Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 11:04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L E S    S O I R S    B L E U S

 

 

 

 

 

 

 

D E

 

 

 

 

 

 

 

M Y T I L E N E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mytilene-s.jpg

 

                                                                                            Février 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Les soirs bleus de Mytilène...

 

 

 

 

 

D'une main,

 

ta tunique, Hélène.

 

De l'autre,

 

ton désir et son épaule voluptueuse...

 

 

 

Sa peau blanche, ta peau d'or,

 

les chansons de Bilitis...

 

 

 

Les soirs bleus de Mytilène,

 

tes regrets aussi, vos matins pâles...

 

 

 

Sa peau blanche, ta peau d'or,

 

les chansons de Bilitis...

 

 

 

Tout s'envole, Hélène,

 

et même les plus sages souvenirs

 

de tes petites amoureuses...

 

 

 

Ta peau blanche, sa peau d'or,

 

les chansons de Bilitis...

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Τα μπλε βράδια της Μυτιλήνης

 

 

 

 

 

 

 

 

Με το ένα χέρι

 

η πουκαμίσα σου Ελένη.

 

Με το άλλο,

 

ο πόθος σου και ο ηδονικός της ώμος.

 

 

 

Το λευκό της δέρμα, το χρυσαφί σου δέρμα,

 

τα τραγούδια του Bilitis...

 

 

 

Τα μπλε βράδια της Μυτιλήνης,

 

τα παράπονά σου επίσης, τα χλωμά σας πρωϊνά...

 

 

 

Το λευκό της δέρμα , το χρυσαφί σου δέρμα ,

 

τα τραγούδια του Bilitis...

 

 

 

Ολα πετάνε μακριά , Ελένη ,

 

ακόμη και οι πιό σεμνές θύμισες

 

των μικρών σου ερωμένων...

 

 

 

Το λευκό σου δέρμα, το χρυσαφί της δέρμα,

 

τα τραγούδια του Bilitis...

 

 

 

 

 

Πηνελόπη Εστρέλλα-Παζ

 

 

 

 

 

 

En grec,

grâce à Fanny de Larissa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mėlynas vakaras Mytilene...

 

 

 


 

Viena ranka,

 

jūsų tunika, Helena.

 

Kita,

 

noras šios peties apvalios...

 

 

Balta oda, aukso oda,

 

Bilitis dainos...

 

 

Mėlynas vakaras Mytilene

 

taip pat išaušusio ryto nuoskaudos...

 

 

Balta oda, aukso oda,

 

Bilitis dainos...

 

 

Visi išskrenda, Helena,

 

net kuklūs prisiminimai

 

jūsų meilės mažos ...

 

 

Baltos odos, jos aukso odos,

 

Bilitis dainos...

 

 

 

 

 

En lituanien

grâce à Rasa Slekiené

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            V I E   D E   B I L I T I S

 

 

                 par Pierre Louÿs

 

 

 


 

" Bilitis naquit au commencement du sixième siècle avant notre ère,

dans un village de montagnes situé sur les bords du Mélas,

vers l’orient de la Pamphylie.

 

Ce pays est grave et triste, assombri par des forêts profondes,

dominé par la masse énorme du Taurus.
 

Des sources pétrifiantes sortent de la roche.

 

De grands lacs salés séjournent sur les hauteurs,

et les vallées sont pleines de silence.


Elle était fille d’un Grec et d’une Phénicienne.


Elle semble n’avoir pas connu son père,

car il n’est mêlé nulle part aux souvenirs de son enfance.

 

Peut-être même était-il mort avant qu’elle ne vînt au monde.

 

Autrement, on s’expliquerait mal comment elle porte un nom phénicien

que sa mère seule lui put donner.

 

Sur cette terre presque déserte,

elle vivait d’une vie tranquille avec sa mère et ses sœurs.

 

D’autres jeunes filles, qui furent ses amies,

habitaient non loin de là.

 

Sur les pentes boisées du Taurus, des bergers paissaient leurs troupeaux.

 

Le matin, dès le chant du coq, elle se levait, allait à l’étable,

menait boire les animaux et s’occupait de traire leur lait.

 

Dans la journée, s’il pleuvait, elle restait au gynécée

et filait sa quenouille de laine.

 

Si le temps était beau, elle courait dans les champs

et faisait avec ses compagnes mille jeux dont elle nous parle... "

 


 


  
                Pierre Louÿs

Introdution aux Chansons de Bilitis 

                    1894 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Babel
commenter cet article

commentaires

covix 09/01/2016 16:01

Bonjour,
Oh! oui, les photos d'Hamilton, ses flous artistique et ce film culte. que de souvenirs, laissons nous bercer par cette poésie et la musique de Francis Laï dans ce samedi gris
Bonne journée
@mitié

Aude 15/08/2015 09:31

Très intéressant !

Oh ! My Loop ! 26/08/2015 21:59

Merci...
Bonne soirée...

FANNY 04/03/2014 21:41


@ Jonas


 


http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilitis_(film)





http://youtu.be/u_ABT1bVeWY



Bises


FANNY.

Jonas D. 04/03/2014 10:03


Mes amitiés à Fanny, toujours si dévouée à favoriser le partage.


Jonas

Jonas D. 04/03/2014 10:01


Bilitis... Hamilton en avait fait un film, enfin je crois. Je me souviens du "flou-artistique" très à la mode alors, et de cette vague de sensuallité (un peu convenue) qui nous faisait un rêver à
travers les corps fragiles de jeunes femmes en devenir. Ton poème illustre bien cette sensation.


Jonas

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !