Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 09:39

 

 

En anglais et en francais    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  M A Y    D A Y . . .

 

 

 

 

 

 

 

d'Emily Swindale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

femme fenêtre muguet s

 

                                   Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

May day

 

 

 

Early in the morning…

 

In the kitchen,

 

The smell of fresh toasts…

 

Passing by the bow window

 

She heard

 

The birds

 

Singing in the park

 

Early in the morning…

 

 

Humming

 

An old hymn,

 

She was making

 

Her favorite jasmine tea…

 

 

The water was boiling…

 

 

On the white Stafford porcelain cup,

 

A thin slice of green lime,

 

As she liked…

 

 

Under her tiny apron

 

Made of Sheffield cotton,

 

She was wearing a simple raw dress

 

With a round neckline...

 

 

Footsteps in the hallway…

 

 

He was coming back

 

From the garden,

 

With his feet

 

All wet…

 

 

In his hands,

 

Covered with dewdrops,

 

A little bouquet of lilies,

 

For her,

 

Like surprised wee bells,

 

Fragile and nice smelling…

 

 

To thank him,

 

She fell on her knees,

 

In front of him,

 

And simply began

 

To kiss his glans,

 

As he was sitting on the sink…

 

 

She was no longer humming…

 

 

He was well settled…

 

 

In perfect balance…

 

 

His legs spread…

 

 

His shoes were wet…

 

 

Small blades of grass on his shoes…

 

 

Green…

 

 

Smooth…

 

 

Decorating his wet shoes…

 

 

The perfect country setting…

 

 

One could smell

 

The moth…

 

 

And the dark lilas…

 

 

All those perfumes…

 

 

The forces of Nature

 

Conquering their tiny home…

 

 

The forces of Nature

 

Always have the last word…

 

 

One hand

 

On the sink,

 

The other hand,

 

Gently caressing

 

Her hair…

 

 

His fingers

 

Playing

 

With her soft curls…

 

 

Slowly…

 

 

Gently…

 

Now…

 

The sun

 

Was high…

 

 

Shining…

 

 

Between the trees…

 

Flooding the kitchen

 

With soft rays…

 

 

Through the bow window…

 

The birds

 

Singing…

 

 

Louder and louder…

 

She knew…

 

She was beautiful…

 

She knew…

 

May Day would be beautiful…

 

As she liked…

 

 

 

 

 


              Emily Swindale

 

Anthology of romantic english poetry

 

                    1899

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rob-efferan-s.jpg

 

                                                Rob Efferan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           May day...

 

 


 

C'était un matin, très tôt...

La cuisine sentait bon le pain grillé.

 

Par la bow-window,

elle entendait dans le parc,

chanter les premiers oiseaux....

 

 

Tout en fredonnant un vieil air,

elle préparait un bon thé au jasmin,

presque brûlant,

avec, sur le bord de la tasse

en porcelaine blanche de Stafford,

une fine rondelle de citron vert,

comme il aimait...

 

Sous son tablier léger de coton de Sheffield,

elle portait une petite robe écrue très simple,

à peine décolletée...

 

Quelques pas dans le couloir...

 

Il rentra du jardin avec les pieds mouillés.

 

Dans ses mains encore couvertes de rosée,

pour elle,

un petit bouquet de muguet,

clochettes étonnées, fragiles et odorantes...

 

Pour le remercier,

elle le suça aussitôt contre l'évier,

tout simplement...

 

 

Son dos était bien appuyé,

il avait trouvé la bonne position...

 

 

Pour se tenir en parfait équilibre.

il avait écarté un peu les pieds...

 

 

Ses chaussures étaient encore mouillées,

des petits brins d'herbes d'un vert très tendre,

dans un savant désordre, les décoraient joliment...

 

 

La scène était tout à fait champêtre...

 

 

On sentait presque l'odeur de la mousse

et celle des lilas qui étaient à peine défleuris...

 

 

La nature envahissait soudain le logis !

 

 

Les forces de la nature ont toujours le dernier mot...

 

 

***

 

 

D'une main,

il se tenait au rebord de l'évier,

de l'autre,

il lui caressait les cheveux très doucement,

en tournant lentement ses boucles brunes

entre ses doigts...

 

 

***

 

 

Maintenant,

le soleil commençait à clignoter

vers la cime des arbres.

 

Il inonderait bientôt la cuisine

de ses rayons obliques et caressants...

 

Par la bow-window,

les oiseaux chanteraient de plus belle...

 

Elle se savait belle.

 

Décidément, la journée s'annonçait belle...

 

 

 

 

 

              Emily Swindale

 

Anthology of romantic english poetry

 

 

 

 

 

 

      anthologie-anglaise-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Emily Swindale sur l'Orée :

 

                   Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 10:43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les-yeux.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:33

 

 

En français et en fârsi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    C H A N T

 

 

 

 

 

 

 

      D E    L A    P L U I E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chant-de-la-pluie-s.jpg

 

                                                                                              Décembre 1014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chant de la pluie

 

Le champ des possibles

 

J'y pense toutes les nuits

 

 

  Un peu comme l'archer sans sa cible...

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

آوازِ باران

 

کشتزارهای امکان

 

تمام شب‌ها می‌اندیشم به آن

 

 

همچون کمانی نشانه‌اش نابود

 

پنه‌لوپ استره‌له‌پز

 

 

 

 


 

En fârsi

 

grâce à Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les histoires de Loop en fârsi :

 

 

 

         Clic !    et     Hop !

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Babel
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 09:30

 

 

 

 

 

Les muses

océaniques

tendent leurs fesses

tyranniques

à la fièvre des marins

effarés

Elles peuplent

leurs rêves égarés

de poésie

publique

dans les matins chagrins…


Betty Gini

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 22:59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P R I N C E S S E

 

 

 

 

 

 

 

 

T A M    T A M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

amaryllis-blanc-1-s.jpg

 

                                                                                                      Décembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme une étoffe qui glisse,

 

  Sa main en haut de sa cuisse...

 

 

 

Comme un vague à l’âme,

 

   C'est ce soir qu'elle se damne...

 

 

 

Joie discrète, caresses secrètes,

 

Comme une Aubade...

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 15:07

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

r t é

 

 

 

g n é

 

 

 

é g è é

 

 

 

 

 

 

 

  U n   j o r ,   e u t - ê t r e . . .

 

 

 

 

L o p   y   c r i t  !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fils-de-fer-iraniens-s.jpg

 

                                                                                            Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheveux au vent :

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

My Stealthy freedom :

 

Liberté furtive :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleur-Chaumont-s.jpg

 

                                                                                             Octobre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 05:06

 

 

 

En français, en fârsi, en portugais,

 

en arabe, en anglais, en espagnol,

 

en chinois...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    R E G A R D

 

 

 

 

 

 

 

 

                      D E S    A N G E S . ..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7-iles-anges-s.jpg

 

                                                                                                   Août 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Le regard des anges.

 

Le geste de la pluie.

 

  La voix de son maître...

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

نگاه فرشتگان

 

حرکات باران

 

ندای سرورش

 

 

 

 

En fârsi

 

grâce à Maryam Baharan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


O olhar dos anjos

 

o gesto da chuva

 

    A voz do seu mestre...

 

 

 

 

 

En portugais

 

grâce à Isabel Dias Reguengos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

نظرات الملائكة

 

إيماءة المطر

 

صوت معلمه ...

 

 

 

 

 

En arabe

 

grâce à Maram Al Masri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The look of the angels.

 

The gesture of the rain.

 

The voice of his master...

 

 

 

 

En anglais

 

grâce à Florent Deniaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La mirada de los angeles.

 

El gesto de la lluvia

 

La voz de su Maestro...


 



En espagnol

 

grâce à Nina Kohl




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






 

 天使的目光。

 

雨水的举动。

 

  其主人之声音...

 

 

 

 

 

En chinois

 

grâce à Sic-Wah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Babel
commenter cet article
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

 

ET

 

 

 

 

 

     L E S    S O N G E S    D E    L' A U T O M N E    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chene-chambier-s.jpg

 

 

 

Forêt de Chambiers

 

Novembre 2014   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premières senteurs de l'automne

 

Un oiseau blanc frôle la Sorbonne

 

Peut-on être et avoir été ?

 

 

 

Loop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 feuilles-chambiers-s-copie-1.jpg

 

 

Forêt de Chambiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop aime l'automne :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuilles-rochefort-s.jpg

 

 

 

Les bords de la Loire

 

à Rochefort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson d'automne

 

Verlaine

 

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 moulin-chalou-s.jpg

 

 

 

      Le moulin de Chalou

 

sur le Loir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne


 


Dans le brouillard

 

s’en vont un paysan cagneux et son bœuf,

 

lentement,

 

dans le brouillard d’automne

 

qui cache les hameaux pauvres et vergogneux.

 

 

 

Et, s’en allant là-bas,

 

le paysan chantonne une chanson d’amour et d’infidélité

 

qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise.

 

 

 

Oh ! L’automne !

 

 

 

L’automne a fait mourir l’été.

 

 

 

Dans le brouillard,

 

s’en vont deux silhouettes grises...

 

 

 

 

 

Guillaume Apollinaire

 

" Alcools "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 feuilles-behuard-s.jpg

 

 

 

Sur l'île de Béhuard

 

Sur la Loire   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'automne, l'après-midi :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

quais-des-Tuileries-s.jpg 

 

 

 

Quai des Tulieries

 

La Seine   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne

 

 


Vois ce fruit, chaque jour plus tiède et plus vermeil,

 

Se gonfler doucement aux regards du soleil !

 

Sa sève, à chaque instant plus riche et plus féconde,

 

L'emplit, on le dirait, de volupté profonde.

 

 

 

Sous les feux d'un soleil invisible et puissant,

 

Notre coeur est semblable à ce fruit mûrissant.

 

 

 

De sucs plus abondants chaque jour il enivre,

 

Et, maintenant mûri, il est heureux de vivre.

 

 

 

L'automne vient : le fruit se vide et va tomber,

 

Mais sa gaine est vivante et demande à germer.

 

 

 

L'âge arrive, le coeur se referme en silence,

 

Mais, pour l'été promis, il garde sa semence.

 

 

 

 

Ondine VALMORE

 

1821-1853

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pluie d'automne :

 

 

Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Automne-Chateau-des-ducs-s.jpg

 

 

 

Le Château des Ducs de Bretagne
 

 

Nantes    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pluie d'automne :

 

 

Clic !

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cath-st-pierre-automne-s.jpg

 

 

 

La cathédrale St Pierre

 

Nantes   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne.

 


Dans le jardin de ma grand-mère

 

Il pleut des feuilles tout en or

 

Et l’on dirait qu’un roi, sur terre

 

A répandu tout son trésor.

 

 

 

Pourtant, grand-mère n’est pas riche

 

Car cet or-là n’est que couleurs…

 

Et l’automne n’en est pas chiche,

 

Lui qui n’offre que peu de fleurs.

 

 

 

Mais lui, si triste de manière,

 

Devient, lorsqu'il entre hésitant

 

Dans le jardin de ma grand-mère,

 

Aussi joli que le printemps.

 

 

 

G. Belot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 automne-ile-de-nantes-s.jpg

 

 

      Sur l'île de Nantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses de l'automne

 

 

 

 

Des roses de l'automne

 

Des roses de chez nous

 

Des roses de l'automne

 

Je ne suis pas jaloux

 

 

 

 

Car elles sont moins belles

 

Ma belle, que vous

 

 


Des matinées de fête

 

Quand le vent souffle doux

 

Des matinées de fête

 

Je ne suis pas jaloux

 

 

 

Car elles sont moins belles

 

Ma belle, que vous


 

 

 

Des clartés de la lune

 

Qui dans le soir se jouent

 

Des clartés de la lune

 

Je ne suis pas jaloux

 

 

 

 

Car elles sont moins belles

 

Ma belle, que vous

 

 


Si malgré ma tendresse

 

Et mon cœur un peu fou

 

Si malgré ma tendresse

 

Vous me rendiez jaloux

 

Je n'aurais d'autre belle

 

Ma belle que vous

 

 

 

 

Julos Beaucarne

 

 

 

 

 

Ce texte, mis en musique,

figure sur le disque de Julos :


" Tours, temples et pagodes "


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 automne-chalou-s.jpg

 

 

Le Loir à Chalou

 

Anjou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signe

 

 

 

 

Je suis soumis au Chef du Signe de l'Automne

 

Partant j'aime les fruits je déteste les fleurs

 

Je regrette chacun des baisers que je donne

 

Tel un noyer gaulé dit au vent ses douleurs

 

 

 

Mon Automne éternelle ô ma saison mentale

 

Les mains des amantes d'antan jonchent ton sol

 

Une épouse me suit c'est mon ombre fatale

 

Les colombes ce soir prennent leur dernier vol

 

 

 

 

 

Guillaume Apollinaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vague-La-Chaume-s.jpg

 

 

 

La Chaume

 

Les Sables d'Olonne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nevermore

 

 

 

Souvenir, souvenir, que me veux-tu ? L'automne

 

Faisait voler la grive à travers l'air atone,

 

Et le soleil dardait un rayon monotone

 

Sur le bois jaunissant où la bise détone.

 

 

 

Nous étions seul à seule et marchions en rêvant,

 

Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent.

 

Soudain, tournant vers moi son regard émouvant :

 

« Quel fut ton plus beau jour ? » fit sa voix d'or vivant,

 

 

 

Sa voix douce et sonore, au frais timbre angélique.

 

Un sourire discret lui donna la réplique,

 

Et je baisai sa main blanche, dévotement.

 

 

 

 Ah ! les premières fleurs, qu'elles sont parfumées !

 

Et qu'il bruit avec un murmure charmant

 

Le premier oui qui sort de lèvres bien-aimées !

 

 

 

 

Verlaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 automne-limousin-1-s.jpg

 

 

      En Limousin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est dans ce paysage,

 

au Tibet,

 

que certaines marches conduisent à la paix

 

et au silence qui nous entoure,

 

parfois rompu par le murmure d'un ruisseau

 

ou le chant du vent

 

dans les dernières feuilles des rares saules

 

ou des peupliers de l'automne...

 

 

 

Michel Jourdan / Jacques Vigne

 

" Marcher, méditer "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 04:40

 

 

Poésie occitane    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I L L A    D E    S Ò R G A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L-Isle-sur-la-Sorgue-2-s.jpg

 

                                                                                                   Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illa de Sòrga

 

 

 

 

Je me souviens d'Illa de Sòrga,

 

Si douce Isle sur la Sorgue,

 

De la grande roue moussue et de son vieux moulin...

 

 

 

Elle était grande et fine

 

Je ne vous fais pas de dessin...

 

 

 

Aux aurores, les plaintes du théorbe

 

Au crépuscule, les murmures du luth...

 

 

 

Jolie petite pute…

 

 

 

 

 

Vincèns Mirèio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vincèns Mirèio :

 

 

 

 

Poète occitan, tambourinaire et joueur de galoubet.

 

Né dans un village près d'Avignon.

 

 

Admirateur de Frédéric Mistral

 

et, comme lui, ardent défenseur de la langue de son terroir et de ses ancêtres,

 

toutes ses œuvres sont écrites, à l'origine, en provençal.

 

 

Son père était santonnier.

 

Sa mère, brodeuse de coiffes.

 

 

Vincèns Mirèio est l'auteur d'une précieuse anthologie :

 

" Trouvères et Troubadours provençaux au XIII siècle ",

 

éditée à Gap et aujourd'hui épuisée...

.

 

 

 

 

 

 

               livre vincèns s 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Frédéric Mistral    


 

 

 

Au Pople nostre

 

Nosto lengo e si prouvèrbi

An soun nis à toun fougau

E nous gardes la supèrbi

De ti fiho que fan gau.

 

 

Parlo fièr toun prouvençau,

Qu’entre mar, Durènço e Rose

Fai bon viéure, Diéu lou saup !

 

 

***

 

 

À notre Peuple

 

Notre langue et ses proverbes

Ont leur nid à ton foyer

Et tu nous gardes l’orgueil

De tes filles délectables.

 

Parle fier ton provençal,

Si entre mer, Durance et Rhône

Il fait bon vivre, Dieu le sait !

 


 

          Frédéric Mistral

   En occitan et en français

               1905

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 12:51

 

 

En français et en fârsi    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J A L O U S E ,   M O I  ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jalouse-Chaumont-s.jpg

 

                                                                                Octobre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jalouse, moi ?


Non.

 


Enfin, assez peu...


Assez peu longtemps à chaque fois,

je veux dire...

 


Moi, en fait,

je crois aux vertus.

 

 

Vertus de la patience,

d'abord.

 

 

Vertus du cyanure,

ensuite...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

حسود ، من ؟

 

 

عاقبت ، (شاید ) کمی...

 

تقریبا طولانی تر از هر بار

 

می خواهم بگویم که :

 

من در حقیقت به قدرت خواص معتقدم.

 

ابتدا ،

 

قدرت صبر و شکیبایی.

 

سپس ،

 

قدرت (سم ) سیانور



 

 

 

En fârsi

 

grâce à Behnoush Sd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                       L'image :

 

   " Fractales flowers " de Miguel Chevalier

 

au Festival des Jardins de Chaumont sur Loire

 

                        Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

Un dîner presque parfait :

 

           Hop !

 

 

 

 

 

 


 


Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Tranches de ma vie
commenter cet article

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !