Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 05:50


O N   A F F I C H E   N O Ë L . . .



Adrien-s.jpg


Adrien erre par la ville.
Froid, façades obscures, regards qui traversent sans voir.
Les corps se frôlent et ne se touchent pas.

Cela fait longtemps que plus rien ne brille au ciel d'Adrien. Existence terne.
Pas morte, mais morne.
Qu'est-ce qui me tient encore debout ?
L'habitude ?
Ne pas s'écrouler à un carrefour.
Ne pas rouler sous les marches.
Aller.

Adrien regarde ses mains.
Savent-elles encore opérer ?
Cinq ans qu'il n'a plus touché un bistouri.

Banderoles. Noël. Noël.
Une fête de boutiquiers.

Le vent souffle.
Il s'insinue dans le cou entre écharpe et col relevé.

Menu de réveillon
affiché à la fenêtre du restaurant : 500 F.
Ils n'y vont pas avec le dos de la cuiller.

 " Pour Noël, offrez-vous un voyage en Afrique profonde ! "

La grande pub de Terre Nouvelle.



" Je te connais, toi ! "

Planté devant lui,
un Africain, surgi d'un défilé entre deux maisons.

" Tu étais le chirurgien de Dosso,
tu as sauvé ma femme, il y a six ans.
Viens chez moi. "

Adien le suit dans l'impasse.
Pièce sombre, une femme, deux petits, l'éclat des dents.

La louche plongée dans la casserole,
le mil gluant versé,
la sauce brune piquée de morceaux de viande très cuite.

Adrien ne s'étonne plus, ne discute plus.

L'homme a décroché un instrument de musique rudimentaire.

Le bébé dort
et l'autre joue avec le contenu de la poche d'Adrien.
L'enfant compose, défait et recompose
un ensemble dont lui seul détient le secret.

" Bientôt minuit !
On va à la messe, tu viens avec nous ? "

Pourquoi pas, après tout.
Rien au programme.

Le bébé dort dans les bras de sa mère
et Adrien juche l'autre sur ses épaules.

Depuis combien de temps
n'a-t-il plus senti ce poids de chair chaude,
cette douceur confiante ?


Colette Nys-Mazure


*
*
*

           J'ai choisi pour vous aujourd'hui
   ce texte constitué de plusieurs extraits de :


                   " On affiche Noël "
                  Contes d'Espérance
                  Colette Nys-Mazure
             Editions Desclée de Brouwer


*
*
*

  Joyeux Noël à vous...

Pénélope


                                  Clic !


.

Partager cet article

Repost0

commentaires

giovinetta 27/12/2007 19:02

C'est par le lien de ton blog à Ni pute ni soumise que j'apprnds la mort par attentat de Benazir Bhutto !  

Pénéloop 25/12/2007 01:10

Cette semaine, dans un hebdomadaire, j'ai lu une statistiquequi est sûrement hélas véridique :6 % de la population française passera Noël dans la solitude...Pénélope6 % , à votre avis, cela représente combien d'individus ?Comme disait jadis, sur France Inter, un chroniqueur à l' humour décapant :Nous vivons une époque résolument  " moderne "...

giovinetta 24/12/2007 12:19

Je ne suis pas encore sûre que tu aies une existence à toi, que tu ne soit pas un prolongement fantasmatique de l'éphémère mais Merci Pénélope de ces bouts de vie. Oui, Noël peut être une fête de famille bien installéeet néanmoins pour beaucoup c'est l'obligation ou l'occasion de se laisser porter. Et pourquoi pas...Bon Noël à toi 

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !