Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 08:09

 

 

 

 

 

 

J'y pensais depuis longtemps,

mais je n'osais pas lui écrire.

Je pensais qu'il ne se souviendrait plus de moi.

 


 

Quand j'étais aux Beaux-Arts,

j'avais fait un stage de quatre jours avec lui

en Arles,

dans le cadre des Rencontres Photographiques.


A l'époque,

il n'était pas très connu.

Il avait juste fait quelques expos

mais n'avait encore rien publié.

 

 

 

 

L'autre jour, je me suis lancée.

Je me suis dit :

" Comme ça, je n'aurai rien à regretter."

 

 

 

 

 

Et puis,

ce matin,

ce mail inespéré de Toscane.


Ricardo Arezzo m'autorise à utiliser

l'une de ses photographies

pour la couverture de mon petit livre.

 

 

 

Il a dit quelque chose comme :


  " Pénélope,

j'aime tant la France

et les senteurs de Provence

que je peux faire ça pour vous.

  Arrivederci e buona fortuna... "



 

 

 

Je crois que je suis très gâtée.

 

 

 

Pénéloop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         Clic !

 

 

 

 

             .

Partager cet article

Repost0

commentaires

gazou 15/11/2010 22:25



Il fait vraiment de belles photos ce Ricardo Arezzo!



Peneloop 16/11/2010 21:49



Il ne faut pas le répéter,


mais c'est mon chouchou...


Pénéloop



Snow 15/11/2010 04:53



Allo Pénéloop, tu as une belle fraîcheur avec les mots. Je passe ici parce que j'ai lu ton commentaire chez Quichottine avec Rosa Luxemboug qui m'a bien fait sourire, et fait tout à fait étonnant
qui me fait venir ici, c'est que dans les deux derniers mois, j'ai lu pas moins de six livres sur cette femme extraordinaire que je ne connaissais pas. Et ton haïku (j'ai pas compté les syllabes)
est vraiment bien tourné en insérant le jardin avec l'oiseau. Bravo! Bonne chance avec ton livre. Tourlou!



Peneloop 16/11/2010 21:45



Merci !


Tu sais pour les haïkus,


la règle pour le nombre de pieds


n'est pas si stricte que l'on pense...


Bonne soirée 


et mes respects à Mme Rosa.


 


Pénéloop



L'Oeil qui court 13/11/2010 21:42



Très gâtée, oui, par cette capacité à faire partager les petits riens si importants avec quelques mots simples pleins de fraîcheur.


Je sens toute l'inquiétude à appeler ce "Grand" et tout le désir de l'atteindre. Toute la modestie de Pénéloop et son intrépidité.


Gâtée, oui, de cette capacité à montrer la beauté de la vie et à rendre la vie belle.


J'ai côtoyé la caresse d'une brise de printemps, ce soir, à l'orée des possibles.



Peneloop 14/11/2010 22:19



Tes mots sont des caresses,


Marie...


***


Il y a des périodes où les choses


sont très compliquées


et


d'autres où tout coule tout seul,


sans effort...


Pénéloop



Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !