Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 17:20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L O O P    A I M E    L E S    F L E U RS

 

 

 

 

 

 

 

ET 

 

 

 

 

 

 

 

L A    P O E S I E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                      

 

 

                                                                                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi la poésie est-elle le butin
 
de celui qui l'a longtemps cherchée...
 
 
 
Abu-Tammam
 
Poète arabe du IXe S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une jolie bouche,
 
le plus gros juron
 
est un hymne...
 
 
Yannis Ritsos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

L'assemblée des vivants,
 
La fête quelque part,
 
 
La plus haute avec toi
 
Ou la lande et le vide.
 
 
Et toujours, n'importe où,
 
Ce violon qui joue...
 
 
Guillevic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ô femmes...

 

Ô femmes qui croyez qu'un poète vous aime,

N'écoutez pas les mots qu'il prononce tout bas.

Car ces mots qu'il prononce, il ne les pense pas.

Il est pris de vertige et se leurre lui-même...

 

      Edouard Chennevière

              1887 / 1944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps a laissé son manteau.

 

 

Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s’est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.

 

Il n’y a bête, ni oiseau

Qu’en son jargon ne chante ou crie :

 

" Le temps a laissé son manteau ! "

 

Rivière, fontaine et ruisseau

Portent en livrée jolie

Gouttes d’argent d’orfèvrerie.


Chacun s’habille de nouveau...

Le temps a laissé son manteau !

 

 

               Charles d'Orléans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie

 

Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

 

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

 

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

 

J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur...

 

 

 

Andrée Chédid

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       La belle fête.

 

 

 

L'étoile qui tombit
 

― Pardieu la belle fête !
 

l'étoile qui tombit
 

le cheval qui sautit
 

le fleuve qui coulit
 

ils m'ont donné à rire
 

ils m'ont donné à rire
 

Bell'dame !
 

à rire et à chanter.

 

 

 

La branche qui cassit
 

― Pardieu la belle fête !
 

la branche qui cassit
 

le cheval qui chutit
 

le char qui se rompa
 

le pont qui s'écroulit,
 

ils m'ont point tant fait rire,
 

ils m'ont point tant fait rire,
 

Bell'dame !
 

tant rire que trembler.

 

 

 

        Jean Tardieu     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sensation

 

 

 

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,


Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :


Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.


Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :


Mais l'amour infini me montera dans l'âme,


Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,


Par la Nature, - heureux comme avec une femme.

 

 

 

 

Arthur Rimbaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             La province.

 

 

 

Dans le salon en sac arabe,

nous regardions passer le dimanche.

 

Il avait une échelle sous le bras

et une truelle en bandoulière.

 


L’horloge sonnait précieusement,

dans une odeur de poires conservées.

 

 

Sur un fauteuil traînait un bout de fil :

C’était la semaine...

 

 

 

 

        Paul Colinet

 

 

 

            Clic !       et      Hop !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

 

 

Green                                   

 

 

 

 

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches


Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous. 


Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches


Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

 



J'arrive tout couvert encore de rosée


Que le vent du matin vient glacer à mon front.


Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée


Rêve des chers instants qui la délasseront.

 



Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête


Toute sonore encore de vos derniers baisers.


Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,


Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

 

 

 

 

Paul Marie Verlaine

 

 

 

Hop !    et    Zip !        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chanson d'automne :

 

 

Splash ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julos Beaucarne

 

chante

 

Verlaine :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pénélope Estrella-Paz... Oh ! My Loop !
commenter cet article

commentaires

noelle 12/01/2017 15:37

Je découvre Paul Colinet ! j'aime beaucoup ! merci Loop
Et merci pour cette page, je t'embrasse

Jeanne Fadosi 11/01/2017 11:17

un florilège bien agréable à brasser au coeur de l'hiver

covix 27/04/2016 16:31

Une qui donne de l'inspiration!!!
Bonne journée
@mitié

covix 22/03/2016 19:17

Bonne soirée poétique.
@mitié

covix 24/11/2015 21:02

Hélas, oui, et cela devait être beau, vu les premières photos du projet. Reste la traditionnelle du 8 décembre avec les lumignons sur les fenêtres, ça c'est le côté religieux, le samedi, à l'appel de la mairie une veillée avec le lumignons sur nos fenêtres.
On peut comprendre, entre 3 et 4 millions de visiteurs en 4 jours et le déploiement des fêtes dans toute la ville et en dehors, pas facile d'assurer la sécurité.
bonne nuit
@mitié

Oh ! My Loop ! 24/11/2015 21:03

Courage et plaisirs !

Loop

Pénélope Estrella-Paz



A l'Orée
         des peut-être...



On m'a dit
   que tout était possible...

       Dois-je le croire ?

 


                    Loop
                  

 

L'aimé des dieux !

 

 

 

livre-cadeau-2-s.jpg

 

Clic !

 

 

Le livre préféré

de Boris Vian !

 

 


Magic potion !!!


   Maman
     ne veut pas
       que j'écoute
         ça...

 

 

     Dido

Life for rent

 

 

Qui, moi ?

 

Loop
 
 ( l'héroïne )
 
 
 
image-facebook-s.jpg
 
Pénélope Estrella-Paz
 
( l'auteure )
 
 
 
 
 
Sur facebook :
 
 
 

L'Orée des Possibles

 

 

Logo Orée des possibles s

 

Clic !