardant vers le ciel,


il avait dit d'un air un peu mystérieux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Oh ! My Loop !



     Vous savez,


            on ne sait jamais


                    ce que la vie nous réserve...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais, si un jour,


    il m'était donné de pouvoir


         tout recommencer à zéro


               et de démarrer vraiment


                       une nouvelle existence,


                               toute vierge,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

il y a une chose

 

       qui me ferait vraiment très plaisir...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa voix s'était faite soudain

 

       encore plus douce...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a marché moins vite


     et


         je l'ai regardé sans rien dire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" My Loop,


     voilà ce que j'imagine.

 

 


 

Ce serait,


     comme aujourd'hui,


           un très beau dimanche matin de printemps.

 

 

 

 

 

 


 

 

Les cloches de St Benoît sonneraient à toute volée.

 

 

 

 

 


 

L'air, d'un coup, se ferait plus léger.

 

 

 


 

          Tout nous sourirait soudain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Les cardamines et les fritillaires.

 

 


 

                                            Les populages des marais aussi...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme aujourd'hui,


    on marcherait, main dans la main,


            vers la grange aux foins...

 

 

 

 

 

 

 

 

On ferait encore mine

 

     d'y chercher des petits oeufs en chocolat...

 

 

 

 

 

 

Et si, d'aventure,


    ce jour-là,


         pour mon plus grand bonheur,

 

 

 

 


vous portiez,


    sait-on jamais,


           votre petite jupe blanche,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         vous savez,


                                                  celle du jour du diable


                                                             à Montsoreau,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Eh bien,


    je crois que, pour moi,


            à cet instant,


                    ce serait vraiment


                            le Paradis sur Terre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                 Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Montsoreau :

 

 

 

Sur le livre papier : page 37


 

Sur ce blog :

 

      taper sur Google : " orée gentil diable "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première publication de cet article : Avril 2012

        

 

 

 

 

 

 

                  .


Partager cet article

Repost0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 19:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une tradition dans ma famille.

 


 

 

Aux derniers feux de l'été,


    à l'Orée de l'automne,


        nous escapadons...

 


 

                    C'est comme ça.

 

 

 

 

 

 


 

Certains disent que c'est péché.


Je ne sais pas.

 


 

 

 

 

 

 

Moi,

 

je pense à Puylaurens et à ses hérétiques...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Just for you,

 

je vous ai préparé pour chaque jour

 

une douce vieillerie...

 

 

 

 

 

 

Chez nous,

 

       on a également le culte des anciens

 

             papiers...


 

 

                    C'est comme ça.


 

 

 

 

                                 Loop 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    La douceur de mon amie Marianne

 

                 pour vous dire  

 

                   à bientôt...

 

 

 


 

Maman


écoutait cette chanson


quand elle était au pair en Angleterre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       .


Partager cet article

Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 23:26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P O R T    B L A N C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

port-blanc-1-s.jpg

 

                                                                                Août 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'en souviens.

 

 

 

 

 

 

On attendait tranquillement

le bateau pour l'Île aux Moines.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Il n'était pas midi,

mais il faisait vraiment très chaud...

 

 

 

 

 

 

 

Alors,

on s'est éloignés un peu 

du quai déjà bien encombré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des malles, des caisses, des épuisettes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

port-blanc-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des conversations mêlées,


des enfants très polis

et très beaux, 

avec leurs petits maillots rayés,

 

comme sur les anciennes cartes postales...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois mouettes,

    deux goëlands...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très grave,

  comme essoufflée,

    une invisible corne marine 

       dans les lointains couleur d'écume...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Algues menues et insouciantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Derrière son étal,

  j'ai vu la petite marchande de glace

    sourire gentiment...


A demi mot,

   elle nous a proposé

       l'hospitalité fraîche

          de son vélum coloré...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            Je ne sais pas pourquoi,

                elle me faisait penser

                      à Andersen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, silencieusement,

    il s'était écarté

           juste de quelques pas...

 

 

 



       Soudain, 

            je l'ai senti un peu pensif,

                    un peu ailleurs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

port-blanc-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a dit simplement :

 

 

 

 

 

 

 

 

Oh ! My Loop !


 

Je ne sais pas pourquoi,

 

mais il y a des moments

 

où je ne réussis pas

 

à vous regarder bien dans les yeux..

 

 

 

 

 

 

 

                          .




Partager cet article

Repost0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 20:25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    T R E S    S A I N T E    T R I N I T E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sainte-trinite-s.jpg

 

 

                                                                    Image Edward J Riverclyde

                                                          Août 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aimais beaucoup

son petit accent du Sussex...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'abord,

je l'avais pris pour l'archevêque de Canterbury,

mais non,

ce n'était pas lui...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'était approché de nous

avec beaucoup de délicatesse,

une très grande politesse,


et il avait dit presque tout bas,

très gentleman,

en rougissant à peine :


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Oh ! My God !

 

        Excuse-me...

 

 

 


 

Je ne voudrais pas vous déranger,

 

mais serait-il possible que je fasse juste

 

une petite photographie de vous,

 

with my little camera,

 

là, comme ça, très simplement,

 

sans vous opportuner aucunement ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce serait pour moi, today, really,


        l'occasion divine et rêvée

 

                 d'honorer la Très Sainte Trinité... "

 

 

 

 

 

                              .

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 21:37

 

 

 

Scènes de la vie de Loop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

P R E N D    L E    T R A M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

black-tram-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tram-black-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tram-black-1-s.jpg


 

                                                                  Juin 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost0

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !