Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 06:14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Il avait dit :








Pénéloop,
  vous allez vous asseoir...

 

 

 

 

 

 













 

 

 

 

 

 




...à droite.




 

 




Lui,

il s'est assis à gauche.





Sans parler.





Juste en face.




 

 

 

 

 

 













 

 

 

 

 

 







Moi

j'avais ma petite jupe blanche.









Il avait laissé,



je crois,



 sa fourche dans l'escalier.









Je n'osais pas bouger.

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz
 
Août 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gražus velnias Montsoreau.

 

 

 

 

 

Jis kalbėjo:


 

  Sėskis, Pénéloop ...

 

... Dešinėje.


 

Priešais,

 

jis sėdos kairėje.


 

Be žodžių.


 

Palinkęs prie mano veido.


 

Aš...

 

laikiausi už savo balto sijono.


 

Jis paliko,

 

manau,

 

išsišakojusius šešėlius ant laiptų.


 

Pajudėti nedrįsau ...

 

 

 

 

 

 

 

En lituanien

grâce à Rasa Slekiene

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vous pouvez retrouver cette histoire
 à la page 37
 de l'Orée papier...

 

        Clic !





Partager cet article

Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 03:42
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


H A R M O N I E    D U    S O I R . . .

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 



royale s

                                                                 Place Royale
                                                                 Nantes










 
Alors, il m'a dit :



" Chaque fleur, Loop,

s'évapore

   ainsi qu'un encensoir... "



C'est tout ce qu'il a dit ?



Non,

il a posé la main sur mon genou


et


il a ajouté


d'une voix très câline


en me regardant dans les yeux :




" Le violon frémit

comme un coeur qu'on afflige.


 
Valse mélancolique

et

langoureux vertige !



Le ciel est

triste et beau

 comme un grand reposoir..."





 Dis-donc,

 t'as été drôlement gâtée...








 

Pénélope Estrella-Paz


 

Janvier 2010








 

 
 Citation extraite de : 

" Harmonie du soir "
  Les fleurs du mal
      Baudelaire 






Ce texte figure à la page 24

 

       de l'Orée papier.

 

             Clic !

 

 

 

       Le livre de Loop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 06:40

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La vraie histoire de Jeanne-Marie V.

 

                     Clic ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà,

je m'appelle Christelle.

 

J'ai bientôt 38 ans,

( la semaine prochaine )

mais on dit, quelquefois, que je fais plus jeune...

 

Je suis plutôt cultivée,

mais j'évite de le montrer trop en société,

parce que j'ai remarqué

que les hommes n'apprécient pas vraiment, 

en général...

 

J'élève ma fille seule depuis quatre ans.
 

Et ce n'est pas facile tous les jours.

 

Depuis quelques mois,

ça ne va plus...

 

Elodie est devenue accro aux jeux en ligne.

Elle passe tout son temps

avec ses amis virtuels de " la Guilde,"

comme elle dit.

 

Elle passe son bac à la fin de l'année

et, depuis un moment,

les notes chutent régulièrement.

 

Je ne sais plus comment faire.
 

Je ne trouve plus les mots pour lui parler.
 

La nuit, quand je ne dors pas,

je me dis que j'ai sûrement raté quelque chose...


 

 

Son père est très gentil,

elle le voit régulièrement,

mais je n'arrive pas à trouver vraiment de l'aide auprès de lui.
 

Il a un côté éternel adolescent qui fait que...

 

 

Je ne savais plus à quel saint me vouer.
 

L'autre soir,

après le cours d'aqua gym,

j'ai une amie, Malika, que j'aime beaucoup,

et qui a eu aussi pas mal de soucis dans sa vie,

la pauvre, elle m'a dit gentiment :


" Christelle, ma douce,

tu devrais télécharger l'Orée... "

D'abord, j'ai cru à une secte.

Et puis, Malika m'a pris gentiment la main,

et elle a trouvé les mots pour me rassurer...

Je suis rentrée à la maison le coeur plus léger !


C'est fou ce que ça fait comme bien, de parler à une amie...

 

Le lendemain soir, en rentrant du travail,

j'ai téléchargé l'Orée.

 

J'avoue que j'avais le coeur qui battait un peu.


Surtout qu'à part à la Redoute,

je n'ai pas trop l'habitude de commander sur internet.


 

***

 

 

Aujourd'hui,

je peux vous dire que notre vie a changé.

 

Elodie passe toujours autant de temps avec sa Guilde,

mais maintenant, grâce à l'Orée,

on a chacune notre addiction !

 

Le soir, après mon repassage,

je vais, avec le petit livre, dans sa chambre.


Je m'assieds doucement sur son lit, à côté d'elle,

et je lis et je relis les histoires de Loop

jusqu'à plus d'heure !

 

Elodie est toujours autant devant son ordinateur,

mais, je ne sais pas comment elle fait,

ses notes remontent peu à peu !

 

Quelquefois,

entre deux parties,

elle se jette sur moi en m'embrassant dans le cou.


Elle me dit :

" Maman, j'adore comme tu sens bon ! "

 

Moi,

le soir, quand elle rentre du lycée,

je lui fais souvent des petites crèpes aux pommes.

Elle adore ça.

 

 

*******


 

Alors moi, je dis tout haut :


Merci l'Orée !

 

4,56 euros l'Orée-thérapie,

c'est vraiment pas cher...

 

 

Et puis,

je ne vous ai pas dit...

 


      L'autre jour,

        son papa m'a fait envoyer des fleurs à mon travail...

 

 

 

 

 

4 décembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant,

 
le Grand Méchant Loup ne faisait 

 
que de nous embêter.

 



Il passait son temps


à souffler sur notre jolie maison de paille,


et nous, on était tout décoiffés

 

et Maman nous grondait. 

 


Mais, depuis que l'on a téléchargé
 
" L'Orée des Peut-être "
 
notre vie a changé.



Le loup souffle toujours, mais on n'y pense plus :


On a l'Orée.

 

 

 

Maman la lit avec nous

et c'est doux...




4,56 euros l'Orée-thérapie,

c'est vraiment pas cher !




Signé : Les Trois petits cochons.



4 décembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant,
 
j'étais un peu perdu sur les Chemins de la vie...


Depuis que j'ai téléchargé L'Orée des peut-être,
 
ma Vie a vraiment retrouvé un Sens...


4,56 euros, l'Orée-thérapie,
 
c'est vraiment pas cher !



Merci l'Orée, du fond du coeur.
 
( de la forêt ! )



Signé : Le Petit Poucet.

30 novembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant, mon mari buvait.

 
Maintenant, il boit toujours...


Mais je m'y suis mise moi aussi...

 


Ne dit-on pas qu'  
Aimer,

                                c'est regarder ensemble,

                                       dans la même direction ? 

 

 

 

 

 

Moi,
je vous le dis comme je le pense :

4,56 euros l'Orée-thérapie, c'est vraiment pas cher !



            Mme Clarisse V. de Villeneuve sur Lot.



29 novembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Petite précision :

 

Ces petits billets, à l'origine,

n'ont pas été écrits pour ce blog,

mais, en fait,

pour ma page Facebook...


Ici, c'est juste une petite collection,

pour le plaisir... 

 

 

                   .




 

Partager cet article

Repost0
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 22:28

 

 

 

 

      Se souvenir d'une page du passé :

 

 

 

 

 

 

Cent raisons d'aimer la pluie                    Tip Top !

 

 

 

F O R O U G H    F A R R O K H Z A D                    Clic !

 

 

                               

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 19:26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P     E N    I R A N

 

 

 

 

 

 

 

 

لوپ در ایران

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 6

 

 

 

 

 

 

 

 

18 mars / 2 avril 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Nouvelles Lettres Persanes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atefeh-retroviseur-s.jpg

 

 

 

      Atefeh à Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bazar-Tadjrish-pres-du-mausolee-Imam-Saleh-Teheran-s.jpg

 

 

 

 Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

à Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bleu-bazar-d-ispahan-s.jpg

 

 

 

Le bazar d'Ispahan

 

Place Naghsh-e Jahan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

enfant-bassin-hafez-s-copie-1.jpg

 

 

 

Au mausolée de Hafiz

 

Shiraz 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

famille-a-Shiraz-s.jpg

 

 

 

Une famille iranienne

 

en vacances à Shiraz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gole-Rezaii-ye-restaurant-Teheran-s.jpg

 

 

 

Golé Rézaii Yé

 

Restaurant des artistes et des intellectuels

 

amoureux de la culture française et occidentale

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bazar-Tajrish-2-s.jpg

 

 

 

 Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

à Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pont-d-ispahan-s-copie-1.jpg

 

 

 

Le Pont Khadju

 

Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

titre-hafez-s-copie-1.jpg

 

 

 

 

Un magnifique livre d'art comme cadeau :

 

les poèmes de Hafez !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mosquee-du-shah-Ispahan-s.jpg

 

 

 

La mosquée du Shah

 

ou mosquée de l'Imam

 

Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couturier-Teheran-s.jpg

 

 

 

      Le bazar Tadjrish

 

près du mausolée Imam Saleh

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquee-Jamee-Hamedan-s.jpg

 

 

La mosquée Jâmée

 

Hamedan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran :

 

 

 

Tome 1

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 5 : 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 7 :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femmes iraniennes :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie persane :

 

 

 

Zoom !        et       Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les histoires de Loop en fârsi :

 

 

 Hop !     et     Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                           à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 02:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

E T

 

 

 

 

 

 

L E S    C H I C S    P O E T E S    D E    L A    L O I R E

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

loire-chien-s.jpg

 

 

Ste Gemmes sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce que le fleuve dit à vos rives heureuses

dans cette immensité d'un flot teinté d'azur,

c'est que la vie est douce à qui sait,

d'un coeur pur,

tracer à son vouloir les lois harmonieuses.

 

 

Hubert-Fillay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

balcon-rouge-s.jpg

 

 

Port Thibault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne faudrait jamais regarder couler

la Loire,

c'est une chose fatale.

 

Après,

on ne sait plus faire que ça,

et le reste est sans importance...

 

 

Alix de St André

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

confluence-novembre-s.jpg

 

 

La confluence Loire Maine

La Pointe Bouchemaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Loire insinue ses traîtres abandons.

 

Tour à tour,

caprice d'anguille

et fable précieuse des ruisseaux

elle se sublime en flaques de feu blanc.

 

Une barque s'affole aux tourbillons du confluent,

jusqu'à perdre le droit fil du courant.

 

 

Paul Badin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

noe-nuit-s.jpg

 

 

Bistrot inondable Le Noé

Bouchemaine

 

Sur la Maine

à deux pas de la confluence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lente Loire passe altière

et, d'île en île,

noue et dénoue, au loin,

son bleu ruban moiré.

 

La plaine, mollement, la suit,

de ville en ville,

le long des gais coteaux

de vigne et de forêt.

 

 

Francis Vielé-Griffin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rochefort-sur-Loire-s.jpg

 

 

Rochefort sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Debout sur la grève

l’âme drainée par le flot

rincée par les eaux

 

Contemplant les paumes d’ilots

picorées d’oiseaux blancs

 

Apercevant d’un héron l’amphore à long col

 

Et puis le poitrail gris

d’un arbre engravé dans le sable

qui tend quatre fers vers le fleuve

qui voudrait chevaucher encore

 

Une sterne claire passe au-dessus de moi

posée sur le vent

message léger

paraphe de la Loire

 

 

 

Antoine Boisseau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2-barques-Bouchemaine-s.jpg

 

 

 

Bouchemaine

 

La Maine

juste avant la confluence avec la Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'oublie jamais

un paysage que j'ai traversé.

 

 

 

Le saule trempe aux eaux brumeuses

et les marie aux berges

aussi doucement

que le petit gris bordant la peau nue.

 

Le peuplier, en arrière, déploie sa voilure haute,

avec cet air noble et sourcilleux

qu’il a de naviguer toujours par file d’escadre :

l’arbre de l’eau et l’arbre de l’air s’apparient

et se conjuguent sur cette lisière tendre...

 

 

 

Julien Gracq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

maine-en-crue-s.jpg

 

 

La Maine en crue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce melon divin,

honneur du climat angevin,

que dis-je ? d'Anjou !

C'est un fruit du cru de ma muse,

un fruit en Parnasse élevé,

de l'eau d'Hyppocrène abreuvé...

 

 

Antoine Girard de St Amant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

thoureil-toue-s.jpg

 

 

Le Thoureil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louise Perdriau,

femme du voiturier par eau Joseph Piau

accouche sur le chaland

du petit Louis

à La Bohalle

en novembre 1739.

 

 

Registres

de la Paroisse du Thoureil.

 

D'après Jeanne et Camille Fraysse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ingrandes-2-s.jpg

 

 

 

Le Fresne sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Loire coulait au milieu,

baignant les îles,

mouillant la bordure des prés,

faisant tourner les moulins

et laissant glisser sur sa sinuosité argentée

les grands bateaux attachés ensemble

qui cheminaient, paisibles, côte à côte,

à demi endormis au craquement lent

du large gouvernail qui les remue,

et, au fond,

il y avait deux grandes voiles,

éclatantes de blancheur au soleil.

 

 

 

Gustave Flaubert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cata 3 s

 

 

 

Entre

 

le Mesnil en Vallée et Montrelais

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai r'trouvé la Loèr'...

 

Y avait comben d'temps,

comben don d'hivars,

comben don d'printemps

que j'avions pardue,

enter' les îl's vart's et l'sab' jaunissant...

La Loér' ?

 

Ein trou d'ieau, ein douet',

é' j'vous dis !

 

Y'ell' que je r'trouvais comme ein Paradis,

du fond d'ma vallée...

 

 

Emile Joulain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le-rivage-s.jpg

 

 

" Le Rivage "

 

La société de boules de fort

des Jubeaux

à Denée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

meilleraie-s.jpg

 

 

 

La Meilleraie

 

Varades

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand la Loire, le soir,

glisse en jonque de soie

vers le plus beau matin du jour,

ma barque est un sampan de roi,

son sillage,

un pommier d'amour...

 

Alain Debroise

1911 / 1999

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

st-florent-2-s.jpg

 

 

St Florent le Vieil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jardin de nos délices

le vent varie comme nos vies...

Mais ces nuages lents, poussés de l'océan,

habillent les façades de rose et de blanc

quand le soleil d'aurore accroche au tuffeau frêle

sa parure de fête

comme un gai carnaval.

 

 

Yves Cosson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

debacle-s.jpg

 

 

 

Vers Bouchemaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des surnoms

de mariniers de Montjean

autrefois :

 

Balayette

Fend l'air

Le Zouave

Le p'tit Jésus

Panse de bique

Beau dard

Chapeau de tôle

Sabots de bois

Dur au monde

La bigaille

la Tulipe

Courageux...

 

 

 

D'après Jeanne et Camille Fraysse

 

" Vie quotidienne au temps de la marine de Loire "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 20:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   É L O G E    D U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   " T R O I S "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival International des Jardins

 

Chaumont sur Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Mosquée du Sheikh Lotfollah

 

Loop en Iran

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Golfe du Morbihan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cunault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 av de l'opéra pluie s

 

 

Avenue de l'Opéra

 

Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dampierre en Yvelines 1 s

 

 

 

Dampierre en Yvelines    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-chez-Niki-s-copie-1.jpg

 

 

 

Le Grand Palais

 

Exposition Niki de St Phalle   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 3-cygnes-Rambouillet-s.jpg

 

 

 

Sauve qui peut !

 

Château de Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eloge du Trois by

 

Nina Ricci !

 

 

 

      " Les trois fées "

 

    selon Nina Ricci

 

      ( à regarder plein écran ! )

 

Partager cet article

Repost0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 03:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      C o m m e n t   n a î t   u n   v o y a g e  :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    R Ê V E

 

 

 

 

 

 

 

 

 D '   I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 اصفهان

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

33 ponts s

 

                                                                                Image internet

 

 

 

 

Ispahan

 

Le pont aux 33 arches

 

" Si-o-se-Pol "

 

" Allahverddikhan "

 

 Construit en 1650

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir rêvé sur cette image,

 

  découverte par hasard, un soir, sur mon écran,

 

j'avais écrit ce texte

 

le 21 août 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ispahan.

 

 

 

 

 

Un jour, quand je serai riche,

 

j'irai sur ce pont.

 

 

 

J'emmènerai un instrument de musique.

 

 

 

A la tombée de la nuit, je fermerai les yeux,

 

et je jouerai, assise sur la pierre chaude,

 

pour bercer tranquillement ces 33 arches douces et magiques,

 

illuminées du feu précieux des 1001 fraternités...

 

 

 

 

Sous les étoiles, exactement...

 

 

 

 

Pour les amis d'ici et de là-bas,

 

pour les amis d'hier et les amis d'aujourd'hui...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

اصفهان

 

 

روزی که تروتمند شوم

 

به این پل خواهم رفت

 

 

سازی با خود خواهم برد

 

 

شباهنگام چشم‌هایم را خواهم بست

 

و خواهم نواخت، نشسته بر سنگی گرم

 

لالایی خواهم خواند برای این سی‌وسه طاقِ لطیف و جادویی

 

درخشان از شعله‌ی گرانبهای هزارویک حسِ برادری

 

 

درست زیرِ ستارگان

 

 

برای دوستانِ اینسو و آنسو

 

برای دوستانِ دیروز و برای دوستانِ‌ امروز

 

 

 

 

 

Traduction en persan :

 

Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 mars / 8 avril 2014

 

 

 

Sept mois

 

 après avoir imaginé ces lignes,

 

 le rêve est devenu réalité

 

grâce à la merveilleuse invitation

 

de deux familles amies iraniennes.

 

 

 

 

 

 

     Loop en Iran :

 

  Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce voyage

est aussi issu

   d'une aventure littéraire :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mohamad avait reçu un jour

dans sa boîte aux lettres

le petit livre de

 

l'Orée des Peut-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

livre cadeau 2 s

 

 

 

 

Clic !      et     Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et, par la suite,

 

notre amie Sara Irani

 

a eu la grande gentillesse 

 

  de  traduire certains de mes textes

 

en fârsi...

 

 

 

Chic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ispahan : Images glanées...

 

Clic !

 

 


 

Partager cet article

Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 03:37

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images glanées avant mon voyage en Iran

 

au printemps 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

shah_mosquee_ispahan-s.jpg

 

                                                                                    Image internet

 

 

 

 

 

La Mosquée de l'Imam

 

 

( anciennement Mosquée du Shah )


1630

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juin 2010,

 

la revue Grands Reportages

 

publiait un dossier intitulé

 

 

 

Ispahan

 

Voyage en Perse éternelle

 

 

 

 

 

 

 

En voici quelques illustrations

 

signées Pascal Meunier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Isp-1-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très pâles,

 

les femmes ont du charme

 

et

 

des yeux d'une naïveté ancienne.

 

 


Des foulards brodés et pailletés enveloppent leur chevelure.

 

 

Elles portent des vestes à longues basques

 

et, par dessous leurs pantalons,

 

des jupes courtes et bouffantes, comme les jupes des ballerines...

 

 

 

 

Pierre Loti

 

" Vers Ispahan "

 

1904

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-3-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-4-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses d'Ispahan

 

 

 

Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse,

 

Les jasmins de Mossoul, les fleurs de l'oranger

 

Ont un parfum moins frais, ont une odeur moins douce,

 

O blanche Leïlah ! Que ton souffle léger.

 

 

 

Ta lèvre est de corail, et ton rire léger

 

Sonne mieux que l'eau vive et d'une voix plus douce,

 

Mieux que le vent joyeux qui berce l'oranger,

 

Mieux que l'oiseau qui chante au bord du nid de mousse.

 

 

 

Mais la subtile odeur des roses dans leur mousse,

 

La brise qui se joue autour de l'oranger

 

Et l'eau vive qui flue avec sa plainte douce

 

Ont un charme plus sûr que ton amour léger !

 

 

 

O Leïlah ! Depuis que de leur vol léger

 

Tous les baisers ont fui de ta lèvre si douce,

 

Il n'est plus de parfum dans le pâle oranger,

 

Ni de céleste arôme aux roses dans leur mousse.

 

 

 

L'oiseau, sur le duvet humide et sur la mousse,

 

Ne chante plus parmi la rose et l'oranger ;

 

L'eau vive des jardins n'a plus de chanson douce,

 

L'aube ne dore plus le ciel pur et léger.

 

 

 

Oh ! Que ton jeune amour, ce papillon léger,

 

Revienne vers mon coeur d'une aile prompte et douce,

 

Et qu'il parfume encor les fleurs de l'oranger,

 

Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse !

 

 

 

 

Charles-Marie Leconte de Lisle

 

1818 / 1894

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-5-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-6-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-7-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

isp-8-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses de Saadi

 

 

 

 

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses.

 

Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes

 

Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.

 

 

 

 

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées

 

Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.

 

Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir.

 

 

 

 

La vague en a paru rouge et comme enflammée.

 

Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée.

 

Respires-en sur moi l'odorant souvenir...

 

 

 

 

 

Marceline Desbordes-Valmore

1786 / 1859

 

 

Saadi :

poète persan du 13e siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


isp-9-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1954,

 

Nicolas Bouvier et Thierry Vernet,

 

en route vers l'Afghanistan,

 

ont traversé l'Iran dans leur petite Fiat Topolino.

 

 

 

Voici quelques images d'Ispahan ou de ses environs.

 

tirées du livre

 

 

" L'oeil du voyageur "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le récit de ce voyage :

 

" L'usage du monde "

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan-bouvier-1-s.jpg

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Même si l'abri de ta nuit est peu sûr

 

Et ton but encore lointain,

 

Sache qu'il n'existe pas de chemin sans terme.

 

Ne sois pas triste. "

 

 

Hafiz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Bouvier avait fait peindre

 

ce quatrain de Hafiz en persan

 

sur la portière de la voiture

 

pour leur traversée de l'Iran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

topolino s

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Des buffles, des ânes, des chevaux noirs

 

et des paysans aux chemises éclatantes

 

travaillaient à finir les moissons.

 

 

On voyait le bulbe léger des mosquées

 

flotter sur la ville étendue... "

 

 

 


Nicolas Bouvier

 

" L'usage du monde "

 

1954

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan bouvier s

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un voyage se passe de motifs.

 

Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même.

 

On croit qu’on va faire un voyage,

 

mais, bientôt, c’est le voyage qui vous fait,

 

ou vous défait.

 

 

Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ispahan-bouvier-2-s.jpg

 

Image Nicolas Bouvier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment naît un voyage :

 

Le rêve d'Ispahan

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les histoires de Loop en fârsi :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie persane :

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 20:49
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
S P I R A L E S
 
 
 
 
 
 
 
 E T    T R I S K E L S 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
                                                                                      Avril 2016
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Spirales et triskels,
 
 
 
   comme un parfum d'Armorique...
 
 
 
 
 
Rendez-vous secret,
 
 
  hier soir, au coeur des dunes...
 
 
 
 
 
Ce soir,
 
 
 
dans la crique aux elfes et aux korrigans,
 
 
 
  le souvenir évanescent
 
 
 
  d'un bain minuit silencieux...
 
 
 
 
 
Hum...
 
 
 
Vague après vague, 
 
 
 
à peine effleurée...
 
 
 
 
 
 Je suis triste qu'elle parte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pénélope Estrella-Paz
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !