Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 05:19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U N E    V I E    D E    L O O P

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                        Janvier 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On avait passé


toute une saison caressante


sur les Îles Sous-le-Vent...

 

( ma jupe )

 

 

Hum...

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 04:01

 

 

 

 

Des paroles édifiantes pour un monde en paix...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E T    L O O P    C R E A    D I E U

 

 

 

 

 

T o m e   3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                Eglise St Aubin Trèves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On n'arrête pas le progrès...

 

 

Certains disent qu'aujourd'hui 


on peut écouter les voix de Dieu


en streaming...

 

 

En plus,


on peut s'abonner gratuitement au podcast !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aime Dieu...
Mais il ne le sait pas encore...
Chut !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon différentes sources dignes de Foi,
 
Jésus n'a que très rarement cuisiné
 
le bolet de Satan...
 
 
 
Loop 6,7
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Parmi toutes les oeuvres de Paul Claudel,
 
onze apôtres sur douze déclaraient
 
préférer le Soulier de Satan...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La question du jour...
 
 
 
 
" Lorsque Dieu joue au loto le vendredi matin,
 
gagne-t-il à tous les coups ?
 
 
 
Ce jour-là,
 
les natifs du Poisson
 
ont-ils davantage de chance que les autres ? "
 
 
 
* * *
 
 
 
Rappel des épisodes précédents :
 
"Dieu sait tout, Dieu voit tout..."
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le sondage du jour :
 
 
 
69% des moines
 
de l'abbaye Notre Dame des Ecuyères,
 
dans le Vercors,
 
disent préférer étudier,
 
chaque soir, après 23 h,
 
dans le si pur silence
 
de leur bien austère cellule,
 
la vie très exaltante d'Emmanuelle 3,
 
plutôt que celle, non moins édifiante, pourtant,
 
de Soeur Emmanuelle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jésus...
 
 
 
 
J'aime ses tablettes si douces,
 
ses écrans si tactiles,
 
et, par-dessus tout,
 
ses paraboles si édifiantes....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Le regard des anges
 
 
Le geste de la pluie
 
 
   La voix de son maître...
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je sortais du bowling.


Il était beau comme un dieu.

 

 

Mais j'étais déjà allée à la messe


de onze heures, dimanche...

 

 

Alors, j'ai passé mon chemin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelquefois, 

 

Dieu me fait un peu peur...

 


Trop d'amour...

 


... N'est-ce-pas un peu inquiétant ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dieu soit loué !   Dieu soit loué !


D'accord... J'entends...


Mais, dites-moi, à quel prix ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je crois en Moi,

 

Seigneur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 
 
Mon dieu !
 
 
La nuit tombe !
 
 
Faut-il la ramasser ?
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers le Tome 1 :      Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2018 3 24 /01 /janvier /2018 19:32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' H E U R E    D E S

 

 

 

 

 

 

M U L T I P L I C A T I O N S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(   P a r t i e  4   )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( Un loop hommage à Johnny )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                Juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première partie :   Clic !

 

 

 

 

La deuxième partie :     Zip !

 

 

 

 

 La troisième  partie :     Hop !

 

 

 

 

 

Suite et fin :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et je................. Retiens.................. la nuit......."

 


Alors, aussitôt, magie, magie !!!

 

comme un seul homme,

 

le choeur des enfants entonne, tonitruant :

 

 


"... Pour nous deux, jusqu'à la fin du monde ! "

 

 


Bougre dieu !

 

A cet instant, le Maître,

 

qui n'a pas senti le vent venir,

 

il tourne la tête, il est sidéré...

 

Il affiche un drôle d'air ébahi...

 

 


Il croit rêver, il a comme le vertige...

 

Mais, saperlipopette !

 

On dirait qu'il ne se contrôle plus !

 

Le voilà qu'il déboutonne nerveusement sa vieille blouse,

 

il la roule en boule,

 

il la jette au loin, très loin !

 

Elle atterrit sur l'étagère du fond,

 

sur la balance Roberval,

 

et ça fait Ding !

 


Il grimpe sur son bureau !

 

Diantre !!!

 

D'un coup de pied rageur,

 

il dégage le noble et dérisoire bulletin académique !

 

Allez, hop !

 

Et le voilà, le dix vingt Maître qui chante, qui danse, 

 

qui danse et qui chante !

 

Comme un fou furieux, comme un possédé !

 

Et il gesticule !

 

Et il crie plus fort encore que tout le monde !!!

 

 


Ré Sim
Retiens la nuit

 

Sol La7
Pour nous deux jusqu'à la fin du monde

 

Ré Sim
Retiens la nuit

 

Sol La7
Pour nos cœurs dans sa course vagabonde

 

Ré Sim
Serre-moi fort contre ton corps

 

Sol Ré
Il faut qu'à l'heure des folies

 

Sim Sol
Le grand amour raye le jour

 

Mim La7
Et nous fasse oublier la vie...

 

 


***

 


Jules Ferry boit du petit lait...

 

 

 

 

 

 

 

F I N

 

 

 

 

 

 

 


Pénélope Estrella-Paz

 

9 décembre 2017


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 10:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Q U A N D   O N   M' E M B R A S S E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                        Janvier 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma copine Lily dit quelquefois :

 

 

 

 

 

 

Je ne sais pas si ça vous fait ça, à vous,

 

mais moi, quand un garçon m'embrasse,

 

je pense aussitôt à une capitale...

 

C'est plus fort que moi.

 

 

Lima, Bruxelles, Athènes, Yaoundé,

 

Téhéran, Tokyo, Oulan-Bator, Addis-Abeba, etc...

 

 

J'en connais plein plein plein !

 

Et des pas très connues, en plus.

 

Sans me vanter...

 

 

Et, si on m'embrasse plusieurs fois de suite,

 

à chaque fois,

 

je change de pays et de capitale...

 

 

J'adore voyager comme ça.

 

J'aime bien.

 

En plus, ça me permet de réviser ma géographie.

 

 

A l'école,

 

quand j'étais petite,

 

j'ai toujours eu des très bonnes notes en histoire géo,

 

et Papa, je m'en souviens, était très content...

 

 

A la fin du mois,

 

quand on recevait mon carnet de notes,

 

il me prenait sur ses genoux,

 

comme ça...

 

 

Hum... c'était bon...

 

 


Et on regardait tout ensemble, tranquillement,

 

pendant que Maman nous préparait un bonne mousse au chocolat.

 

 

Aujourd'hui, dans ma vie,

 

je sens très souvent l'odeur du bon chocolat,

 

dans la cuisine...

 

 

C'est pour ça que,

 

maintenant que je suis grande,

 

quand on m'embrasse,

 

je suis très forte en capitales...

 

 

Vous comprenez ?

 

 

Il y a juste un truc qui m'embête un peu,

 

c'est quand, à un moment où je ne m'y attends pas,

 

je tombe sur les Etats-Unis...

 

 

Et, je ne sais pas pourquoi,

 

mais ça arrive, en fait, très souvent...

 

A cet instant-là,

 

j'ai toujours comme un moment de panique,

 

parce que j'hésite toujours

 

entre New-York et Washington...

 

 

Et, même si c'est très court,

 

ça me perturbe complètement

 

et paf !

 

 

...Le garçon s'en rend compte tout de suite,

 

et ça le rend triste parce qu'il pense aussitôt

 

que je ne l'aime plus...

 

 

C'est dommage...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                         La vie secrète de Lily :  Clic !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 11:23

 

 

Ce qu'Omar a confié à Loop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

O M A R    K H A Y A M

 

 

 

 

 

 

Poète persan

 

1048 / 1131

 

 

 

 

 

 

 

 

 

omar-khayyam-and-saqi-s.jpg

 

                                                                                                   Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Serveuse...

 

 

Mon coeur et mon esprit se meurent pour toi !


Où que tu sois, ta robe aimante ma main.

 

 

Dès que tu apparais, cent coeurs meurent pour toi...


Dès que tu disparais, cent esprits sont dévastés...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cette nuit,


qui t'a poussée à m'enivrer ?

 

 

Qui t'a menée du harem jusqu'à ce pré ?

 

 

Jusqu'à celui qui est en feu de désir


lorsque l'air fait flotter ton parfum ?

 

 

Dis-moi... Qui t'a portée ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le théâtre du Temps.

 

 

 

Ce n'est pas une simple métaphore,


mais une très exacte vérité :

 

 

Sur la Terre, en fait,


nous ne sommes que des marionnettes.


Le montreur, c'est le Ciel.

 

 

C'est ainsi que, sur le théâtre du Temps,


on fait nos trois petits tours...

 

 

Et puis, un jour,


on retombe, l'un après l'autre,


dans la grande boîte du Néant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puisque je n'ai pas choisi le jour de ma naissance...

 

 

Puisqu'on ne pas pas demandé mon avis 
 

pour l'heure de mon inéluctable départ...

 

 

Alors... Jolie serveuse, lève-toi, prépare tes reins...

 

 

Je veux, avec du vin,

 

effacer la tristesse de l'univers..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au milieu des prés en fleurs, de mille éclats,

 

brille la rose...

 

 

Allez...
 

Installons-nous tranquillement au bord de la rivière...

 

 

Autour de nous,
 

une guirlande de jolies filles aux yeux noirs...

 

 

Allez !
 

Amis, que chacun d'entre nous lève son verre !

 

 

Le savez-vous ?

 

 

Ceux qui boivent du bon vin dès l'aurore
 

sont exemptés des mosquées,
 

dispensés des temples,
 

libérés des synagogues !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jour,

vous et moi,

du grand livre de l'existence,

nous serons effacés...

 

 

Un jour,

viendra notre ruine, c'est inévitable.

 

 

Alors,

dans cette existence-ci,

ne manque pas un instant de

vivre ta vie !

 

 

Tu n'es pas une plante du jardin

qu'on peut facilement déplanter ici aujourd'hui

   pour la replanter ailleurs un autre jour.

 

 

Tu es une jolie fleur d'aujourd'hui,

 tout simplement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne suis fait ni pour la mosquée,

Ni pour la cellule du couvent...

 

Libertin comme une tulipe,

A la fois infidèle et croyant...

 

Sans foi, sans destinée,

Sans espoir du paradis, sans peur de l'enfer !

 

Seul Dieu peut dire :

" Je l'ai pétri de telle ou telle argile..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'un pain de froment nous soit offert

Ainsi qu'une gourde de vin et un gigot de mouton...

Et que toi et moi soyons assis dans le désert...

Voilà une joie qui n'est à la portée d'aucun sultan !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand commence le mois du jeûne

et qu'il fait très beau,

c'est comme si on mettait aux fers

l'esprit et le coeur,

quand il fait très beau...

 

Seigneur,

je t'en prie,

fais-moi rêver...

 

Que je puisse voir déjà

la si plaisante pleine lune 

 du mois prochain...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Semblable à l'eau du fleuve,

au vent du désert,

une journée vient encore de quitter

le fil de mes jours...

 

Dans ma vie,

il y a deux journées

dont ce ne me soucie pas du tout :

celle d'hier et celle de demain...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boire du vin

courir les Jolies comme des tulipes,

c'est mieux qu'être un dévôt

dont les moeurs...

 

S'il y a un enfer

pour ceux qui font l'amour et qui boivent,

alors personne ne verra jamais

le paradis des âmes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, c'est vendredi, le jour sacré...

 

Puisque le verre est interdit,

bois le vin directement à la carafe !

 

Les jours de la semaine,

bois et fais la fête !

 

Le vendredi,

puisque c'est le premier des jours,

bois double !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Triste est le cœur

      où il n'y a pas le feu !

 

En détresse est le cœur

      qui n'est pas aimé d'une Jolie !

 

Et, si un jour tu passes un jour sans vin,

      il n'y aura pas plus perdu

      que ce jour-là !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que l'on fasse le mal ou le bien,

      le bien ou le mal, quand c'est notre destin,

      tous nos actes ne nous sont pas dictés par le Ciel...

 

 

Car le ciel est, lui-même,

      encore plus impuissant que nous

      à trouver son propre chemin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie d'Omar Khayam ?

 


Clic !

 

 

 

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 livre-omar-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un dossier de

 

la Revue de Téhéran :

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poesie-persane-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                       à suivre...

 

 

 

 

 

 

Loop et la poésie persane :   Hop !

 

 

 

Loop en Iran :    Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 05:23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

E T

 

 

 

 

 

L E    D I V  N     DE     H A F E Z

 

 

 

 

 

 

 

Tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

لوپ و دیوان حافظ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       Shahrzad Saleh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hafez :

 

        Illustre poète persan du 14e S :     Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parfum de ses cheveux...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un jour,
 
 
bien heureux,
 
 
je quitterai ce monde de chaos...
 
 
 
 
 
Et, pour enfin trouver la paix,
 
 
je marcherai sur les traces de mon Amour...
 
 
 
 
 

Je sais que l'on n'arrive jamais nulle part,

 

mais je me mettrai pourtant en route,

 

attiré, aimanté par le parfum de

 

Ses cheveux tout ébouriffés...

 
 
 
 
 
Et même si je dois marcher sur la tête
 
 
comme un calame,
 
 
le cœur brisé, les yeux en pleurs,
 
 
résolument,
 
 
j'avancerai sur Sa voie...
 
 
 
 
 
J'ai fait le vœu que si,
 
 
 
un jour,
 
 
je parviens à échapper
 
 
 
à cette détresse qui est la mienne,
 
 
joyeux, comblé, irradié,
 
 
j'irai à la porte de la Taverne
 
 
 pour y chanter sans fin des ghazals...
 
 
 
 
 
Alors,
 
 
 
dans ma passion pour mon Amour,
 
 
comme un grain de poussière fou,
 
 
je danserai dans Sa lumière,
 
 
encore et encore,
 
 
et j'irai jusqu'à me perdre
 
 
 
 à la source du soleil ardent...

 

 

 

 

 

 

Ghazal 351

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La rose, le rossignol

et

le poète au jardin.

 

 

 

De grand matin,

je suis allé au jardin cueillir une rose.

 

Soudain,

est parvenu à mon oreille le chant du rossignol.

 

Le pauvre, comme moi,

était pris d’amour pour une rose,

et, par son cri de détresse,

jetait le trouble et la peine autour de ces parterres.

 

Je marchais, marchais parmi les fleurs,

et, à chaque seconde,

je songeais à cette rose et à ce rossignol.

 

Ainsi,

la rose devenait la compagne de la beauté,

et le rossignol, l’intime de l’amour.

 

En lui, nulle altération,

en l’autre, nulle variation.

 

Quand la plainte du rossignol a touché mon coeur,

je me suis senti bientôt transformé

et libéré de toute impatience...

 

 

En ce jardin,

tant et tant de roses fleurissent et s’épanouissent,

mais personne n'en a jamais cueilli une

sans le piquant de ses épines !

 

 

Hâfez,

pour ce monde qui tourne, qui tourne,

souhaite et espère l'avènement de la paix.


Hafez a mille défauts

et ne reçoit aucune faveur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne dites pas à l'arrogant


les secrets de l'amour et de l'ivresse...

 

Qu'il meure plutôt ignorant, 


dans l'égoïsme et la détresse.

 

 

La vie est si courte !

 

 

Il faut se hâter d'être amoureux.


afin de découvrir le dessin de la Providence


sur le métier de l'existence.

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      à suivre...

 

 

 

 

Vers le Tome 1 :    Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2018 1 08 /01 /janvier /2018 01:59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

504.5 x 4 =................ 2018 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez vérifier avec

 

 

 

votre calculette...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le compte est bon !

 

La comtesse aime les bonbons.



En 2018, c'est sûr, on continuera à parler chiffons !

 

 

 

 

Tout va bien !

 

 

 

Et je vous souhaite

 

le meilleur

 

pour chaque nouvelle journée offerte gratuitement

 

cette année !!!

 

 

 

( Sans parler de nos nuits divines !!! )

 

 

 



Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2018 2 02 /01 /janvier /2018 03:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' H E U R E    D E S

 

 

 

 

 

 

M U L T I P L I C A T I O N S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(   P a r t i e   3   )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

( Un loop hommage à Johnny )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                Juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première partie :   Clic !

 

 

 

 

La deuxième partie :         Zip !

 

 

 

 

La suite : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Pas d'objection, mes amis ?


Alors, on y va, c'est parti..."

 

 

 

 

 

 

Et voilà la belle craie blanche toute neuve


qui crisse dur et vite et jolie


sur le tableau vert ardoise.

 

 

Bientôt jaillissent plein de chiffres, de signes, de traits,


de messages codés...

 

Tout ça, d'une calligraphie impeccable


qui fait plaisir à voir...

 

A coup sûr,


c'est une multiplication hyper compliquée...

 

 

Tout près du poêle,


le petit Théo, à ce moment,


tournicote, tournicote une mèche de ses cheveux...

 

 

Il y a une belle toile d'araignée


sur la troisième poutre écaillée.

 

Ecaillée de brouillon ou de leçons de choses.


Rayures Seyes...

 

 

Théo pense.


Il pense très fort, à cet instant,


à sa grand-mère Francette qu'il aimait beaucoup...

 

 

Souvenirs, souvenirs,

 

je vous retrouve dans mon coeur,

 

ti la li la li la la...

 

 

 

Incroyable !

 

 

Dans les années 60,


elle s'était mariée le même jour que Johnny et Sylvie...

 

Pile à la même heure,


mais pas dans la même église, 


ça c'est sûr...

 

 

Théo s'en souvient...

 

 

A chaque veillée de Noël,


pendant le traditionnel Nain jaune,


elle racontait régulièrement, 


avec de l'eau presque dans les yeux,


qu'elle était allée au moins trois fois au Golf Drouot,


et aussi, aussi, aussi, au concert mythique d'Europe 1, 


Place de la Nation, le 22 juin 63 !!!

 

 

Non mon dieu, non mes enfants,


ça ne s'oublie pas...

 

 

En bonne place, dans la salle à manger,

 

elle avait, amoureusement, respectueusement, religieusement,


rangé la collection de tous les premiers 45 tours de Johnny,


tout près des premiers numéros historiques


de Salut les Copains !!!

 

 

Toute une époque...

 


Une valeur, comme elle disait,


inestimable autant que sentimentale,


foule sentimentale, avec soif d'idéal...

 

 

Ses yeux pétillaient soudain


comme ceux de la petite fille qu'elle était restée...

 

 

Et nous,


Valet, Dame, Roi qui prend, 


on pensait surtout à l'heure des cadeaux...

 

 

Théo rêve, il rêve...


Mais il se met quand même assez vite au travail,


avant que le Maître ne fronce les sourcils...

 

 

Comme disait Mamie,


on gagne toujours à être bon élève...

 

 

Allez hop !


Revenons à nos moutons...

 

Dessine-moi, s'il-te-plaît, un renard et une rose...


Avec un volcan et un réverbère en prime !

 

 

Hardi les gars, les filles à la vanille,


on y va !

 

 

Alors,Théo commence à compter 


lentement, machinalement,


presque tout haut, malgré lui...

 

 

Théo s'applique.


Théo aime bien s'appliquer.

 

Allez, c'est parti mon kiki !

 

 

" Quatre fois huit... trente-deux !

 

Je pose deux...

 

 

 

 

 

 

 

                                                                  La fin de l'histoire :  Zip !

 


 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

9 décembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 02:38

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  D E   L' A U T R E   C Ô T E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                          Octobre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nuit, sans bruit,

 

elle est passée de l'autre côté.

 

 

 

Ce matin,

 

elle regarde tranquillement passer les nuages.

 

 

 

Soudain,

 

le temps n'a plus d'âge.

 

 

 

 Il est encore temps de jouer à la poupée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 16:55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N O Ë L    A    L A S C A U X

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                             Novembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imaginez la scène...

 

 

Il y a si longtemps...

 

 

 

 

A l'entrée,

 

on a fait un grand feu.


Pour écarter les bêtes sauvages.


Pour le plaisir. Pour la magie, aussi...

 

 

On a aiguisé les silex.


Shick shick shick !

 

 

Avec un genet bien sec, 


on a soigneusement balayé la terre battue.


Fffff... Fffff... Ffff...

 

 

On a joliment orné la paroi sombre


de houx et de fragonnette.


Lumineuses petites taches rouges !

 

 

La nuit a été froide et limpide.

 

Les étoiles, vieilles comme le monde, 


ont scintillé silencieusement.

 

 

Comme hier, comme avant hier,


comme demain, sans doute...

 

 

L'une, peut-être, davantage que les autres...

 

 

Venu du fond des temps,


c'est un nouveau matin sur la terre.


La glace couvre l'étang.

 

 

 

 

 

Les hommes ont préparé


des bonnes brochettes de renne.


Hum ! ça sent bon !!!

 

 

Les femmes s'affairent joyeusement 


autour de la brioche de Noël.

 

 

Les lèvres, les mains pleines de chocolat,


les enfants fredonnent doucement 


Stille Nacht

 

et jouent, émerveillés, 


avec leur belle toupie toute neuve !

 

 

 

 

 

 

Quand je pense que les femmes et les hommes


de Lascaux,

 

il y a bien longtemps,


bien serrés les uns contre les autres,

 

bien au chaud au coin du feu


dans leur petit abri sous roche,

 

avec leur mignonne petite orange


au creux de la main

 

fêtaient déjà Noël comme ça...

 


...hum... ça me laisse songeuse...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !