Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 20:54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 R  Û  M  Î

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rumi-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Viens, viens, viens !

Qui que tu sois, viens !

 

Viens aussi, que tu sois infidèle,

idolâtre ou païen !

 

Notre monastère n'est pas un lieu de désespoir !

 

Même si cent fois tu es revenu

sur ton serment,

viens !

 

 

 

Rûmi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant, 

j'avais toujours un morne livre entre les mains...

 

Aujourd'hui,

l'amour m'a offert une très joyeuse clochette !

 

Avant,

ne sortaient de ma bouche 

que tristes litanies ou ennuyeuses prières...

 

Aujourd'hui,

voici que jaillissent de moi

poèmes pétillants, chants et quatrains !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Djalāl ad-Dīn Muḥammad
 
Rūmī
               
    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
est un mystique persan musulman
qui a profondément influencé le soufisme.
 
 
Il existe une demi-douzaine de transcriptions
du prénom Djalal-el-dine, « majesté de la religion »
(de djalal, majesté, et dine, religion, mémoire, culte).
 
 
Il reçut très tôt le surnom de Mawlānā,
qui signifie « notre maître ».
Son nom est intimement lié à l'ordre des « derviches tourneurs »
ou mevlevis, une des principales confréries soufies de l'islam,
qu'il fonda dans la ville de Konya en Turquie;
 
 
Il écrivait tous ses poèmes en persan ( farsi ).
 
 
La plupart de ses écrits
lui ont été inspirés par son meilleur ami, Shams ed Dîn Tabrîzî
dont le nom peut être traduit par « soleil de la religion »
originaire de Tabriz, ville d'Iran.
 
 
Il était originaire de cité de Balkh,
dans le nord de l'Afghanistan actuel,
appelée à l'époque Khorasan.
 
 
Rûmî a également repris à son compte les fables d'Ésope
dans son principal ouvrage le « Masnavî »
(« Mathnawî », « Mesnevi »),
ces mêmes fables d'Ésope que reprendra La Fontaine en français
sans en cacher l'origine.
 
 
Les Iraniens d'aujourd'hui continuent d'aimer ses poèmes.
 
 
 
Reconnu de son vivant comme un saint, féru de spiritualité,
il aimait à fréquenter les chrétiens et les juifs
tout autant que ses coreligionnaires.
 

 

L'UNESCO a proclamé l'année 2007 année en son honneur
pour célébrer le huitième centenaire de sa naissance.
 
 
Ainsi, le 30 septembre furent organisées à Konya
des festivités avec la participation des derviches tourneurs
et d'ensembles de musique traditionnelle d'Iran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rumi-carre-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sachez percevoir les réponses de votre âme

dans toute parole,

même si votre bouche ne s'ouvre point.

 

Combien de bonheurs avez-vous écrasé

dans le mortier de votre existence ?

 

Faites-en maintenant du kohl

et embellissez vos regards !

 

Vous étiez morts lorsque vous êtes nés...

Mourez et naissez une seconde fois en amour.

 

Naissez ! Naissez !

 

Que vous naissiez hindou ou turc, peu importe !

 

Naissez en amour,

Le jour se lève lorsque vous rejetez votre voile.

 

 

 

Hz Mevlânâ

 

Djâlâl Od Dîn Rûmî

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 mowlana-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Rûmî l'Eveilleur :

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 derviches-de-Mohammad-s.jpg

 

 

 

Dessin de

 

Mohammad Ezatpour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu peux étudier Dieu à travers toute chose

et toute personne dans l'univers,

 

parce que Dieu n'est pas confiné

dans une mosquée, une synagogue ou une église.

 

Mais si tu as encore besoin de savoir précisement

où IL réside,

il n'y a qu'une place où LE chercher :

 

 dans le coeur

d'un amoureux sincère...

 

 

 

 

Rûmî

 

cité dans

" Soufi , mon amour " d'Elif Shafak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les derviches tourneurs.

 

Danseurs soufis.

 

Parvenir à l'extase divine grâce à une danse hypnotique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le poète Djalâl ad-Dîn Rûmî,

qui était d'origine afghane (il est né à Balkh)

et qui vécut de 1207 à 1273,

est connu pour ses textes religieux influencés

par les styles littéraires derviches.

 

Il fut un chantre de l'« Amour mystique ».

C'est le fondateur de l'ordre des soufis de Mevlevi.

 

Les soufis de Mevlevi sont en réalité les ancêtres

les plus proches et les plus directs

des actuels derviches tourneurs.

 

 

Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Elle est si proche, ton âme, de la mienne,

 

Que ce que tu rêves, je le sais...."

 

 

Rûmî

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite fiancée de Rûmî.

 

           معشوق مولانا

 

 

 

Quand elle chantait Rûmî,

tous les tailleurs de Konya posaient aussitôt leur ouvrage

et fermaient doucement les yeux,

longtemps, religieusement...

 

Sa peau d'ambre fleurait bon le jasmin,

son ventre frissonnant invitait à la danse

Véga et Casssiopée.

 

Son voix très pure enchantait

les colombes, les colibris, les oiseaux de paradis,

et jamais elle ne pensait à demain.

 

Jamais elle ne portait le voile

lorsque, chaque matin, juste après la prière,

elle traversait, aérienne et menue, le grand bazar,

légère et diaphane comme une ombre bénie

qui effleurait à peine la poussière ocre des ruelles sombres.

 

Ses paniers d'osier semblaient danser autour de sa taille.

 

Elle ne se couvrait d'un long voile bleu,

joliment soyeux, moiré à contre-jour, à peine transparent,

offert par le Prince de Balkh, disait-on,

à la dernière lune de mai...

 

...Elle ne se couvrait d'un long voile bleu qu'après le coucher du soleil,

pour le temps sacré de la danse, sur les terrasses embaumées,

ou bien pour l'heure des câlins...

 

Quand elle chantait Rûmî,

tous les tailleurs de Konya posaient aussitôt leur ouvrage

et fermaient doucement les yeux,

longtemps, religieusement...

 

 

 

     Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 rumi-bleu-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Mais n'ayant qu'une seule âme,

 

toi et moi,

 

les couleurs du bosquet et les chants des oiseaux

 

nous conféreront l'immortalité.

 

 

Lorsque nous entrerons dans le jardin,

 

toi et moi,

 

les étoiles du ciel viendront nous regarder.

 

 

Nous leur montrerons la lune et sa lumière,

 

toi et moi.

 

 

Toi et moi,

 

libérés de nous-mêmes, serons unis dans l'extase,

 

  joyeux et sans vaines paroles..."

 

 

Rûmî

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Douce amertume

 

 

 

Dans mon hallucination

 

J'ai vu mon cher jardin fleuri

 

Dans mon vertige, dans mon étourdissement

 

Dans ma brume ivre

 

Tourbillonnant et dansant comme un rouet

 

Je me suis vu comme source d'existence

 

J'étais là au commencement

 

Et j'étais l'esprit de l'amour

 

Maintenant je suis sobre

 

Il me reste seulement la gueule de bois

 

Et la mémoire de l'amour

 

Et seulement la douleur

 

Je désire le bonheur

 

Je demande l'aide

 

Je veux la pitié

 

Et mon amour dit :

 

Regarde moi et écoute moi

 

Puisque je suis ici

 

Juste pour ça

 

Je suis ta lune et aussi ton clair de lune

 

Je suis ton jardin fleuri et aussi ton eau

 

Je suis venue jusqu'au bout, désireuse pour toi

 

Sans chaussures ou châle

 

Je veux te voir rire

 

Pour tuer toute tes inquiétudes

 

Pour t'aimer

 

Pour te nourrir

 

Oh Douce Amertume

 

Je te calmerai et te guérirai

 

Je t'apporterai des roses

 

Je te les apporterai recouvertes de trop d'épines

 

Juste pour ça !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une page délicate sur facebook :   Zoom !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 rumi-aquarelle-s.jpg

 

                                            Image internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis ivre de toi...

 

Non de vin, ni d'opium.

 

 

Je suis fou,

 

Ne cherche pas la raison chez un fou.

 

 

De mon âme débordante naissent mille fleuves,

 

 

De ma danse tournoyante,

 

  Le monde est étourdi...

 

 

 

 

Rûmî

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie d'un derviche tourneur :   Hop !

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie Persane :    Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rumi-1-copie-1.jpg

 

 

 

La suite :

 

Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    " Il y a dans mon coeur

 

     Un artiste magicien.

 

  De chaque plume de l'oiseau,

 

    Je fais naître cent jardins..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Le Livre de Chams de Tabriz "

 

est un chant d'amour du très grand poète persan

du XIIIe siècle Mowlânâ,

plus connu sous le nom de Rûmi.

 

Il parle de la rencontre de Rûmi avec Chams,

un étrange derviche,

qui métamorphosa sa vie,

fit de lui le plus grand poète de son temps,

et un danseur effréné

auquel on doit la tradition des derviches tourneurs.

 

Ce sont certains de ces poèmes

que nous lisent ici Nahal Tajadod en persan,

et Jean-Claude Carrière en français.

 

Deux grands musiciens,

le flûtiste Kudsi Erguner,

et le percussionniste Pierre Rigopoulos

créent une interprétation musicale de ces textes.

 

Un dialogue profond à quatre voix se tisse,

résonne en nous, nous élève...

 

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Cd Collection " A voix haute "

Gallimard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cd-chants-d-amour.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Claude Carrière :

 

                                    Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                       

 

 

 

Nahal Tajadod et Jean-Claude Carrière :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rûmi :    Vers le Tome 2 :     Clic !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Rencontres
commenter cet article

commentaires

covix 11/02/2015 12:38


Bonjour, 


Un voyage dans un pays que nous connaissons mal, dans lez temps aussi et J-C Carrière est un ambassadeur des cultures.


Merci de partage.


Bonne journée à danser avec le soleil.


@mitié

françoise 03/02/2014 08:31


Merci...moi aussi j'ai hate de découvrir la suite "voyage en Iran"

Nadir 15/12/2013 10:22


Superbe page. La vidéo également. C'est émouvant d'entendre les poèmes de Rûmî lus en persan. J'aurais juste aimé avoir les références des poèmes cités...


Merci chère amie.

Oh ! My Loop ! 15/12/2013 10:31



Merci !

Voici, Nadir,


les références du Cd dont sont extraits les poèmes :


http://www.franceculture.fr/oeuvre-chants-d-amour-de-roumi-de-nahal-tajadod-jean-claude-carri%C3%A8re.html



Bonne journée


et bravo pour votre superbe page


sur les richesses culturelles de l'Iran et de l'Orient...

https://www.facebook.com/nadir.mackwani?fref=ts 


Pénélope 



noelle 08/12/2013 20:20


Merci Fanny !


Bises

Oh ! My Loop ! 08/12/2013 20:35



Oui !!!


Loop



FANNY 01/12/2013 00:13


......Je suis ivre de toi... non de vin, ni d'opium,
Je suis fou, ne cherche pas la raison chez un fou.
De mon âme débordante naissent mille fleuves,
De ma danse tournoyante, le monde est étourdi.....


Un de ses quatrains !!!!!


Belle et douce nuit ........................

Oh ! My Loop ! 07/12/2013 05:42



Merci pour ce cadeau,


Fanny !


 



Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !