Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 14:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P

 

 

 

 

 

 

E T    L A    P O E S I E    P E R S A N E

 

 

 

 

 

 

 

 

لوپ و شعر فارسی

 

 

 

 

 

 

Tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ostad-farshchian-s.jpg

 

 

Ostad Farshchian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dédain et coquetterie...
 
 
 
 
Notre Bien-Aimée est passée,
 
sans un seul regard pour ses captifs...
 
 
Nos plaintes n'ont même pas touché son cœur cruel.
 
 
 
Sur son chemin,
 
nous nous sommes faits poussière 
 
afin de mieux baiser ses pieds.
 
 
 
Mais hélas,
 
son dédain et sa coquetterie
 
l'ont tenue éloignée de nous.
 
 
 
Alors,
 
à quoi bon nos larmes, pâles comme l'argent,
 
nos visages, dorés comme l'or,
 
quand notre Bien-Aimée ne montre qu'indifférence
 
pour cet argent et pour cet or ?
 
 
 

Pour mieux m'interdire la contemplation de son visage,

 

 elle détourne la tête dès qu'elle m'aperçoit,

 

 

 

Aujourd'hui,
 

Djâmi n'est plus qu'un peu de terre

 

sur le seuil de Sa maison,

 

mais il est toujours ivre du désir

 

    de baiser Ses pieds...

 
 
 
 
 
 
Djâmi
 
 
Poète persan du XVe siècle
 
Originaire de la région d'Hérat
en Afghanistan
 
 
 
Clic !         et       Zip !
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Khosrow et Shirin.
 
 
 
 
 
Khosrow, comme à son habitude,
promenait son regard alentour
et puis ses yeux se posèrent soudain sur la belle.
 
 
L'ayant aperçue nue un bref instant,
il eut tout à coup peur de la regarder.
 
 
Mais plus il la regardait, plus il en restait ébahi...
 
 
Shirin était là, parée comme la lune, 
parée comme une jeune mariée...
 
 
Mais, si Shirin était la lune,
elle était, à cet instant, dans les cieux,
encore plus magnifique que les Pléïades.
 
 
Dans l'onde d'azur, elle était une rose 
qu'un tissu de soie bleue couvrait jusqu'à la taille.
 
 
La source s'irradiait du corps merveilleux de cette jeune fille.
Ses bras, ses jambes étaient superbes.
 
 
Une fleur d'amandier voilait le fruit d'amande...
 
 
 
 
Nezâmi
 
vers 1140 / 1202
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celle qu'il aime, 

 auprès de Saadi, cette nuit, 

 gracieusement s'est assise...

 

Aussitôt

sa peine s'est-elle envolée.

 

Mais

quand elle fut sur le point de repartir,

Saadi en fut bouleversé...

 

 

Saadi

 

 

 

 

 

 

 

Clic !     et    Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Hafiz,

Saadi est le poète persan le plus vénéré en Iran.

 

 

Tous deux vivaient à Shiraz.

 

Tous deux y ont

leurs jardins et leur mausolée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 mausolee-Saadi-2-s.jpg

 

 

 

Le mausolée de Saadi

 

Shiraz

 

29 mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les roses de Saadi:

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hafiz-1-s.jpg

 

 

Quelques vers de

Hafiz... 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      ... tirés de ce livre !

 

 

livre-hafiz-s.jpg

 

 

Un souvenir

de mon voyage en Iran

 

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hafiz, personnalité lumineuse du XIVe siècle oriental,

 

est peut-être le plus grand poète persan.

 

 

Il a vécu à Shiraz et a fait de brefs voyages à Yazd et Ispahan.

 

 

Son mausolée, à Shiraz, proche de celui de Saadi,

 

est un lieu de pèlerinage très fréquenté.

 

 

La popularité de Hafiz, en Iran, aujourd'hui,

 

est telle que chacun peut réciter ses vers

 

et que son " Divan ", ( oeuvres complètes )

 

reste utilisé comme moyen de divination :

 

 

Après avoir invoqué l'âme du poète,

 

on ouvre le livre au hasard et l'on interprète au mieux le vers ou le poème

 

par lequel il est répondu à une question préalablement posée.

 

Les vers de Hafiz peuvent ainsi éclairer sa propre journée...

 

 

 

D'après Z. Safâ

" Anthologie de la poésie persane "

Gallimard / Unesco

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'un rameau de cyprès,

un rossignol lance son chant en pehlevi.

 

Les oiseaux sont subtils

et connaissent les musiques de la poésie.

 

Ainsi,

le roi déguste-il son vin

au son de ces vers en pehlevi.

 

 

 

Hafez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Dans le grand bazar de ce bas monde,

 

le seul à gagner quelque chose,

 

c'est le derviche..."

 

 

Hafez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 titre-hafez-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si l'épine pique ta main,

goûte la beauté de la rose...

 

 

Si le vin est amer,

l'ivresse n'est jamais triste...

 

 

Tu te sens fragile et impuissant ?

Cultive ton bonheur comme le zéphyr !

 

 

 

Hafez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 mausolee-hafez-polo-rose-s.jpg

 

 

 

Le mausolée de Hafez

 

Shiraz

 

27 mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parler du secret de l'amour ?

 

La plume en est bien incapable.

 

Par essence,

 

l'explication de la passion est ineffable...

 

 

 

Hafez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 femme-fillettes-hafez-s.jpg

 

 

      Le mausolée de Hafez

 

Shiraz

 

27 mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 enfant-bassin-hafez-s.jpg

 

 

Au mausolée de Hafez    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne suis fait ni pour la mosquée,

 

Ni pour la cellule du couvent...

 

 

 

Libertin comme une tulipe,

 

A la fois infidèle et croyant...

 

 

 

Sans foi, sans destinée,

 

Sans espoir du paradis, sans peur de l'enfer !

 

 

 

Seul Dieu peut dire :

 

" Je l'ai pétri de telle ou telle argile..."

 

 

 

 

Omar Khayam

 

 

Clic !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                           à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loop et la Poésie persane   Tome 1 :    Clic !

 

       

 

 

 

 

Loop est le Divan de Hafez :       Hop !

 

 

 

 

 

 

Loop en Iran :      Zip !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Ecrire !
commenter cet article

commentaires

covix 21/02/2015 14:55


Quand l'amour déchira ma poche,


Je dis:"Hé!Mais que fais-tu-là?"


Il dit:"Ma bonté sans limite 


 n'était donc pas assez pour toi?"


Roumi


 

covix 11/01/2015 18:09


Bonne soirée


@mitié

Oh ! My Loop ! 12/01/2015 21:41



Et bonne nuit réparatrice, Covix !


Loop



covix 18/10/2014 11:12


La poésie Presane est très riche, merci du partage.


Bonne fin de semaine


@mitié

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !