Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 21:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S O U S    L E S    P I N S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

T O S C A N E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 the-banville-frieda-s.jpg

 

 

                               Image Frieda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je portais


des dessous blancs,


tout simples...

 


 

 

 

 

Il était le seul à le savoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Music, please....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces jours-là,


     il fallait que je l'appelle

 


 

          Monsieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne l'exigeait pas,


non,


mais je savais qu'il valait mieux


que je porte ma petite robe noire,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



celle qui flotte légèrement au vent,


    à peine courte,


        si peu échancrée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma petite robe noire,


mais aussi le très joli tablier


de dentelle blanche de Séville, 



celui que portait ma grand-mère Dolorès,


juste avant son mariage


avec un lieutenant de vaisseau...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                        J'aimais beaucoup


                                                       ma grand-mère Dolorès...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me souviens,


     un jour,


          c'était juste avant les vêpres...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite cloche avait tinté au loin,


dans les frondaisons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'étais approchée


d'un pas léger,


comme à quinze ans...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Il était installé tranquillement


dans la balancelle,


tout près de la remise aux fiacres.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce coin du parc,


un peu à l'écart,


j'aimais bien les odeurs fortes


de bêtes, de glycines de foins mêlées...



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il avait trois brins de muguet fragile


posés sagement sur ses genoux,

 



qui se balançaient d'avant en arrière,

 



presque musicalement,


d'une manière quasi hypnotique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'un geste silencieux et sûr,


il les avait glissés un à un,


 

lentement,


dans mon chignon sage...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                    Eloge de l'ornement surrané...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout en continuant à se balancer


avec une nonchalance d'un autre temps,



baigné dans l'ombre claire


de nos pins de Toscane,



il m'avait fait signe de m'asseoir


sur la margelle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Longuement,


il m'avait regardée,


de loin,


 

avec une subtile légèreté,



une étrange douceur


 

que j'avais si peu connue auparavant...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très haut, là-haut,


dans le soleil ébloui,


un oiseau lige invisible


avait poussé trois cris


brefs et aigus...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                         J'en ai presque sursauté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était peut-être le signal


qu'il attendait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Alors,


ses yeux avaient quitté


très paisiblement et très respectueusement


mes jambes pour mes yeux

 

 

 


 

 


et il m'avait demandé


avec beaucoup de gentillesse :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oh ! My Loop,

 

 

 

Je vous prie,


 

Versez-moi le thé


Dans la belle tasse chinoise


Où des poissons d'or cherchent noise


Au monstre épouvanté.

 

 

 

 

 

 


 

J'aime la folle cruauté


Des chimères qu'on apprivoise...

 

 

 

 

 

 


Oh ! My Loop !



Versez-moi donc le thé


Dans la belle tasse chinoise....

 

 

 

 

 

 

 


 

Là, sous un ciel rouge irrité,


Une dame fière et sournoise


Montre en ses longs yeux de turquoise...

 

 

 

                                ...l'extase et la naïveté...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Oh ! My Loop,



Je vous en prie,


Daignez me servir le thé...

 

 

 

 

 

 

 

 

D'après Théodore de Banville : " Le thé. "

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie Théodore :        Clic !

 

 

 

 

 

 

 

                                         Pénélope Estrella-Paz

 

 

 

 

 

                                                       .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop ! - dans Mots des autres
commenter cet article

commentaires

Erato :0059: 05/05/2012 16:13


Un joli texte suranné mais tellement tendre ! J'imagine aisément la scène , toute en douceur. Merci pour le thé. Bisous

Frieda 04/05/2012 18:48


Bonsoir Pénéloop


Je m'installe sur ce banc près des pins à Toscane





Pour observer Loop sur la margelle


et le Monsieur sur sa balancelle


siroter tranquillement son thé servi


Bisous et douce soirée Loop


Frieda

Eric G. Delfosse 04/05/2012 16:06


Non, je n'ai pas l'image, mais j'ai du thé... Avec du citron...


Beau vendredi...

noelle 04/05/2012 14:12


Des mots toujours très tendres ! merci ! je déguste....


Bisous

Oh ! My Loop ! 04/05/2012 16:08



Tendres


comme tes chemins de marche,


Noëlle...


Dimanche précieux...


Loop



les mots écrits de Jonas D. 04/05/2012 09:47


Définitivement romantique Mademoiselle Pénélope Estrella-Paz ! On ne va pas s'en plaindre... J'ai bu ces mots comme le thé au dragon, par petites gorgées, comme il se doit, les yeux au mur de
l'aventure.


Jonas

Oh ! My Loop ! 04/05/2012 16:07



Merci,


j'ai découvert le texte Théodore


dans une anthologie poétique pour enfants


un peu ancienne...


Loop



Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !