Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 12:18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E    S E C R E T

 

 

 

 

 

 

 

 

   D E S    A M A N D E S . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

main-shabnam-s.jpg

 

                                                                                   Avril 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shiraz, Ispahan, Téhéran...

 

 

 

Une longue route,

 

une nuit qui ne finira jamais...

 

 

 

Shabnam...

 

 

 

Miroir argenté de nos vies,

 

volutes silencieuses

 

  et si sensuelles vapeurs...

 

 

 

 

A l'heure

 

du thé noir de Gilan,

 

  un samovar sous les étoiles...

 

 

 

Shabnam...

 

 

 

Sur ses longs bras fins,

 

elle ne portait, pour tout vêtement,

 

que les délicates arabesques

 

  d'un fin henné de Shiraz...

 

 

 

Shabnam...

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

14 mai 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 secret-amandes-2-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         L'écho de Jonas :

 

 

 

Mille et une nuits parcouraient cette peau

 

Sur laquelle flottaient

 

Extravagants, enivrants,

 

Tous les mystères de l'Orient...

 

 

               Jonas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femmes iraniennes :      Clic !

 

 

 

 

 

Loop en Iran :         Zoom !   

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 03:24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     F E M M E S    I R A N I E N N E S . . .

 

 

 

 

 

 

 زنان ایرانی

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E l o g e   d e   l a   f é m i n i t é    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mehr Ane

 

Mashhad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atefeh

 

Mashhad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa Vi Ta

 

Marivan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leili Sv

 

Mazandaran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Farnaz Farazmand

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zahra Rezaei 

 

Hamadan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Asfaneh-Momo.jpg

 

 

 

Asfaneh

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Far-Zaneh-sepia-s.jpg

 

 

 

 

Far Zaneh

 

Ispahan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Torsa-sepia-s.jpg

 

 

 

    Torsa Ramezanii 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nasrin-couleur-s.jpg

 

 

 

Nasrin Iranfar

 

Hamedan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Fahimeh-sepias-s.jpg

 

 

 

 

Fahimeh  Ghalandari

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mehr-ane-sepia-s.jpg

 

                                                                              

 

 

 

Mehr Ane

 

Mashhad 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 moha-clair-s.jpg

 

 

 

Mohadese

 

Téhéran

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 paya-sepia-s.jpg

 

 

 

 

Paya Saeedeh

 

Kermânshâh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shabnam 1 s

 

 

 

 

Shabnam

 

Entre Shiraz et Ispahan

 

1er avril 2014

 

 

 

Le secret des amandes :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sara sépia

 

 

 

 

 

Sara Irani

 

Téhéran / Kermânshâh 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 sara-q-Shiraz-s.jpg

 

 

 

 

Sara Qaribi

 

à Shiraz

 

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Maryam écrit s

 

 

 

 

Maryam

 

 Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Atefeh-aux-grottes-s.jpg

 

 

 

 

Atefeh

 

aux grottes de Jahrom

 

 

Photo Mohamad Ezatpour

 

31 mars 2014 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 chador place de l'Imam s

 

 

 

Ispahan

 

27 mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shima-Ghane-s.jpg

 

 

 

 

Shima Ghane

 

Shiraz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mansoure-2-femmes-s.jpg

 

 

 

 

 

Shima et Mansoure

 

Mashhad  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nafis-2-s.jpg

 

 

 

Cute smile    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Faranak sépia s

 

 

 

   Faranak Jafari Zade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Laya-shab-s.jpg

 

 

 

Laya

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 farnaz-2-sepia-s.jpg

 

 

Farnak

 

Téhéran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ghazaleh-Pasargades-2-s.jpg

 

 

Ghazaleh

 

 Pasargades 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 sahar-pantheon-s.jpg

 

 

 

Sahar Samadian 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                      à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Femmes du monde :

 

         Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran, tome 2 : 

 

          Clic !

 

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran, tome 4 :

 

          Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 03:10

 

 

 

En français et en farsi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L A    V R A I E    H I S T O I R E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J E A N N E - M A R I E    V.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une grande tragi-comédie

 

d'aujourd'hui !

 

 

 

( que n'aurait pas reniée Sophocle )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                      Février 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant, mon mari me trompait...

 

 

 

Au fil des semaines et des mois,

 

ma vie était devenue un vrai calvaire !

 

 

 

Quand j'entrais dans la boulangerie de mon quartier,

 

j'avais l'impression que tout le monde me regardait,

 

et, en sortant,

 

je pleurais comme une madeleine !

 

 

 

Même Proust était devenu sans saveur,

 

avec mon mari cavaleur...

 

 

 

Pour me consoler,

 

le soir,

 

quand j'étais seule à la maison,

 

je baissais toutes les lumières

 

et je prenais Freddy sur mes genoux.

 

 

 

Si.

 

 

 

Freddy,

 

c'est mon chat.

 

un siamois croisé persan,

 

tout ce qu'il y a de plus intelligent et de superbe !

 

 

 

 

 

 

Il est très affectueux,

 

mais quand il tournait ses yeux verts,

 

si doux et si profonds, vers moi,

 

j'avais l'impression qu'il savait, lui aussi...

 

 

 

Et je ne vous parle pas des poissons rouges !

 

 

 

 

 

Et puis, un jour,

 

ou bien peut-être était-ce une nuit ?

 

 

 

j'ai eu l'idée de télécharger l'Orée,

 

et de l'offrir discrètement à Laura,

 

sa maîtresse...

 

 

 

 

 

 

 

Je peux le dire maintenant,

 

au niveau de l'amour propre,

 

ça m'a coûté beaucoup,

 

mais j'étais prête à tout pour reconquérir ma dignité

 

et pouvoir à nouveau songer à l'Amour,

 

avec un grand A !

 

 

 

Je n'ose pas encore y croire,

 

mais ça a été vraiment spectaculaire !!!

 

 

 

En quelques jours,

 

Laurette,

 

je l'appelle Laurette, maintenant !

 

Laurette est devenue ma meilleure amie...

 

 

 

Ne me demandez pas comment.

 

 

 

Je n'ai pas l'habitude d'étaler ma vie privée sur internet.

 

 

 

Ce que je peux juste vous dire,

 

c'est qu'avec Laurette,

 

plusieurs après-midis par semaine,

 

quand Louison est au bureau,

 

Louison, c'est mon mari...

 

 

 

...avec Laurette, donc,

 

on part toutes les deux en forêt,

 

on se fait des grandes balades en pleine nature...

 

 

 

Ça fait un bien fou,

 

vous ne pouvez pas savoir !

 

 

 

On se tient la main, quelquefois,

 

et souvent, elle penche doucement sa tête sur mon épaule

 

et elle dit que je sens bon...

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, maintenant je peux le dire tout haut :

 

 

 

Merci l'Orée, du fond du coeur !

 

 

 

        Croyez-moi,

 

              l'Orée-thérapie à 4,50 euros seulement,

 

                       c'est vraiment donné !

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

Janvier 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Orée des Peut-Être

 

en version papier ou numérique :       Zip !

 

 

 

 

 

 

Tous les bienfaits de l'Orée-Thérapie :    Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire en farsi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

وضعیت - شعری از پِنِلوُپ سترِلَه پَز
 

 

 


پیش‌ترها ، همسرم به من خیانت می‌کرد...
هفته‌ها و ماه‌ها بود که
زندگی‌ام جهنم شده‌بود
به نانوایی که می‌رفتم، 
حس می‌کردم همه مرا نگاه می‌کنند
از آن‌جا که بیرون می‌آمدم، 
مثل ابرِبهار گریه می‌کردم
آنقدر که حتی باران‌های بهاریِ کودکیِ پروست،

در برابرِ شوهرِ جهنمیِ من
رنگ و بویی نداشت

شب‌ها که در خانه تنها بودم،
برای آرام کردنِ خود،
همه‌ی چراغ‌ها را خاموش می‌کردم
و فِرِدی را روی زانوانم می‌گرفتم
بله! فردی گربه‌ی من است.
یک سیامیِ دورگه‌ی شرقی
باهوش‌تر و محشرتر از آن‌چه فکر کنید
بسیار مهربان! 
ولی وقتی با چشم‌های سبز و
نگاهِ عمیقش به من خیره می‌شود
حس می‌کنم که او هم خبر دارد.
و حالا نمی‌خواهم از 
ماهی‌های گُلی با شما چیزی بگویم
***
و بعد، روزی، یا شاید هم شبی
تصمیم گرفتم کتابچه‌ی «اُره» را دانلود کنم
و مخفیانه آن را به لورا هدیه کنم
لورا، معشوقه‌ی او...

حالا با غرور می‌توانم بگویم 
که این کار اصلن آسان نبود
اما من آماده‌ی هرکاری بودم 
تا شایستگی خویش را بازیابم
تا دوباره بتوانم به عشق، فکر کنم
به عشقِ متعالی
هنوز شهامتِ باورکردنش را بازنیافتم
اما اوضاع تماشایی بود
پس از چند روز لورِت، 
اکنون او را لورت صدا می‌زنم
لورت پس از چند روز، بهترین دوستم شد
ز من مپرسید که چطور!
من عادت ندارم زندگی خصوصی‌ام را
در اینترنت جار بزنم!
تنها چیزی که می‌توام به شما بگویم
این است که با لورت، چند بار در هفته
بعدازظهرها وقتی که لوییزون سر کار است،
بله لوییزون همسر من است
بله می‌گفتم: با لورت ، هردو به جنگل می‌رویم
و حسابی گردش می‌کنیم
نمی‌دانید چقدر محشر است!
گاهی دست‌های همدیگر را می‌گیریم
و او گاهی سرش را به طرف شانه‌ام خم می‌کند
و می‌گوید: چه عطر خوشبویی!
و حالا می‌توانم با صدای بلند، از ته دل بگویم:
مرسی «اُره» مرسی با تمام وجود

«اُره»درمانی با 4 یورو و 56 سانتیم: جدن مفته!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                               Traduction Sara Irani 

 

                                                    Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'occasion de la Journée de la Femme,

le 7 mars dernier,

Sara a republié cette histoire

sur sa page Facebook, à Téhéran...

 

Merci !!!

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 03:27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I S P A H A N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

33-ponts-s.jpg 

 

                                                                Image internet

 

 

Ispahan

 

Le pont aux 33 arches

 

" Allahverdikhan "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ispahan.

 

 

 

 

 

Un jour, quand je serai riche,

 

j'irai sur ce pont.

 

 

 

J'emmènerai un instrument de musique.

 

 

 

A la tombée de la nuit, je fermerai les yeux,

 

et je jouerai, assise sur la pierre chaude,

 

pour bercer tranquillement ces 33 arches douces et magiques,

 

illuminées du feu précieux des 1001 fraternités...

 

 

 

 

Sous les étoiles, exactement...

 

 

 

 

Pour les amis d'ici et de là-bas,

 

pour les amis d'hier et les amis d'aujourd'hui...

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

21 août 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

اصفهان

 

 

 

 

روزی که تروتمند شوم

 

به این پل خواهم رفت

 

 

سازی با خود خواهم برد

 

 

شباهنگام چشم‌هایم را خواهم بست

 

و خواهم نواخت، نشسته بر سنگی گرم

 

لالایی خواهم خواند برای این سی‌وسه طاقِ لطیف و جادویی

 

درخشان از شعله‌ی گرانبهای هزارویک حسِ برادری

 

 

درست زیرِ ستارگان

 

 

برای دوستانِ اینسو و آنسو

 

برای دوستانِ دیروز و برای دوستانِ‌ امروز

 

 

 

 

 

En persan,

 

grâce à Sara Irani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 mars / 8 avril 2014

 

Loop en Iran !


 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 21:36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P    A I M E    L E S    F L E U RS

 

 

 

 

 

 

 

ET 

 

 

 

 

 

 

 

L A    P O E S I E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                      

 

 

                                                                                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


Au plus fort de l'orage, 

 

il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. 

 

C'est l'oiseau inconnu. 

 

Il chante avant de s'envoler...

 


René Char 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai tendu des cordes de clocher à clocher


des guirlandes de fenêtre à fenêtre,


des chaînes d’or d’étoile à étoile...


Et je danse…

 

 

Arthur Rimbaud
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi la poésie est-elle le butin
 
de celui qui l'a longtemps cherchée...
 
 
 
Abu-Tammam
 
Poète arabe du IXe S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une jolie bouche,
 
le plus gros juron
 
est un hymne...
 
 
Yannis Ritsos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

L'assemblée des vivants,
 
La fête quelque part,
 
 
La plus haute avec toi
 
Ou la lande et le vide.
 
 
Et toujours, n'importe où,
 
Ce violon qui joue...
 
 
Guillevic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ô femmes...

 

Ô femmes qui croyez qu'un poète vous aime,

N'écoutez pas les mots qu'il prononce tout bas.

Car ces mots qu'il prononce, il ne les pense pas.

Il est pris de vertige et se leurre lui-même...

 

      Edouard Chennevière

              1887 / 1944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps a laissé son manteau.

 

 

Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s’est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.

 

Il n’y a bête, ni oiseau

Qu’en son jargon ne chante ou crie :

 

" Le temps a laissé son manteau ! "

 

Rivière, fontaine et ruisseau

Portent en livrée jolie

Gouttes d’argent d’orfèvrerie.


Chacun s’habille de nouveau...

Le temps a laissé son manteau !

 

 

               Charles d'Orléans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie

 

Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

 

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

 

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

 

J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur...

 

 

 

Andrée Chédid

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       La belle fête.

 

 

 

L'étoile qui tombit
 

― Pardieu la belle fête !
 

l'étoile qui tombit
 

le cheval qui sautit
 

le fleuve qui coulit
 

ils m'ont donné à rire
 

ils m'ont donné à rire
 

Bell'dame !
 

à rire et à chanter.

 

 

 

La branche qui cassit
 

― Pardieu la belle fête !
 

la branche qui cassit
 

le cheval qui chutit
 

le char qui se rompa
 

le pont qui s'écroulit,
 

ils m'ont point tant fait rire,
 

ils m'ont point tant fait rire,
 

Bell'dame !
 

tant rire que trembler.

 

 

 

        Jean Tardieu     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sensation

 

 

 

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,


Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :


Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.


Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :


Mais l'amour infini me montera dans l'âme,


Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,


Par la Nature, - heureux comme avec une femme.

 

 

 

 

Arthur Rimbaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             La province.

 

 

 

Dans le salon en sac arabe,

nous regardions passer le dimanche.

 

Il avait une échelle sous le bras

et une truelle en bandoulière.

 


L’horloge sonnait précieusement,

dans une odeur de poires conservées.

 

 

Sur un fauteuil traînait un bout de fil :

C’était la semaine...

 

 

 

 

        Paul Colinet

 

 

 

            Clic !       et      Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

 

 

Green                                   

 

 

 

 

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches


Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous. 


Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches


Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

 



J'arrive tout couvert encore de rosée


Que le vent du matin vient glacer à mon front.


Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée


Rêve des chers instants qui la délasseront.

 



Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête


Toute sonore encore de vos derniers baisers.


Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,


Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

 

 

 

 

Paul Marie Verlaine

 

 

 

Hop !    et    Zip !        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson d'automne :

 

 

Splash ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julos Beaucarne

 

chante

 

Verlaine :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 09:06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

L I T    D E S    L I V R E S

 

 

 

 

 

 

et prend des notes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                         Juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant les cinq mois de cette traversée en zig-zag de l'Inde,

 

je me suis non seulement levé tôt,

 

mais de " bonheur ",

 

jeté sur mes pieds par les promesses de la journée...

 

 

 

Nicolas Bouvier

 

En Topolino...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

Prendre des ris, larguer les ris,

prendre les ris, larguer les ris,

vivre avec la mer, vivre avec les oiseaux,

vivre avec le présent,

ne jamais regarder au-delà d'aujourd'hui,

savoir que tout s'arrange avec le temps...   

 

 

 

Bernard Moitessier

La longue route

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La valeur intrinsèque d'un livre

ne dépend pas de l'importance du sujet,

mais de la manière d'aborder l'accidentel et l'insignifiant,

de maîtriser l'infime...

 

 

Cioran

cité par Jacques Lacarrière dans Lisières

 

 

 

 

 

                                                                                        à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 04:46

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

O H  !

 

 

 

 

U N E    P A G E    D' A U T O M N E   !

 

 

 

 

" S O    R O M A N T I C "    !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 reage-0-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hiver s'est installé chez nous

depuis plusieurs semaines,

mais le calendrier s'obstine à nous dire

que nous sommes pourtant toujours en automne,

encore pour quelques jours...

 

 

Célébrons donc ensemble le présent et la saison.

 

 

 

 

 

                        *****

 

 

 

 

L'autre jour,

j'étais passée chez maman.

 

 

 

Comme elle était partie

à sa séance de yoga macrobiotique,

en l'attendant,

j'ai pris, presque au hasard,

dans un coin un peu sombre de sa bibliothèque,

un ouvrage que je ne connaissais pas.

 

 

 

Un peu austère, sans photo, déjà jauni.

 

 

 

J'aime beaucoup les premières lignes d'un livre.

 

 

 

J'ai pris mon petit carnet violet,

mon stylo à l'encre bleue des mers du sud,

et j'ai recopié pour vous

ce si joli petit Ode à l'automne...

 

 

 

 

 

                  ******

 

 

 

 

... " se promener dans un quartier

où ils ne vont jamais,

le parc Montsouris, le parc Monceau.

 

 

A l'angle du parc,

au coin de la rue où il n'y a jamais de station de taxis,

après qu'ils se sont promenés dans le parc,

et assis côte à côte au bord d'une pelouse,

ils aperçoivent une voiture, avec un compteur,

qui ressemble à un taxi.

 

 

 

" Monte ", dit-il.

 

 

 

Elle monte.

 

 

 

 

Ce n'est pas loin du soir, et c'est l'automne.

 

 

 

 

Elle est vêtue comme elle l'est toujours :

 

des souliers avec des hauts talons,

un tailleur à jupe plissée,

une blouse de soie,

et pas de chapeau.

 

 

Mais de grands gants

qui montent sur les manches de son tailleur...

 

 

... Le taxi part doucement

sans que l'homme ait dit un mot au chauffeur... "

 

 

 

 

 

 

 

 

                           reage-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hum...

     Avec des mots comme ça,

           moi, je pars à mille lieues...

 

 

 

J'adore la toute première page d'un livre.

 

 

 

Je n'ai pas retenu le titre de celui-ci,

mais je pense que l'auteur se nomme P. Réage.

 

Paul, Pierre, Philippe ?

 

 

 

En fait,

je crois que je n'ai pas trop envie de savoir.

 

 

 

 

Par contre, j'ai noté le nom de l'éditeur,

que j'ai trouvé assez rigolo :

     J.J. Pauvert.

 

Jean-Jacques, comme Jean-Jacques Rousseau ?

 

     Ce serait de bon augure...

 

 

 

 

 

J'ai vu que l'édition datait de 1954.

 

 

 

 

J'aimais bien quand papa disait :

 

       " Je vous parle d'un temps

             que les moins de vingt ans

                   ne peuvent pas connaître... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

16 décembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

      

Partager cet article

Repost0
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 03:52

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S O U F F L E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                            Février 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présence Absence Présence


Barques qui dérivent


Mains qui effleurent

 

 

 

Couleurs qui nourrissent


qui guérissent par-delà les siècles


Vent qui sauve

 

 

 

Jupe qui flotte


Regard qui s'envole


Souffle qui s'affole

 

 

 

Douceur de la folie


Folie de la douceur


Présence....

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 04:00

 

 

 

A quatre mains...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' O S I E R,    L A    N A C E L L E . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

terrasse-quai-s.jpg

 

                                                                                       Octobre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis la fenêtre de son balcon,

 

elle interrogeait parfois

 

Cassiopée.

 

 

 

Et Vénus aussi, quelquefois...

 

 

 

 

Son petit cœur, dois-je le dire,

 

un beau soir de tristesse,

 

elle l'avait discrètement déposé

 

sur un petit nid de mousse,

 

tout au fond de la nacelle couleur d'osier

 

d'un fier ballon dirigeable,

 

très délicatement peint

 

aux couleurs des promesses de l'aube.

 

 

 

A cet instant,

 

le vent s'étant enfin calmé,

 

l'aéronef s'apprêtait prendre les airs.

 

Oui, les grands airs...

 

Pfuitt !

 

 

 

Le soleil se couchait à peine.

 

 

 

Depuis le belvédère doré d'un restaurant étoilé

 

où elle s'était voluptueusement allongée

 

pour une douce transat en double

 

et en imaginaire,

 

elle allait le suivre furtivement des yeux,

 

jusqu'aux aurores...

 

 

 

Subtiles

 

et silencieuses caresses,

 

au doux parfum de firmament...

 

 

 

 

Au théâtre voisin, ce soir-là,

 

je m'en souviens,

 

on jouait les Noces de Figaro.

 

 

 

Et moi, au Solitaire...

 

 

 

 

 

 

 

Valérie Kayser

et

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

Novembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 03:37

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

 

E T       L E S    C H I C S    P O E T E S

 

 

 

 

 

 

 

   D E    L A   L O I R E

 

 

 

 

 

 

Tome 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

St Clément des Levées

 

Février 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bessé

 

Décembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je chante pour la Loire qui coule sans répit.


Je berce dans le soir la Loire dans son lit.

 

 

 

Dominique Simonet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancenis

 

Printemps 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

St Mathurin

 

Avril 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai fait le plus poétique voyage qui soit possible en France.

 

Je sentais mes pensées grandir avec ce fleuve qui, 

 

près de la mer, devient immense...

 

 

Balzac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

A bord de Rêves de Loire

 

Entre le Thoureil et St Mathurin

 

Juin 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

St Mathurin

 

vu du Prieuré de St Rémy la Varenne

 

2009

 

Entre les deux, coule la Loire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eloge du rosé d'Anjou bien frais

 

A bord de Rêves de Loire

 

Le Thoureil

 

Mai 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bohalle

 

Mai 2017
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La belle se promène le long de son jardin
 
 
 
Le long de son jardin sur les bords de l'île
 
 
 
Le long de son jardin sur les bords de l'eau
 
 
 
Tout au long du ruisseau...

 

 

 

 

 

Chanson traditionnelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fête du Thoureil

 

Avril 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blois...

 

 

Ses jardins précieux,

 

ses bois, ses blés, ses prés, ses vins délicieux,

 

son logeable château, ses royales allées,

 

son orgueilleuse Loire et ses nymphes...

 

 

Un paradis où, durant l'âge d'or,

 

les hommes et les dieux faisaient leurs assemblées...

 

 

 

Jean Auvray

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nuit-dagueniere-s-copie-2.jpg

 

 

 

Île Seguin

 

La Bohalle

 

Juillet 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De Sully,

 

salut et bon vin !

 

 

Sachez donc que l'oisiveté 

 

fait ici notre unique affaire :

 

 

Nous buvons à votre santé.

 

 

Dans ce beau séjour enchanté,

 

nous faisons excellente chère...

 

 

 

Voltaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La-dagueniere-ciel-s.jpg

 

 

 

La Bohalle

 

Juillet 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oh ! Je voudrais m'étirer comme un arbre...

 

Oh ! Je voudrais m'ennuyer comme la Loire...



Max Jacob

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

noe-inonde-s.jpg

 

 

 

 

Le temps des inondations...

 

 

 

Bar Le Noé

 

Bouchemaine

 

La Maine,

juste avant de se jeter dans la Loire

 

Février 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Heureux qui, comme Ulysse...
 
 
 
 
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !
 
 
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village,
Fumer la cheminée et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
 
 
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux
Que des palais romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur, me plaît l'ardoise fine.
 
 
Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin, la doulceur angevine.
 
 
 
Joachim Du Bellay
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'y a plus qu'à nous assoir et à regarder la Loire couler

en attendanbt que le destin s'occupe de nous...

Paul Claudel

Partager cet article

Repost0

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !