Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 20:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U N E    N U I T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D A N S    L E S    M O N T S    Z A G R O S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                 Mars 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Sous la tente,


j’avais allumé la lampe à huile,


disposé délicatement grenades et pistaches


dans une fine coupelle bleue


décorée des très subtiles arabesques de la région du Fars...

 



J'avais ajouté quelques écorces d'oranges amères,


deux ou trois brins de chèvrefeuille,


et puis repris, enfin, mon fidèle luth...

 



Tout bas, à mon oreille charmée,


il me contait tendrement la magie


de la si lointaine, si énigmatique Loire,


sa fougue printanière et sa paresse estivale,


ses innombrables caprices de princesse,


ses ciels d'été si pastel et si changeants,


Azay le Rideau, Chambord et Chenonceau,


les vins de Touraine, aux discrets arômes de fruits rouges


et ceux des coteaux du Layon, si ambrés et si moelleux...

 



Pour moi, c'étaient aussitôt des images


et des sensations de bout du monde,


avec une indicible et délicieuse saveur d'interdit...

 



Un instant, même,


j'imaginais voir apparaître dans notre ciel,


ici et maintenant,


un luxueux tapis volant providentiel,


échappé de quelque récit merveilleux des Mille et une nuits...

 



Tout en servant délicatement le thé noir de Gilan


délicieusement sucré aux éclats de nabot safrané,


je lui murmurais le grand escalier de Persépolis,


les jardins fleuris de Hafez à Shiraz,


le Palais Hasht Behesht à Ispahan,


le si majestueux Pont aux 33 Arches,

 

si féerique la nuit,


la magnifique histoire d’amour légendaire


entre Shirine et Farhad,


une histoire d'un autre âge,


mais qui me donne les larmes aux yeux quelquefois...

 



Cette nuit-là,


dans notre vallée heureuse,


perdue au cœur des monts Zagros,


le temps semblait s’être arrêté pour toujours…

 



Au fil des heures,


l’aurore avait beau tenter de bleuir peu à peu,


les dernières étoiles, insolentes,


refusaient obstinément de s’éteindre…

 

 



Jasmine Sharzad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jasmine Sharzad sur l'Orée des peut-être :       Clic !

 

 

 

 




.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article

commentaires

chauvigné Françoise 19/06/2015 09:32

Que ce texte de Jasmine ,est beau

Oh ! My Loop ! 19/06/2015 09:35

Oui, Françoise...
J'aime beaucoup cette sensibilité...
Bonne journée;..

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !